Le Savoir des Secrets par Lukyô





Note de l'auteur
: Les persos de Fruits Basket ne m'appartiennent pas, je ne fais que les utiliser dans ma fic, ne m'en voulez pas si je change des choses dans ma fic qui sont, dans les mangas, différentes. Sur ce, bonne lecture ^^





Chapitre 1





C'était un matin paisible, les oiseaux gazouillaient, les arbres étaient en fleurs et....

Kyo : JE VAIS TE TUER SALE RAT!
Shiguré : Ça commence plutôt tôt! dit-il encore tout endormi
Yuki : Je ne peux rien y faire, répondit-il
Tohru, qui descendit les escaliers vit encore Kyo faire des menaces à Yuki mais c'était un peu normal de la part de Kyo.
Tohru : Bonjour les garçons !
Yuki : Ah! Bonjour Tohru ! Bien dormi ?
Tohru : Très bien et toi ?

Kyo ne laissa pas Yuki répondre et se jeta sur lui mais son attaque se finit bien vite par un coup de pied phénoménal de la part de Yuki.
Kyo atterrit sur une petite table de chevet qu'il cassa net.
Kyo se releva et couru immédiatement au toilette, sûrement pour arrêter le sang qui coulait de son nez !

Tohru : Euh... Qu'est-ce que vous voulez manger?
Yuki : Je m'excuse pour ce ... cette.... enfin tu sais quoi!
Tohru : Ce n'est rien mais je comprend toujours pas pourquoi Kyo est si......
Yuki : Kyo ! avec un de ses plus beau sourire
Tohru ria et se dirigea vers la cuisine. Après dix minutes, le petit déjeuner était prêt.
Thoru : Gaufres aux framboises avec du jus fraîchement pressé.
Shiguré : Mmmm. Ça a l'air délicieux !
Yuki : Merci Tohru !
Tohru sourit et alla cogner à la porte de la salle de bain.
Tohru : Kyo, est-ce que tout va bien?
Kyo : Euhh...
Kyo ouvrit la porte. Tohru se sentit prise de pitié et de tristesse en voyant Kyo qui n'arrêtait pas de saigner.
Tohru : Oh mon dieu! Vite une ambulance! Appelez le 911 !*
Kyo : Tohru calme-toi! cria-t-il
Yuki et Shiguré , qui avaient entendu Tohru crier, se précipitèrent vers elle.
Yuki : Qu'est-ce qui se passe? Est-ce que tu te sens bien Tohru ?
Tohru était maintenant d'une blancheur si..... blanche (J'ai rien trouvé de mieux ^^) Tohru pointa du doigt la lèvre de Kyo qui était presque fendue !
Yuki : Ce n'est que ce stupide chat!
Kyo : FAIS ATTENTION À CE QUE TU DIS, ESPÈCE DE FEMMELETTE !
Shiguré : Ça recommence !
Tohru : Arrêtez de vous disputer, il faut amener Kyoà l'hôpital, c'est urgent !
Tohru prit Kyo par le bras et couru vers la porte en cherchant désespérément le manteau du chat.
Kyo : Euh.. Thoru !
Tohru : Non, vite à l'hôpital !
Kyo : ...j'ai déjà mon manteau.
Tohru : Alors en route !
Tohru courait si vite que Kyo avait beaucoup de mal à la suivre. Il était bientôt 9:00.
Tohru : Vite !
Kyo : Ne marche pas si vite !
Tohru : Excuse-moi mais c'est ta vie qui en dépend !

Kyo leva les yeux au ciel. "Elle s'en fait trop! Ce n'est que ma stupide lèvre qui saigne à cause de ce maudit rat. Mais c'est très gentil de sa part de s'inquiéter pour moi". Kyo se met à sourire malgré sa blessure qui saignait terriblement. Il regarda Tohru avec des yeux différents, Thoru l'aimait quand même un peu ! Kyo était content que cette stupide lèvre saigne.

Ils arrivèrent enfin à l'hôpital.

Tohru ouvrit la porte et par chance c'était vide (ce qui est TRÈS rare par chez nous).

Tohru : Vite ! C'est pour une urgence !
La secrétaire : Votre nom ?
Kyo : Kyo Soma

La secrétaire leva les yeux et remarqua qu'il saignait abondamment.
La secrétaire : Par ici, je vous prie !
Tohru lâcha la main de Kyo. La secrétaire entraîna le blessé dans une salle totale blanche mais assez grande.
A ce moment Tohru commenca vraiment à s'inquièter. Elle avait très peur pour Kyo.
Même si ce n'était qu'une lèvre, ça saignait énormément!

