Fanbook #2

bonus Fiches des personnages
Version anglaise par Shadow
Version française par Ichi

Reproduction interdite sans autorisation écrite.

Attention SPOILERS

Fruits Basket © Natsuki Takaya Hakusensha


Voici la traduction de 5 fiches personnages présentes dans l’édition Fanbook Nezumi 2005.

____________________________

AKITO SOHMA

Akito Sohma [Le ‘lien du sang’ qui nous unit, le Jûnishi et moi, est “éternel”. Personne n’a le droit de mettre en doute cela !!]


  • Image

    En tant que Chef du Clan Soma, et en tant que Dieu rassemblant autour de lui le Jûnishi, le fait qu’Akito soit une femme est un secret fort bien gardé. Elle et sa mère Ren se méprisent. Il semblerait qu’Akito s’efforce de remporter quelque chose, mais quoi ?… (note Ichi : on sait depuis qu’il s’agit d’un pari passé avec Ren, voir traduction du chapitre 117)

    Akito, le Chef du Clan Soma, a toujours représenté un mystère aux yeux de Tohru. Il y a même eu une période durant laquelle la jeune fille a pensé qu’Akito était le Coq du Jûnishi, puis elle a appris de la bouche même d’Akito qu’”il” était celui qui gouvernait le Jûnishi – leur “Dieu”.

    En outre, Akito est en fait une femme. Sur ordre de sa mère, elle a été éduquée comme un garçon, pour une raison encore inconnue (note Ichi : voir traduction du chapitre 115 pour de nouvelles révélations à ce sujet).
    Akito rassemble les Douze en faisant preuve d’autorité et parfois de violence. Elle a souvent eu des sautes d’humeur dans son enfance, mais jamais celles-ci n’avaient atteint le niveau quasi-maladif qui est le leur à présent.
    Il se trouve qu’un jour, Akito a subitement changé. Elle a alors entrepris de mettre dans la tête de Yuki qu’il a toujours été détesté par tout le monde, dans celle de Kyo qu’il était un monstre, dans celle d’Haru qu’il était un demeuré, et a délibérément tenté de blesser psychologiquement les Douze.

  • Infos concernant sa manière de se vêtir

    La plupart du temps, Akito est vêtue d’un kimono, comme ceci (voir image), mais… En ce qui concerne les vêtements occidentaux, elle apprécie les tenues sobres. Ou plutôt, elle n’aime pas être endimanchée, et déteste également l’idée que ses vêtements puissent laisser apercevoir sa peau. Bien qu’on ait parfois pu en apercevoir un peu, lorsqu’elle porte des kimonos ! (rires)
    (tiré du Character Book de 2001)

  • Citations d’Akito

    Tant que je serai là, elle sera toujours toute seule, l’autre… Elle devrait au moins réaliser que jamais elle ne pourra triompher de moi, ni même me défier…

    A Kureno : “Qu’y a t’il d’amusant à passer du temps avec un monstre ?

    A Shigure : “Plus !! Avant tu étais plus gentil, avant tu ne voyais que moi. Plus clairement, plus… Toi… Après tout ça… cette femme…

    A Yuki : “L’univers, mon univers, est profondément noir. Alors cette pièce doit être revêtue d’une couleur appropriée.

    A Tohru : “Au bout du compte, tout le Jûnishi finira par revenir vers moi. De toutes façons, nous ne pouvons pas être séparés. Alors n’essaie plus de détruire notre ‘bonheur’. Ne t’immisce plus dans nos affaires, reste dans ton coin… Autrement, il y aura de graves répercussions pour toi.

  • Paroles dites à Akito:

    Aussi, Akito… si tu pouvais réaliser certaines choses, ce serait bien…” (Shiguré)

    L’amour que l’on éprouve en étant lié par cette sorte de ‘lien’ n’est pas n’est pas réel. Cette pâle copie de ‘l’éternité’, à laquelle tu tiens si fort, cette chose, c’est une illusion.” (Ren)

    Je me demande comment tu espères gagner en agissant de la sorte.” (Ren)

  • Mot-clé 1 : Anxiété
    Légende : Akito tente de rabaisser Tohru. Même si elle persiste à croire que le Jûnishi ne la quittera pas… en réalité, elle est inquiète.
    En raison de ce lien spécial qu’elle partage avec le Jûnishi et dont Tohru est exclue, Akito jouit d’un fort sentiment de supériorité. Mais depuis peu, elle est également très anxieuse. Car Tohru est adorée par le Jûnishi……

    Légende : Akito fait preuve de violence vis-à-vis de Tohru pour la première fois.

