La Partie de Bowling par Djin





Note de l'auteur
: Tous personnages ici présent appartiennent à son auteur et patati et patata…
Cette fic est d’une niaiserie pas possible, ne cherchez pas à trouver un semblant d’histoire, il n’y en a pas.





Devant l’entrée de la salle de jeu.

« HIN HIN HIN » Tohru pétille de joie, pour la première fois de sa vie, elle va jouer au bowling.

Mais revenons un jour plus tôt :

Tohru, ses copines et Kyo jouent au grand clodo dans la salle de cours, pendant ce temps, le superbe Yuki (^_^) est accaparé par son stupide conseil d’étudiant, coincé entre une nymphomane, un hybride d’Aya et de Kyo, d’une muette et d’un mec qui ne sert à rien (dans l’ordre : Kimi, Manabé, Machi et l’autre^^), tous ça épié par son fan-club, les yeux humides de désirs et de dévotion.

La mine déconfite et les bras ballants, Yuki, se demande pourquoi il a accepté ce poste. Amusé par la scène, Momiji et Haru finissent par avoir pitié de leur cousin, ils prétextent un problème familial pour l’extirper de la bureaucratie et de son ennui mortel.
Tous ensemble, ils rejoignent Tohru et compagnie.

Haru : Vous jouez encore à ce jeu stupide ?
« HIN HIN HIN, oui c’est amusant et en plus je comprends les règles » déclare amusée Tohru, sourire béat aux lèvres.
Haru : Chose pas évidente au départ… soupire t-il.
Tohru : Vous voulez jouer Hatsuharu-san ?
Haru (cynique) : Nan, c’est trop gentillet comme jeu. Mais ce jeu convient parfaitement à Kyo.

Une petite veine apparaît sur le front du matou, il attrape Haru par le col et lui propose d’aller dehors.
Son cousin décline l’invitation mais lui suggère plutôt une partie de bowling.
Kyo : Hein ?
Haru : Avec Momiji et Yuki, on venait vous le proposer.
Kyo : Ha ha ha, je vais enfin battre ce sale rongeur !

Tous conviennent d’un jour et d’une heure, Saki et Uo quittent nos amis, Tohru, quant à elle, est recroquevillée dans son coin, elle fait une tête de 36 mètres de large.

Momiji (inquiet) : Que se passe t’il Tohru ?
Tohru (émue) : Je ne pourrai pas y aller…
Momiji (insistant) : Mais pourquoi ?
Tohru (rougissante) : Euh… et ben… je n’ai pas reçu ma paie.
Momiji (conciliant) : Ce n’est pas grave, je t’invite !!! J
Tohru (exaspérante) : Oh non !! C’est trop ! Si j’accepte, je serai punie. C’est trop de bonheur pour une fille com…

ARGHHHHH STOP !!!!! Hurle Haru
Black Haru : Tu nous casses les noisettes avec ta tirade larmoyante !!

Exaspéré d’entendre la jeune fille s’apitoyer sur son sort, Hatsuharu n’a pu se contenir plus longtemps.

Kyo essaye de frapper Haru mais celui-ci évite le coup de justesse.

« Alors, le « petit minou à sa mémère » a perdu ses griffes et son mordant ? Honda-san te les a limées ? » lance Haru ironique.

« Minou à sa mémère ?!? » persifle Kyo de colère
« Tu laisses la laisse aussi te caresser … »

PAF !!!
Haru est assommé par le coup de Yuki.
Yuki : Il est vraiment insupportable quand il est black.

Dans le fond de la classe, la fille aux couettes a tout entendu de la conversation et s’en réfère immédiatement à Motoko.

 

Le dimanche - 14h30- Bowling

Motoko et ses sbires sont déjà là, elles sont arrivées une dizaine de minutes à l’avance pour les espionner depuis une piste éloignée.

Devant le comptoir :

Hôtesse d’accueil : Quelle pointure ?
Torhu : Pardon ?
Yuki : Enleve tes chaussures Honda-san et donne les à la dame (^_^’)
Tohru : On joue au bowling pieds-nus ?!?
Yuki : Euh… tu sais jouer au bowling ?
Tohru (sereine) : Hin hin hin… non !
Hôtesse (peu aimable) : Alors quelle pointure ?

Tohru finit par donner sa pointure, l’hôtesse prend ses chaussures, les pose dans le casier et lui apportent les affreuses chaussures de bowling.
Soudain l’adolescente se met à sangloter…

Saki s’approche et lui demande ce qui ne va pas.
Tohru (entre deux sanglots) : Elles sont moches ces chaussures, pourquoi je ne peux pas garder les miennes, je n’ai pas demandé de nouvelles chaussures ?

Hanajima en reste sans voix, la niaiserie de son amie l’effare.
Saki (rassurante) : Elle ne va pas les garder, elle va te les rendre à la fin de la partie. Pour jouer au bowling, on doit porter des chaussures particulières.
Tohru : HIN HIN HIN. Que je suis bête ! Je n’y avais pas pensé. Okaa- san m’avait…

Tohru regarde autour d’elle, les autres sont déjà au bord de la piste.
Ahhhh vous êtes là ! s’exclame t’elle joyeusement

« Dommage pour nous que tu ne te sois pas perdue » chuchotte en bougonnant Arisa.

Kyo : Tohru c’est à toi de commencer !
Tohru (face niaise) : Qu’est ce que je dois faire ?
Kyo : Dégommer les quilles avec ta boule pardi !
Tohru : Okay, j’y go ! Hin hin hin

Pendant ce temps, Motoko regarde sa boule mourir dans la gouttière. Elle hait se jeu, elle vomit ses chaussures qui ne se marient pas avec son ensemble pastel, elle déteste savoir l’autre abrutie avec son prince, son sang ne fait qu’un tour lorsqu’elle voit le QI de poulpe prendre des mains la boule que lui tend Yuki. Elle se maudit de rester les épier au lieu d’aller voler l’objet de ses désirs, elle prend sa boule et de rage la balance sur la piste.

Tohru, elle, prend la boule choisi par Yuki , la porte à la manière d’un rugbyman et s’élance sur la piste 24.
Pauvre boulette, elle ne sait pas que la piste est cirée et glissante à souhait, à peine à t’elle posée le pied sur le sol, qu’elle dérape, elle essaye tant bien que mal de garder l’équilibre mais c’est peine perdue, la voici qui s’écrase lourdement sur le sol et glisse tête la première jusqu’au quilles.

**STRIKE !!!**

Motoko au moment où sa boule envoie valdinguer les quilles, aperçois du coin de l’œil un ovni se diriger en fond de salle, elle reconnaît aussitôt son ennemie jurée et d’une moue sarcastique inonde la salle d’un rire foudroyant.

Eclat de rire général, les amis de Tohru sont atterrés et essaye de se cacher.
Pendant que les techniciens aident la boulettes à sortir du mécanisme du balayage des quilles et de son réapprovisionnement, Motoko et ses sbires jubilent.
C’est à ce moment là, que la présidente du fan-club de la nezumi, décide d’attaquer, d’un pas alerte et décidé, elle se dirige vers les Soma.






A suivre