Après 15 minutes d'attente, Kyo sortit de la pièce avec un petit pansement au niveau de la lèvre supérieure.

Tohru : Ah Kyo! Je suis si contente que tu n'ai rien!
Tohru oublia la malédiction et serra délicatement et tendrement Kyo qui se transforma presque aussitôt.
Par chance le médecin était de dos et la secrétaire perdue dans ces dossiers. Tohru prit vite le chat et s'éclipsa.

Quand il furent loin de l'hôpital, elle dépossa le chat à terre et ce dernier reprit sa forme originelle.
Tohru se retourna aussi vite qu'elle pu et lui donna ses vêtements.

Kyo : .......merci Tohru !
Tohru : C'est bien normal, tu es mon petit Kyo !
Kyo se sentit à nouveau amoureux, il se sentait hyper bien.

Tohru regarda sa montre : 9 h 20.
Tohru : Ah non, on va être en retard !

Tohru se mit à courir en traînant Kyo de toute ses forces vers la maison de Shiguré. Elle entra à toute vitesse et prit son sac et celui de Kyo. Apparemment Yuki était déjà parti parce qu'il n'avait plus son cartable au bord de la porte.

Tohru s'écria : Il va bien mais on est en retard pour l'école !
Shiguré qui prenait son bain (sifflement !) n'entendit pas la jeune lycéenne. Kyo était encore tout étourdi de sa course avec Tohru mais cette dernière était déjà repartie.
Kyo : Tohru ! RALENTIT !
Tohru regarda derrière elle et vit Kyo qui était loin derrière. Alors elle ralentit son pas.
Tohru : Ah ! Pardon Kyo !
Kyo : Ce n'est pas grave mais ralentit, dit-il tout essoufflé

Tohru et Kyo reprirent leur souffle. La jeune fille prit la main de Kyo et ils repartirent en marchant moins vite cette fois.
"Vas-y ! C'est le bon moment ! Dis-lui que tu l'aimes ! Cette imbécile de rat n'est pas là ! Lance-toi à l'eau le premier ! Mais et si elle ne m'aimait pas ! C'est impossible, elle m'aime j'en suis sûr !" pensa Kyo.

Kyo : Euh... Tohru je voulais te dire que je.....
Tohru : Je quoi ?
Kyo : Je .... t'aime !
Pouf ! Kyo se transforma en chat. Tohru prit le chat et le serra contre son coeur.
Tohru : Tu entends mon cœur ?
Kyo : Oui
Tohru : Il bat pour toi ET pour Yuki! Vous êtes tous les deux très précieux à mes yeux. S'il te plait, ne me demande pas de choisir ! (note de Selphie : Mouhahahaha, cassage Kyo!! mdr)

Kyo ne savait pas quoi dire et quoi faire alors il ne dit rien. « Elle dit que je suis précieux à ses yeux mais en même temps elle dit qu'elle aime aussi ce sale rat ! Je me contenterais de ça pour le moment. Mais je vais tuer ce rat ! Grrr!»

Kyo se retransforma. Tohru ferma les yeux et Kyo se releva et se rhabilla. Quand elle rouvrit les yeux, Kyo la regardait fixement.

Tohru : Qu'est-ce que tu as Kyo ?
Kyo : Rien, rien
Tohru : Est-ce que j'ai faites quelque chose de mal ?
Kyo : J'ai toujours su que tu aimais plus Yuki que moi ! Je suis qu'un pauvre raté !
Tohru était sur le point de pleurer mais Kyo l'en empêcha.
Kyo : Noon ne pleure pas ! dit-il découragé
Tohru : Mais Kyo, tu n'es pas un raté ! Je n'aime pas plus Yuki que toi ! Je vous aime tous les deux mais ne me demandez pas de choisir entre vous deux, cela m'est impossible ! Je n'aime pas l'un plus que l'autre ! Je suis désolé si je t'ai fait de la peine !
Kyo : Et heuu... est-ce que tu choisira un jour ? (Note de Selphie : C'est la question que l'on se pose tous Kyo ^^)
Tohru : Si tu me demandes de choisir maintenant, je ne pourrai pas te répondre. Laisse-moi un peu de temps !
Le long silence s'installa entre les deux amis. Thoru ne savait pas quoi répondre à cette déclaration et Kyo ne savait pas quoi répondre à celle de Tohru.
Tohru : AAAH! On va être en retard pour l'école ! s'exclama-t-elle
Kyo prit la main de Tohru.
Kyo : Alors, allons-y !
Tohru regarda Kyo et pu voir au plus profond de son âme qu'il l'aimait vraiment et respectait son choix. Alors Tohru lui demanda :
Tohru : Est-ce que je te fais de la peine, Kyo ?
Kyo attendit un instant avant de répondre
Kyo : Un peu mais c'est pas grave, j'attendrai...
Tohru lui sourit et se sentit alors un peu mieux.
Kyo : Est-ce qu'on y va ? On va être en retard !
Tohru acquiesça d'un signe de tête et se mit en route.
Pour finir Tohru et Kyo arrivèrent à l'école avec 5 mins de retard. Ils entrèrent dans le cours en s'excusant. Le cours était long, terriblement long, il était interminable. Kyo lança quelques regards à Tohru mais cette dernière était si plongée dans ses calculs qu'elle ne s'en aperçu pas.