  • Mot-clé 2 : Détérioration du lien du sang
    Akito a immédiatement ressenti que la malédiction de Kuréno avait été levée. Et aussitôt, la confusion, la panique et la terreur se sont emparés d’elle. Jusqu’ici pour Akito, la malédiction représentait un lien éternel entre elle et les Douze. Son statut de Dieu n’existe que par l’existence des Douze. Si la malédiction venait à disparaître, son existence même perdrait sa raison d’être–…
    Ne m’abandonne pas” sanglota-t-elle en s’agrippant à Kureno.

    Légende: Il a suffi à Akito d’un seul regard pour ressentir de manière instinctive le changement qui s’était opéré en Kuréno. Elle perçut instantanément que le jeune homme était beaucoup plus distant qu’il ne l’avait jamais été jusqu’alors. Ses yeux, son cœur, jusqu’à son âme n’étaient plus les mêmes ! Pourquoi la malédiction a été levée, pourquoi Kuréno… cela, Akito elle-même l’ignore.

    Légende: Il n’y avait plus aucune raison pour Kuréno de demeurer aux côtés d’Akito à présent que le ‘lien du sang’ n’était plus. Kuréno était libre désormais, pouvait aller où bon lui semblait, pouvait aimer qui il souhaitait. Malgré son jeune âge à l’époque, Akito a très bien compris cela.

  • Mot-clé 3 : L’égale de Dieu
    Légende: Akito révèle son identité à Tohru. En insistant bien sur le fait que sa position est bien différente de celle de la jeune fille.

    […Akito
    Une enfant née pour être aimée
    Tout le monde t’a attendue
    ]

    Jadis, Dieu et les Douze promirent de toujours demeurer ensemble. Cette promesse habite en permanence le cœur des personnes possédées par les esprits des 12 animaux.

    Comme les Douze, “Dieu” fait également partie des membres du Clan Soma. Il s’agit d’Akito. Les Douze et le maudit du signe du chat ne peuvent pas trahir Akito. Peu importe les blessures psychologiques qu’elle leur a infligées, ils ne peuvent lui désobéir. Quand ils se retrouvent face à elle, leurs sentiments se soumettent à Akito, et ils se font tout petits. Pour cette raison, même s’ils tentent de prendre leurs distances vis-à-vis d’Akito, au bout du compte c’est toujours vers elle que leurs sentiments se tournent. Cette attitude pourrait être qualifiée d’instinctive, ils ne peuvent pas la contrôler. C’est pourquoi ce ‘lien du sang’ représente également une malédiction.

    Légende: Ren qualifie le ‘lien du sang’ d’illusion. Bien qu’Akito refuse cette idée en bloc, au fond de son cœur, elle a terriblement peur.

    Légende: Ce qu’elle aime, c’est être révérée par le Jûnishi. Cet ‘amour’ est fondamentalement différent et incompatible avec celui que les Douze portent à Tohru.

    Légende: Elle a tendance à mépriser tout le monde. Naturellement, ceci inclut Kyo, Yuki, et même Kureno qui apparaît à son entourage comme étant son favori… Les membres du Jûnishi ne sont ni plus ni moins que des servants qui vivent pour son bon plaisir.

    Légende: Submergée par la colère, Akito frappe Momiji. Tout comme la fois où Hatori est venu lui demander la permission de se marier, et la fois où Yuki a déclaré qu’il ne blâmerait pas les autres pour les choses qui lui arrivent, elle a succombé à un violent accès de rage. Cependant, il y a une raison à ses agissements et à cette violence.

  • Mot-clé 4 : Anxiété et instabilité
    Légende : Par le passé, Shiguré a juré à Akito qu’il penserait à elle pour l’éternité. Akito s’est toujours souvenue de cette promesse.

    Est-ce que tu m’aimes, Shiguré ?

    L’instable Akito a peint à la peinture noire la pièce où demeurait le petit Yuki, et lui a parlé de la malédiction. Elle lui a dit que tout le monde haïssait le rat et que ses parents l’avaient complètement abandonné.

    “Dieu” est né pour être aimé. Malgré cela, l’anxiété a toujours été présente dans le cœur d’Akito. C’est pourquoi un jour, la jeune Akito a demandé à Shiguré s’il l’aimait…… Yuki a également vu Shiguré la porter et la réconforter. Sans preuves comme celle-ci, Akito ne pouvait pas se calmer. Il arrive malgré tout à Akito de soudainement parler sur un ton très cassant……

  • Arbre Généalogique

    Mère: Ren
    Père: Akira

    Enfant premier né - Akito
    Elevée comme un garçon

  • Rivalité avec sa mère

    Légende: Akito ne parvient pas à pardonner à Shiguré d’avoir eu une relation avec Ren. Mais Shiguré prétend qu’Akito se trompe.

    Pour une raison inconnue, Ren, la mère d’Akito, refuse de reconnaître le lien entre Akito et les Douze. Pour s’amuser elle a eu une relation physique avec Shiguré, a dragué Kuréno et multiplie les tentatives pour creuser le fossé entre Akito et les Douze. Ren a déclaré que le seul lien réel était celui qui l’avait unie à Akira et que tout le reste n’est qu’imitation. Mais, la raison pour laquelle elle cherche tant à blesser Akito, et pourquoi elle a tenu à ce qu’Akito soit élevée comme un garçon, tout cela reste encore un mystère.
    (note Ichi : voir traduction du chapitre 115 pour de nouvelles révélations à ce sujet).


______

KURENO SOHMA

Kureno Sohma [Moi seul, suis libre
Je peux aller n’importe où
Je peux aimer n’importe qui
Mais
Mais
C’est justement pour cette raison que…
]


  • 12shi - Oiseau (Coq)

    Assistant personnel d’Akito Soma
    Nom : Kureno
    Il vit à proximité d’Akito dans la Résidence Soma.
    Il est l’oiseau du 12shi,
    Mais il a été libéré de sa malédiction.
    Il ne sort pratiquement jamais de la Résidence Soma.
    Origine de son prénom : vient du nom du 3ème mois (Kurenoharu).
    Il est le dernier des membres du 12shi à faire la connaissance de Tohru. Il est le favori d’Akito et demeure donc près du chef du Clan. Akito n’apprécie pas d’être séparée de lui, au point d’en être malade lorsque cela se produit, de ce fait Kureno ne sort jamais de la Résidence Soma (et n’a donc jamais mis les pieds dans une supérette).
    Il était possédé par l’esprit de l’oiseau mais il a été libéré de sa malédiction. C’est pourquoi on ne l’a jamais vu se transformer. Akito est la seule à être au courant de la libération. Bien que son instinct d’attachement profond à Dieu ait quitté Kureno, il a éprouvé de la compassion pour la profonde solitude d’Akito et il ne parvient pas à se désintéresser de cette dernière. Il se plie donc aux souhaits d’Akito, allant même jusqu’à lui faire l’amour.

  • Infos concernant sa manière de se vêtir
    En dehors des uniformes scolaires, Kureno ne porte pas de chemises blanches, on peut presque dire qu’il les évite. D’une certaine manière c’est comme si le blanc le répugnait. C’est sa manière à lui d’exprimer son sentiment ne pas être individualiste, de ne pas s’affirmer. ( ? note Ichi : je ne vois pas le rapport mais enfin bon). D’autre part, s’il n’apparaît pas beaucoup en costume c’est aussi pour ne pas le confondre avec Hatori… (rires)
  • Citations de Kureno

    A Tohru : “Je suis désolé… Je passe mon temps à blesser les autres… Mais, c’est le chemin que j’ai choisi, le chemin que moi, seul, ai choisi.”

    A Tohru : “Ce fut comme si mon champ de vision s’était élargi, et qu’il n’y avait plus que “moi” à l’intérieur de moi-même. Le ciel était si bleu. Et quand j’ai réalisé que je ne volerai plus dans ce ciel désormais, cela m’a rendu triste, et si heureux en même temps.”

    “Je ne reverrai pas Arisa. Et dorénavant, je resterai aux côtés d’Akito. C’est arrivé deux fois, seulement deux fois. Ma rencontre avec Arisa et ce que nous nous sommes dit ne représente rien de plus qu’une insignifiante rencontre… une rencontre sans conséquence. Si les choses se poursuivent ainsi, sans que nous nous revoyions à nouveau, cela deviendra un souvenir insignifiant, qui disparaîtra un jour.”