Ding! Dong! Ding! Dong!


Yuki : Alors ?
Tohru ne répondit pas
Yuki répéta : Alors ?
Elle sorti de la lune.
Tohru : Ah, excuse-moi je pensais à autre chose, que disais-tu ?
Yuki pour la troisième fois : Alors ?
Tohru : Il n'avait presque rien, le docteur lui a mis un bandage.
Yuki : C'est tout ?
Tohru : C'est tout !

Yuki avait des soupçons, Tohru le savait mais, pour le moment elle préférait garder ça entre Kyo et elle. Le reste de la journée se déroula normalement: Momiji était tout aussi énervée et enjouée que d'habitude, Hatsuharu n'avait toujours pas de cartable et Kyo..... n'aimait toujours pas Yuki (dommage T_T) mais au moins il avait une bonne raison. La cloche de la fin des cours sonna.
Tohru rejoignit Kyo et Yuki dans la cours de l'école.

Yuki : Alors ta lèvre ?
Kyo grogna.
Kyo : Qu'est-ce que ça peut te faire à toi, pauvre rat ?!
Yuki : Rien, c'est seulement pour commencer une conversation !
Kyo : Commencer une conservation ? SALE RAT, JE VAIS TE TUER !
Tohru écoutait sans réagir. "Encore l'une de leur dispute inutilement inutile"
Yuki : Tu n'en a pas eu assez avec une lèvre fendue ?
Kyo : DE QUOI JE ME MÊLE ?!
Tohru : Nous sommes arrivés !

Kyo ne se calma pas pour autant. Yuki ouvrit la porte et rentra accompagné de Tohru (Kyo était encore dehors à trouver d'autres insultes) Yuki referma la porte qui aussitôt se rouvrit pour laisser passer Kyo, furax.

Tohru : Bonjour Shiguré !
Personne ne répondit. Ils s'avancèrent alors tous dans le salon où ils découvrirent avec effroi...
Yuki : Ayamé ! Qui t'as invité ? Ah, j'oubliais SHIGURÉ ! cria-t-il.
Shiguré qui entendit son nom fila à l'étage pour ne pas se faire scalper.
Yuki courut au premier et.... vous connaissez la suite.
Tohru : Bonjour Ayamé san!
Ayamé : Mmmm ! Bonjour Tohru ! Tu es encore plus belle que dans mon souvenir (6e tome, la robe à la fin!).
Tohru commença à rougir (comme une pivoine (j'adore cette expression! ^^)). Kyo apparu alors, doublement furax.
Kyo : JE T'INTERDIS DE PARLER COMME ÇA À THORU !
Pif! Paf! Pouf! Ayamé reçut quelques baffes de Kyo mais rien de grave, rassurez-vous !
Tohru : Est-ce que vous allez bien Ayamé san?
Ayamé : Mais oui, c'est juste la façon pour Kyo de me dire bonjour! (drôle de façon ^_^)
Yuki descendit après avoir un peu amoché Shiguré, qui redescendit à son tour !
Shiguré : je ne suis pas le seul à m'avoir fait... comment dire...
Ayamé : amocher ?
Shiguré : Ouais ! dit-il avec un petit air joyeux.
Shiguré et Ayamé faisaient leur truc avec les pouces tandis que Yuki et Kyo réfléchissaient comment les leurs arracher ! (Sadiques! ^^) (Note de Selphie : Je suis morte de rire!!)
Tohru : Est-ce que vous allez rester pour le souper, Ayamé san?
Ayamé : Est-ce que c'est une invitation ?
Kyo et Yuki : CERTAINEMENT PAS !!
Ayamé : Je prend ça comme un «oui», dit-il.
Tohru : Et que désirez-vous manger ?
Shiguré : Ayamé, que dirais-tu de bonnes boulettes de riz?
Ayamé : Ouais !
Shiguré : Et vous ? en pointant Kyô et Yuki qui broyaient encore du noir.
Tohru : C'est comme si c'était fait!
Yuki : Est-ce que tu as besoin d'aide ?
Tohru : Ça serait très gentil à toi, Yuki ! Toi aussi Kyo tu peux venir nous aider !
Alors les trois jeunes lycéens s'avancèrent dans la cuisine.
Tohru : Est-ce que tu peux me sortir le riz, Kyô ?
Kyo : O.K. dit-il d'un ton absent
Kyo ouvrit l'armoire et sortit le sac de riz sans voir que celui-ci était troué.....
POOOOUUF tout le riz tomba par terre ! Kyo se sentit très mal à l'aise mais Tohru et Yuki se mirent à rire aux éclats !
Kyo : Je ne vois pas se qui a de drôle !
Tohru : Désolé Kyo ! Je ne riais pas de toi ! dit-elle en riant de plus belle.
Après quelques minutes d'attente, Yuki et Thoru essayèrent de ne plus rire et aidèrent Kyo à réparer les dégâts.
Intrigué par le bruit, Shiguré arriva.
Shiguré : Que se passe-t-il ici ?
Tohru : Kyo a laissé échapper du riz par terre et nous l'aidons à le ramasser.
Shiguré : O.K. Mais ramasser toutes les patates avant le repas !
"Les patates ?" pensèrent les trois jeunes. "Qu'il est stupide !" pensèrent Yuki et Kyo tandis que Shiguré s'éloigna tranquillement. Tohru se leva.
Tohru : Je vais chercher un balai
Tohru partit en direction du placard à balai (d'où vient le nom "placard à balai" Vous savez?)).
Toujours en cuisine, Yuki et Kyo étaient à quatre pattes et ramassaient le riz.
Yuki : Si tu avais fait un peu attention, tu n'aurais certainement pas renversé tout le riz par terre !
Kyo commençait tranquillement à devenir rouge de colère
Kyo : QUE VEUX-TU INSINUER, SALE RAT ?
Yuki : Que si tu réfléchisais un peu plus, ça ne se serait jamais passé !