    “…C’est la première fois depuis que je suis devenu “humain” que j’ai eu l’impression d’apprécier une personne…”

  • Paroles dites à Kureno

    ” Si tel est le cas, pourquoi ne souris-tu pas plus joyeusement… ?” (Arisa)

    “C’est quelqu’un de différent… Kureno-san, c’est le mec à côté de la plaque. Le genre de mec qui ne remarquerait même pas qu’il a marché dans une crotte de chien…” (Arisa)

    “Mais, malgré cela, des choses continueront à vous arriver, tant que vous êtes en vie… alors…” (Tohru)

    “C’est exact, je te méprise totalement. Et tu devrais m’être reconnaissant d’être si honnête à ce sujet. Car ainsi, tu as tout le loisir de crier ta déception autant que ça te chante, n’est-ce pas ?” (Shigure)

  • Mot-clé 1: Traitement spécial
    Légende : Craignant que le secret de Kureno soit découvert, Akito ne lui permet pas de rencontrer les autres membres du 12shi.
    Kureno s’est attiré la suspicion des autres membres du 12shi. Peut être à cause du traitement de faveur dont il fait l’objet auprès d’Akito, à moins que ce ne soit l’esprit à l’intérieur d’eux-mêmes qui leur fait sentir qu’il n’est plus l’un des leurs…… Shigure, particulièrement, a vaguement senti que Kureno avait été libéré de la malédiction.
  • Mot Clé 2: A l’intérieur de l’Enceinte
    De par sa séparation / distance avec les autres 12shi, Kureno souffre de solitude. Malgré tout, il ne souhaite pas délaisser Akito. Même une courte sortie à l’extérieur lui nécessite la permission d’Akito, mais il accepte son intransigeance sans broncher.
  • Mot-clé 3: Ignorant du reste du Monde
    Etant donné qu’Akito ne peut se résoudre à le laisser sortir trop loin, Kureno, qui lui obéit, vit virtuellement enfermé “à l’intérieur” de la Résidence Soma. A cause de cela il ignore tout de la vie en société. Il est extrêmement inexpérimenté, ne sachant même pas comment utiliser les paniers qui sont mis à la disposition de la clientèle dans les supérettes.

    Légende: Arisa est stupéfaite lorsque Kureno dit qu’il n’est jamais allé faire d’achats dans une supérette auparavant.

  • Mot-clé 4: Semblable à Tohru
    En allant faire des courses à la supérette, Kureno fait la connaissance d’Arisa. Celle-ci se trouve des affinités avec lui, car il est en certains points semblable à Tohru, mais… au fait, qu’a-t’il fait de tous les en cas qu’il a achetés ce jour là ?

    Légende: Kureno… porter une charge si haute qu’elle lui cache la vue, et se pencher de cette manière ! Tohru avait commis le même genre de bévue.

  • Cette jeune fille que lui-même pensait aimer

    Légende: Cette jeune fille qui a couru après Kureno a laissé une empreinte très forte dans son cœur.
    Il n’a pas pu oublier le visage de la jeune fille qu’il a rencontré, tard ce soir là, à la supérette. Quand ils se sont rencontrés à nouveau quelques jours plus tard, elle a couru après lui, se mettant en sueur. Elle a l’air si heureuse quand elle rit, et quand elle se met en colère, elle se fiche de ce que les autres pensent, elle est vraiment en colère. Ce sont cette franchise et ce débordement de vie que Kureno a trouvé très attendrissants. Arisa est la première femme pour laquelle Kureno ait ressenti de l’attirance. Malgré cela il réprime ses sentiments et décide qu’il ne la reverra plus. Kureno ne peut se résoudre à abandonner la solitaire Akito.

    Légende: Arisa est agacée de voir que Kureno a renoncé à son propre bonheur et l’engueule.
    ” Je veux la voir… Je veux la voir… Je veux la voir mais… Ca n’est arrivé que deux fois mais…”
    Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Même si ça n’est pas immédiatement, un jour il se peut que ce souhait se réalise…

    Légende: Kureno déclare qu’il ne reverra pas Arisa. Il s’en auto-persuade .

    Kureno était attiré par Arisa. Elle est la première femme que Kureno a apprécié, en tant qu’humain, mais il a ravalé ses sentiments et a choisi de demeurer aux côté d’Akito.