Kyo prit une poignée de riz qu'il lança en pleine figure de Yuki. Yuki qui était aveuglé par le riz lança une seconde poignée de riz et ceci déclencha la troisième guerre de riz !!!!
Tohru : Que se pass.....

Splash! Et une poignée de riz atterit dans la figure de Tohru ! Les deux garçons stoppèrent leur guerre et la regardèrent honteux. Tohru rouvrit les yeux, lâcha le balai et ramassa deux poignées de riz qu'elle lança à son tour dans la figure de Kyo et de Yuki. Yuki et Kyo ripostèrent aussitôt et c'est ainsi qu'éclata la quatrième guerre de riz !!! Après 5 mins de bataille intense, les jeunes cessèrent le feu. Kyo, Tohru et Yuki reprirent leurs souffles.

Kyo : Ouf ! s'exclama-t-il
Yuki qui était tout essoufflé, s'étendit sur le plancher recouvert de riz
Tohru : Yuki ? Est-ce que tu te sens bien ?
Yuki : Oui,oui, je suis juste un peu essoufflé !
Tohru : On sait bien amusés mais maintenant ils faut tous ranger !
Kyo et Yuki approuvèrent et commencèrent aussitôt à ramasser le reste de la quatrième guerre de riz !
Ayamé arriva dans la cuisine, tout joyeux (Il ne changera donc, jamais ^^)
Ayamé : J'ai faim !
Yuki se retourna et lança un regard noir à son frère.
Ayamé : J'ai faim ! répéta-t-il
Tohru : C'est presque prêt, Ayamé san !
Ayamé : Est-ce que tu veux que je t'aide ?
Yuki et Kyo s'approchèrent d'un air menaçant.
Ayamé : Oh ooh, je crois que je vais m'éclipser !
Yuki : Ce serait mieux pour toi! répondit-il en pointant son poing, prêt à frapper.
Quelques minutes après, le repas était prêt.
Tohru : Est-ce tout est à votre goût ?
Yuki : C'est délicieux Tohru !

Kyo, qui était trop occupé à se goinfrer, répondit seulement par un sourire, caché par une tonne de boulettes de riz.
Shiguré : Kyo, une boulette à la fois, quand même !
Kyo lui adressa même pas un regard et continua à manger comme un porc !
Shiguré : Alors Kyô, qu'est-ce que tu avais finalement, ce matin ?
Yuki : Il s'est mordu la lèvre ! dit-il en souriant.
Kyo avala difficilement sa dernière bouché, qui une fois qu'elle fut totalement avalée, lui permetta de crier sa colère.
Kyo : SALE PETIT RAT ! JE VAIS TE TUER !
Kyo se leva et souleva la table, ou Ayamé, Shiguré, Tohru et Yuki étaient en train de manger. Toutes les boulettes, sans exception se retrouvèrent sur Tohru. Kyo ne s'arrêta même pas pour s'excuser !! Yuki se leva d'un bond.
Yuki : Tu n'as pas honte de toi?! en pointant Thoru qui était encore toute effrayée par se qui venait de se passer
Kyo s'arrêta un moment pour regarder les dégâts et se rendit compte de sa GROSSE gaffe.
Kyo : Je.....

Il ne finit pas sa phrase et alla immédiatement dans sa chambre où il s'enferma. Yuki prit une petite serviette et commença à essuyer Tohru. Tohru regarda Yuki en plein dans les yeux et commença à pleurer.

Yuki aurait tant voulu la prendre dans ces bras.
Yuki : Ne pleure pas, Thoru ! Ce n'est pas de ta faute !
Tohru : Si! *snif * C'est de ma faute !
Yuki : Mais non, Thoru !
Ayamé : Yuki a raison ! Ce n'est pas de ta faute voyons!
Yuki regarda même pas son frère qui faisait encore l'imbécile.
Yuki : Tu n'y es pour rien, Tohru ! C'est moi qui suis fautif de l'avoir énervé comme ça !
Tohru enlaça Yuki qui se transforma aussitôt.
Tohru : C'est de ma faute ! dit tristement Thoru avant de s'élancer dans la salle de bain.
Yuki : Tohru !
Yuki resta sous la forme d'un rat encore quelques instants puis *POUF* ! Après s'être rhabillé se leva et alla à la porte de la salle de bain.
Yuki : Thoru ?
Tohru : Qu'est-ce que tu veux ?
Yuki : Je veux seulement discuter !
Thoru ouvrit la porte. Elle pleurait encore à chaudes larmes.
Yuki : Pourquoi pleures-tu ?
Tohru : J'ai faites de la peine à Kyo, ce matin !
Yuki : Hu ?
Tohru reprit : J'ai fait de la peine à Kyô !!!!
Yuki : Comment ? se risqua-t-il.
Tohru : Il est sûr que je t'aime plus que lui et il pense qu'il est juste un raté !
Yuki ne savait pas quoi dire alors Thoru poursuivi.
Tohru : Mais je sais que c'est faux, je vous aime tous les deux ! Je ne veux pas à avoir à choisir entre vous deux !
Yuki : Personne te demande de choisir !
Tohru : Kyo, si ! (Note de Selphie : méchant Kyo qui refuse le ménage à trois mdr ^^)
Yuki : Moi, je ne te demanderai jamais de choisir entre moi et ce....chat.
Tohru : Merci Yuki !

Tohru le serra dans ces bras mais cette fois Yuki ressenti quelque chose de fort, quelque chose de doux et de chaud. (Note de Selphie : Ca s'appele une poitrine Yuki mdr, ok je me tais)

Mais cela ne dura pas longtemps puisqu'il se transforma. Tohru prit le petit rat dans ses mains et lui donna un petit baiser sur son front et le remit par terre. Puis elle se releva. Yuki était encore tout étourdi par ce beau moment.
Tohru s'empressa alors d'aller voir Kyo qui était encore enfermé dans sa chambre. Elle cogna à sa porte.

Kyo : Allez-vous en !
Tohru : C'est Tohru !
Après un instant Kyo ouvrit la porte et Tohru entra.
Kyo : Je suis désolé !
Tohru : Ce n'est pas grave, Kyô !
Tohru prit la main de Kyo et y déposa un léger baiser. Heureusement le chat ne se transforma pas pour autant.
Tohru : Est-ce que tu es triste, Kyô ?
Kyo attendit avant de répondre
Kyo : Un peu, c'est sûr.
Tohru : Je comprends.
Kyo : Mais j'attendrai ! Dit-il en la regardant dans les yeux.
Tohru sentit son cœur se remplir de joie. Elle ne lui avait pas fait du mal. Elle était si heureuse.
Tohru détourna quand même ces yeux de ceux de Kyo. Elle passa sa main dans les cheveux de Kyo et répondit : Merci !

La jeune fille repartit et laissa Kyo seul dans sa chambre. Elle descendit les escaliers et s'arrêta devant Yuki qui l'attendait devant la cuisine. Ce dernier avait l'air étrange.
Tohru : Yuki est-ce que ça va ?
Soudain, la souris s'écroula sur le sol.
Tohru : Yuki ! Yuki ! Vite appeler le 911* Yuki a une crise !
Yuki n'entendait plus les cris de Tohru, ni même Shiguré et Ayamé qui essayaient de le tenir réveillé.