  • Ciel bleu, regard distant
    Légende: Afin de prouver qu’il n’est plus sous l’emprise de la malédiction, Kureno enlace Tohru.

    Légende: Quand la malédiction a été levée, Kureno a vu le monde pour la première fois de ses propres yeux.

    J’ai eu l’impression de devenir “humain”. Enfin.

    Quand il a été libéré de la malédiction, Kureno était un petit peu plus jeune que ne l’est Tohru actuellement. C’est arrivé très soudainement. De même, la cause de la libération est inconnue. Akito, (“Dieu”) a immédiatement ressenti ce qui s’est passé et a fini par contraindre Kureno à ne pas partir de manière presque malsaine.
    Parce que la malédiction n’est plus là.
    Quand Akito a réalisé que la malédiction de Kureno avait été levée, elle s’est accrochée à lui et a pleuré. Un “Dieu” qui perd son lien avec l’un des 12 n’est plus Dieu. Elle perd la raison même de son existence. C’était la plus grande crainte d’Akito. Kureno ne pouvait pas la laisser comme ça. Shigure semble pourtant penser qu’il aurait mieux valu la laisser à son propre sort.
    [Vivre
    Par égard pour cette fille…
    ]
    Légende: Affolée, Akito a pleuré et gémi, presque comme si sa vie en dépendait. Akito sait bien que seul la force du lien du sang unit les 12 et Dieu.

    Légende: Akito s’est rendu compte de ce qui se passait rien qu’en regardant Kureno dans les yeux. Ce qui les reliait l’un à l’autre, la malédiction, avait disparu……

    Légende: Fragile Akito, si facilement brisée. Kureno a choisi de vivre pour elle et de l’aimer. Mais cette décision, prise à l’époque, finit par l’accabler.


______

MITSURU

Mitsuru L’éditrice qui persistait à vouloir combattre le Diable


Surnommée Mit-chan. Editrice en charge des romans de Shiguré, c’est une éternelle inquiète. La manie de Shiguré de disparaître avant les dates limites de rendu de manuscrit la rend folle, on dirait qu’elle va avoir une commotion à chaque fois. Ce qui, d’ailleurs, ravit Shiguré. Dans le genre tout aussi tordu, elle s’entend bien avec Ritsu.

La prochaine fois, je ne vous laisserai absolument, absolument, absolument pas vous échapper.

Légende: “De quoi vous parlez ?” Mais cela provient d’un certain film d’horreur, ça !

Légende: Entrain d’essayer de se pendre, de se trancher les veines……


______

REN SOHMA

Ren Sohma Une mère qui méprise et se moque de sa propre enfant.


La mère d’Akito possède une beauté ensorcelante. Elle fait une fixation sur Akira, qui est à présent décédé. Sans égaler celle d’Akito, il semble néanmoins que Ren ait une certaine autorité sur l’ensemble du Clan. Son attitude est froide, pas seulement envers Akito mais également envers certains membres du Jûnishi. Elle a également tenté d’utiliser Isuzu afin d’obtenir la mystérieuse boite qu’Akito possède.

[Le “lien” entre Akira et moi, ça c’est réel…!]

Légende: L’existence de Ren pourrait être l’une des raisons qui font qu’Akito déteste cordialement toutes les femmes et éprouve tant de dégoût pour les longs cheveux noirs d’Isuzu.


______

SHIGURE SOHMA

Shigure Sohma [Tu ne devrais pas placer ta confiance en quelqu’un comme moi.
Je suis faible, je n’ai que très peu de capacités…
Je suis un bon à rien…
… je suis le pire de tous les hommes.
]


  • 12shi - Chien

    Ecrivain (nom de plume : Shigure Soma, Noa Kiritani, et autres)
    Surnom : Gure-san
    Il vit à l’extérieur de la Résidence Soma, sur ordre d’Akito.
    Il s’occupe de Yuki et de Kyo.
    Origine de son prénom : vient du nom du mois (Octobre - Shiguredzuki) : mois de fin d’automne/bruine de début d’hiver)

    Shigure s’exprime toujours sur le ton de la plaisanterie, et ne se dévoile pas beaucoup. Il fait preuve de douceur vis-à-vis de Tohru, et il paraît fort sociable mais, de temps en temps, on peut voir une expression froide se peindre sur son visage. Il semble également être au courant de certaines choses concernant la malédiction mais évite soigneusement d’en instruire les autres. Est-il un allié ou bien un ennemi pour Yuki et Kyo ? Mystère, mais quoi qu’il en soit, il mijote quelque chose, c’est certain, et Tohru y est mêlée.