Il sombra.

 

* En amérique du nord, le 911 est n° d’appel d’urgence des secours.





Chapitre 2





Yuki se réveilla en sursaut. Il était dans une pièce blanche, toute petite. Il ne se souvenait de rien et sa tête lui faisait terriblement mal, mais toutefois il vit Tohru qui était sûrement restée allongée dans ce tout petit banc bleu toute la nuit. Il la regarda. Il vit qu'elle était gelée. Yuki prit une de ses couvertures et l'entoura.

Yuki était fatigué, sa tête était très lourde à porter alors il s'allongea un moment.
Il essaya de se rappeler : Guerre de riz, Tohru, tristesse, Kyo, boulettes de riz..... Ce n'était pas la peine, il était trop fatigué pour penser, alors il fit ce qu'il devait faire: il se reposa. Yuki était tellement épuisé qu'il tomba dans un profond sommeil.

A son réveil, toute la petite bande était là : Kyo qui n'était pas très content d'être là, Tohru qui lui tenait fortement la main, Shiguré qui était debout et souriait, Haru qui discutait avec Kisa, Momiji qui était toujours aussi énergique même dans les moments les plus pires, Hatori qui veillait sur le malade et finalement.....

Kyo : Ayamé, mais qu'est-ce que tu fiches là?
Ayamé : Mais voyons, je viens voir le malade! C'est mon petit frère, l'aurais-tu oublié Kyon Kyon?
Kyo leva les yeux les yeux au ciel.
Yuki : Ne criez pas, s'il-vous-plaît!
Tohru : Yuki est réveillé, Yuki est réveillé!
Hatori s'avança et examina Yuki.
Hatori : Ca va, il a juste fait une grosse crise.
Tohru : Est-ce qu'il va bientôt pouvoir sortir?
Hatori : Demain, mais il faut encore faire quelques petits tests.
Tohru : Yuki, est-ce que je peux rester avec toi?
Yuki : Bien sûr! Mais pouvez vous sortir, j'aimerai un peu me reposer...
Ayamé : D'accord, cher frère.
Tohru s'avança vers la porte
Yuki : Thoru, qu'est-ce que tu fais?
Tohru : Tu as dis que tu voulais te reposer alors je m'en vais...
Yuki : J'aimerais que tu restes!
Tohru : Mais.....
Yuki : S'il te plaît!
Tohru sourit et referma la porte derrière elle
Tohru : Je me suis fais un sang d'encre pour toi Yuki, est-ce que tu vas mieux?
Yuki : Oui, je vais beaucoup mieux maintenant que tu es là!

Tohru était contente que Yuki aille mieux et je pense qu'elle n'était pas la seule.....
C'est alors que le Fan Club arriva arriva en trombe dans la chambre du malade.
« Yuki, est-ce que tu vas bien?» «Qu'est-ce que tu as?» «Qu'est-ce qui t'es arrivé?»
Yuki, perdu dans le flot, se mit à crier.
Yuki : Tohru! Où es-tu?
La cohue se calma bien vite et se mit à regarder Tohru d'une façon bizarre.
L'une des filles s'exclama : Yuki, tu préfères gamine écervelée à nous!
Une autre reprit : Oui, Nous sommes beaucoup plus de qualités qu'elle,
Et nous sommes moins gourde, s'exclama une autre.
Une pluie d'injures commença à tomber sur Tohru.

Yuki : Assez!
Tout le monde se tût et regarda Yuki qui était maintenant devenu rouge de colère
Yuki : Assez, pourquoi vous acharnez-vous sur elle?! Elle ne vous a rien fait, vous ne la connaissez même pas! Elle habite avec Kyo et moi. C'est normal que je me tienne avec elle, qu'elle soit importante à mes yeux!
Deux filles se mirent à pleurer et se sauvèrent.
Yuki : Laissez-moi tranquille maintenant, je suis fatigué!
Toutes les fans sortirent sans rien dire. Yuki se retourna et vit Tohru qui pleurait.
Yuki : Non, Tohru ne pleure pas!
Tohru : Snif! Je ne peux pas snif! m'en empêcher! C'est si snif! gentil! Moi aussi je tiens à toi Yuki!
Yuki se sentait à la fois ému et touché.
Tohru : Mais Yuki.....
Yuki : Je sais.