    Il y a à peu près deux ans de cela, il est sorti avec la prof de Tohru, Mayuko Shiraki, pendant un mois. Mayuko l’avait comparé aux vagues, qui se dérobent avant qu’on ait le temps de pouvoir les approcher.

  • Infos sur sa manière de se vêtir

    “Un écrivain doit forcément être vêtu d’un kimono”. C’est la raison pour laquelle on verra Shiguré porter “n’importe quel” kimono, d’une manière plutôt négligée et mal ajustée. Avant de devenir écrivain (c’est à dire lorsqu’il vivait encore à la Résidence Soma), il portait “n’importe quelle” tenue un peu sport, type jeans et chemise. Le “n’importe quel” semble être l’une de ses simagrées. Un peu comme s’il s’enorgueillissait de ne pas avoir de style vestimentaire particulier.

  • Citations de Shiguré
  • A Kyo : “Il faut se mêler aux gens, les blesser tout en acceptant d’être blessé par eux en retour, apprendre comment ils fonctionnent, à défaut de te comprendre toi même. Sinon, tu ne seras jamais capable d’éprouver de la compassion pour les autres.

    A Hatori : “Te souviens-tu du matin où nous avons fait ce rêve ? Toi, Aya et moi avons pleuré ce matin-là.

    A Hatori : “……Je pourrais bien être le plus maudit d’entre les maudits……

    A Mitsuru : “Je suis toujours la personne la plus importante à mes yeux.

    A Hatori : “Fais comme bon te semble. De toutes façons, la dernière à réaliser les choses est toujours Akito.

    A Hatsuharu : “Lutte, fais de ton mieux. C’est le rôle des jeunes, n’est-ce pas ?

    A Isuzu : “Je suis faible, je n’ai que très peu de capacités. Je suis un bon à rien. …Je suis le pire de tous les hommes.

    Je l’aime. Akito. Maintenant comme par le passé, je l’aime, je l’aime si fort que je voudrais pouvoir la gâter, et que je voudrais pouvoir la briser en même temps.

    Je suis là. Je serai toujours là. Tu ne le réalises pas, c’est tout. Tout comme ce jour là, je t’attends.

  • Paroles dites à Shiguré

    Je ne serai pas ton allié. Mais je ne serai pas ton ennemi non plus.” (Hatori)

    Shiguré était vraiment le genre de garçon qu’on a du mal à décrire… Il était comme les vagues au bord de la mer.” (Mayuko)

    Comment peux-tu dire ce genre de choses… Je suis sûre que tu n’es même pas gentil envers la personne que tu aimes.” (Mayuko)

  • Mot-clé 1: Ecrit-il de la littérature…?

    Tohru l’ignorait, cependant Shiguré est un écrivain. Mais en réalité, il a pas mal de noms de plume et a écrit un grand nombre d’histoires différentes, parmi lesquelles la plus vendue est le roman à l’eau de rose écrit par “Noa Kiritani”.

  • Mot-clé 2 : La faiblesse de Shiguré

    Shiguré est proche d’Hatori et d’Ayamé, qui ont le même âge que lui, et occasionnellement, se dévoile à eux sous son vrai jour. Hatori aime bien le sermonner à propos de son ennuyeuse manière de s’exprimer et lui fait souvent la morale. Du coup, c’est quand il arrive que l’on soit d’accord avec lui que Shiguré doute le plus.

    Légende: Shigure, en invitant Akito à la résidence d’été, s’attendait naturellement à récolter des ennuis, mais…!?

  • Mot-clé 3 : Comme une méduse

    Shiguré, avec sa manière bien à lui de toujours faire le pitre, est mystérieux et difficile à cerner. Hatori le compare à une méduse. Mayuko, elle, l’a comparé aux vagues, sous-entendant par là que Shiguré est quelqu’un dont on ne peut pas se saisir facilement.

    Légende: Est-ce que tout ce qui sort de sa bouche n’est que mensonge et blague ? Tohru, qui prend toujours tout au premier degré, est constamment à sa merci. Et celui à qui revient le sale boulot, là encore, est Hatori.