Tohru était heureuse, elle avait tout! Des amis, un toit où dormir mais le plus important elle avait de l'amour et de l'amitié. Ça la faisait grandir de jour en jour. Tant de bonheur lui donna envie de serrer Yuki dans ses bras, même si elle se demanda ensuite si elle ne lui avait pas cassé quelque côtés. Yuki se sentait très bien aussi. Tohru prit la petite souris dans ces mains et se dirigea vers la salle de bain. Elle le déposa avec ses vêtements sur le sol.
Aussitôt qu'elle eut refermé la porte, Yuki se retransforma.
A ce moment, une infirmière entra et demanda « où est monsieur Soma ? »
Tohru : Euh, dans la salle de bain!
L'infirmière : Quand il sortira, dite-lui qu'il vienne me voir, j'ai des test à lui faire faire.
Tohru : D'accord!
Yuki sortit après s'être habillé.
Yuki : Tu sais, je....je voudrais te dire que je pensais vraiment ce que j'ai dit.
Tohru : Oh! Yuki!
Yuki : Aah, non, ne pleure pas!
Tohru : Snif! Oui... euh.... L'infirmière veut te voir pour pouvoir passer des tests!
Yuki : J'espère que ce n'est pas des piqûres! J'ai peur des aiguilles, dit-il avec un clin d'oeil.
Après dix minutes d'attente, Yuki sortit enfin.
Yuki : Ce n'était qu'un petit examen!
Tohru : Ouf!
Yuki regarda Thoru qui le regarda à son tour. Ils éclatèrent de rire.
Yuki : Est-ce que tu as faim?
Tohru : Oui, un peu...
Yuki : Alors viens, je t'invite

Ils descendirent les escaliers menant à la cafétéria. Il y avait presque personne. Ils s'assirent à une table et commandèrent (mais oui, maintenant des les hôpitaux, il a des serveuses!! ^^) un bol de soupe pour Yuki et des nouilles froide pour Tohru.
Tohru : Merci Yuki!
Yuki : Ce n'est rien!
Yuki lança au hasard un sujet de conversation.
Yuki : Est-ce que tu as trouvé les examens difficiles?
Mais Tohru était ailleurs, elle pensait à Yuki et à sa crise et elle pensait aussi à Kyo et sa lèvre.
Tohru : Bien, Bien!
Yuki : Thoru, est-ce que tu m'écoutes?
Tohru : Mmmmm
Yuki : J'ai entendu dire que Shiguré s'était promené nu dans la rue en criant ton nom!
Tohru : C'est bien!
Yuki : Euh, tu ne m'écoutes pas!
Tohru sortit aussitôt de ses pensées.
Tohru : Je suis désolé Yuki! Je suis un peu fatiguée, j'étais ailleurs...
Yuki : Ce n'est pas grave!
La serveuse amena leurs repas et ils commencèrent à manger tranquillement.
Yuki : Est-ce que tu aimes ça?
Tohru : Oui, c'est très bon (ce qui est rare dans une cafétéria d'un hôpital!!)

Ils n'échangèrent plus un mot de tout leur dîner. Yuki était encore fatigué et Tohru s'était perdue dans ses pensées! Après avoir payé et être remonté dans la chambre d'hôpital de Yuki, s'assoupit, épuisé!
Tohru s'endormit dans le fauteuil à côté du lit.
Quelque heure plus tard, quand Tohru se réveilla, le malade n'était plus là.
Tohru : Yuki? dit-elle en baillant
Personne ne répondit
Tohru : Yuki? répéta-elle anxieuse.
Encore personne. Tohru se leva au moment où la porte s'ouvrit. Yuki entra.
Yuki : Bonjour Tohru! Est-ce que tu veux un café?
Tohru : Euhhh... Bien sûr! Merci!
Yuki tendit le café à Tohru. Tohru le prit mais.... Plash! Tout le café se renversa sur elle. Elle regarda Yuki ne sachant quoi faire.
Yuki : Je suis désolé, Thoru! Est-ce que je t'es brûlée?
Il prit quelque serviettes en papier et commença à éponger les dégâts. Pendant ce temps, Tohru se mit à rire joyeusement.
Yuki : Pourquoi ris-tu Tohru?!
Tohru : A ce que je vois tu n'es pas le seul à avoir fait ça avec le café!
Tohru montra du doigt Haru et Kyo derrière lui. Les deux garcons étaient aussi trempés de café!
Yuki se mit à rire aux éclats.
Kyo : Il n'a pas de quoi rire, SALE RAT!
Yuki : Mais si! dit-il en se remettant à nettoyer.
Haru : Cette pauvre tâche m'a échappé du café dessus alors j'ai riposté!!
Tohru et Yuki rirent de plus belle. C'était vraiment une journée qui commençait «sur le piton» (comme les québécois diraient^^). Une infirmière qui passait par là les virent et leur donnèrent chemise de nuit d'hôpital pour qu'il puissent aller laver leurs vêtements.
Yuki : Tu es très............ sexy dans cette tenue, Kyo!
Kyo : ÇA NE M'EMPÊCHE PAS DE TE COGNER, ESPÈCE DE FEMMELETTE!
Tohru s'en mêla.
Tohru : Kyo, calme-toi Yuki est malade et doit ce reposer, il ne faut pas qu'il se bagarre!
Kyo tourna le dos à Thoru.
Kyo : Il ne paie rien pour attendre, ce sale rat, se dit-il tout bas.
Tohru : Haru, mais comment ça ce fait que vous êtes là!??
Haru : On vient voir notre patient préféré?! dit-il en grattant la tête de Yuki.
Hatori entra à son tour dans la chambre, déjà pleine à craquer.
Hatori : Alors comment va notre malade?!
Les quatre amis sursautèrent.
Kyo : Il est venu nous reconduire! expliqua-t-il.
Hatori examina Yuki.
Hatori : Yuki, j'ai une bonne nouvelle pour toi!
Kyo : Il va bientôt mourir?
Tohru regarda Kyo (qui était assez fier de lui) d'un regard désaprobateur.
Tohru : Voyons Kyo, tu ne peux pas dire ça!
Kyo fit semblant de pas entendre.
Hatori : Comme je disais avant que Kyo...
Ayamé : Alors comment va mon adorable petit frère?
Yuki : Grand frère, mais qu'est-ce que tu fais là? Fiche-moi la paix à la fin!
Ayamé : Ah, les maladies! Elles font dire n'importe quoi!
Tohru : Bonjour Ayamé san!
Ayamé : Bonjour Tohru, qui la regarda avec des yeux de........ (je vous laisse deviner ^^)
Yuki et Kyo : Je te défend de regarder Tohru avec ces yeux-là!
Paaaf!
Ayamé : Mais je n'ai rien fait, n'est-ce pas Tori san?!
Hatori leva les yeux au ciel et ne répondit pas.
Hatori : Je crois qu'il faut laisser le temps à Yuki de faire ses valises parce qu'il peut rentrer chez lui dès maintenant.
Yuki fut vraiment réjoui par la nouvelle, il allait retourner vivre avec Tohru.
Tohru : Youppi!! Yuki va rentrer chez nous!
Yuki : Il faut que je m'habille, est-ce que vous voulez bien sortir?!
Tohru : Mais bien sûr!
Ayamé : J'aimerais bien rester, dit-il d'un ton joyeux
Yuki : DEHORS!
Ayamé : O.K., O.K. pas la peine de crier!

Quelques minutes plus tard Yuki était habillé et tout le monde repartit chez Shiguré.
Tohru : Je suis contente que Yuki soit revenu! Et toi, Kyo?
Kyo (qui dit la vérité) : Absolument pas! Il aurait fait mieux de rester à l'hôpital on aurait eu quelques jours de répit!
Tohru : Ooh Kyoo...
Kyo : Je déteste ce sale rat, est-ce que quelqu'un s'en rend compte, au moins?! dit-il en osant le ton.
Tohru le regarda avec des yeux ronds.
Kyo : Je suis désolé, Tohru.
Yuki les rejoignit
Yuki : Alors Thoru, est-ce que tout va bien?!
Tohru ne répondit pas.
Yuki : Que se passe-t-il?
Kyo et Tohru : Rien...

Ils se regardèrent quelques instants avant de détourner leur regard sur Yuki qui paraissait quelque peu soupçonneux. Tout au long de leur retour, personne ne parla.

Ils arrivèrent enfin à la maison. Quand ils ouvrirent la porte ils eurent la surprise de trouver Shiguré qui lisait tranquillement son journal sur le sofa du salon. (Mais quelle surprise!)
Shiguré : Salut les jeunes! Alors Yuki, est-ce ça va mieux?
Yuki : Mais oui, c'était seulement une petite crise.
Kyo : Ben oui, une petite crise.....
Yuki : Eh tu m'énerves à la fin, sale chat stu-pi-de! * tiré du livre de Natsuki Takaya 6e tome
Kyo : SI TU ME CHERCHES TU VAS ME TROUVER!
Et c'est comme ça que tout recommença à la normal, Kyo se battait tout le temps avec Yuki, Tohru était toujours aussi gentille et Shiguré était toujours....pareil à lui-même.





FIN