  • Mot-clé 4 : L’avis d’un adulte

    Bien que l’on puisse penser que Shiguré se comporte la plupart du temps comme un parfait idiot, il peut parfois faire preuve de beaucoup de sérieux, comme quand il a expliqué à un Kyo maladroit que bien s’entendre avec les autres était comparable à un entraînement en Arts Martiaux, lui conseillant de ne pas courir trop vite, mais de continuer à s’entraîner. Il lui arrive parfois de donner des conseils judicieux, comme un adulte responsable.

    Légende: Quand il donne des conseils, Shiguré le fait souvent sous la forme d’un conte facile à comprendre. On reconnaît là l’écrivain !

  • Un intrigant sans aucune pitié

    Sous les traits charmeurs de Shiguré se cache un stratège impitoyable. Il utilisera n’importe quoi, du moment que cela lui permet d’atteindre son but. Tohru ou Yuki, Kyo… et même Akito. En outre, il ne cherche pas à s’allier avec qui que ce soit. Rien ne laisse entendre qu’il ait été ému par Isuzu, qui essaie de briser la malédiction, par exemple.

    [Je finirai par obtenir ce que je veux
    Et pour ce faire, peu importe quelle duperie
    ou même qui j’utiliserai.
    Je ferai en sorte que ce rêve devienne éternel.]

    Le rêve que les maudits de la génération de Shiguré ont tous fait en même temps. Ils ont rêvé de l’âme d’Akito se mouvant en Ren. Les trois garçons partirent trouver Ren et versèrent des larmes de joie.

    Légende: Bien que Shiguré soit facile à vivre et pas très regardant sur quoi que ce soit, il existe une personne vis-à-vis de laquelle il éprouve une obsession. Il s’agit d’Akito.

    Légende: Au sein du Clan Soma, on pense qu’Akito a particulièrement confiance en Shiguré.

    Légende: Akito est mécontente d’apprendre que Tohru et les autres sont partis passer du temps dans l’une des propriétés Soma. Shiguré lui suggère donc de s’y rendre à son tour……

  • Arbre généalogique

    Mère: Nom inconnu
    Père: Nom inconnu

    Fils premier né : Shiguré

    Légende: Les parents de Shiguré. Shiguré, il semblerait, a beaucoup pris de sa mère, physiquement.

    Légende: Ses relations avec ses parents ne semblent pas excellentes. Mais il ne semble pas avoir été rejeté par eux, comme la mère de Momiji l’a fait pour son fils.

  • Le plus maudit d’entre les maudits

    Légende:Akito ne supporte pas de voir quiconque au sein du Jûnishi éprouver de l’attirance pour quelqu’un d’autre qu’elle-même. Shiguré, lui, sait qu’une telle obsession n’a pas de sens.

    Légende: La relation entre Shiguré et Ren. Voilà qui tourmente Akito. Et pourtant Akito a trahi Shiguré à nouveau. Elle ne réalise pas que ce fut cette trahison qui valut à Shiguré de devenir aussi malsain.

    Légende: Ce qu’a dit Mayuko sans y réfléchir a touché un nerf chez Shiguré.

    [Je l’aime. Maintenant tout comme par le passé, je l’aime, Akito, je l’aime si fort que je voudrais pouvoir la gâter, et que je voudrais pouvoir la briser, en même temps.]

    Légende: Le sentiment d’amour que Shiguré éprouve pour Akito est sombre et altéré. Pour cette raison, Shiguré se moque de lui-même en disant qu’il est le plus maudit d’entre les maudits. Dans un sens, on peut dire que celui des maudits qu’Akito – Dieu – retient le plus captif est Shiguré. Par moments cet amour malsain est si fort qu’il blesse Akito et la tourmente. Tout en sachant cela, Shigure persiste parfois à s’acharner sur elle. Comme s’il appréciait la voir s’effondrer……


Sorties

14 novembre
Fruits Basket #23
Démons & Chimère #1

03 décembre
Le Petit Monde de FB
(Characters Book)

Actualité

Les 4 ans du forum!

Concours Fruits Basket

Twinkle Stars

Galerie photos de Natsuki Takaya

Sondage

Que voudriez-vous voir amélioré dans les mangas Delcourt/Akata?

View Results

Loading ... Loading ...

Images au hasard

37
love.Kisa.02