Fic hors-concours par Taoundara





Un mercredi après-midi, chez Shiguré.

Tohru, Kisa, Momiji et Hiro sont dans le salon. Ils regardent un épisode de Mogéta. Kisa et Tohru sont captivées, ne ratant pas une seule image. Momiji est ravi quant à Hiro il le regarde d’un oeil peu intéressé, accoudé à la table.
Dans la télévision, l’épisode arrive au point crucial.
Méchant - Je vais de tuer Ary !! (Ary est le petit garçon qui accompagne Mogéta dans ses aventures)
Ary - Je n’ai pas peur, Mogéta et mes amis sont à mes côtés !
Mogéta - Mogéta !!
Kisa et Tohru sont émues, ce qui fait grimacer Hiro.
Pensée Hiro - Bon sang comment peuvent-elle aimer un truc pareil ? Je peux comprendre pour Kisa mais cette “imbécile” a passé l’âge franchement...
Dans la télévision, l’action continue.
Méchant - Je vais anéantir la planète ! Tu feras moins le malin après !
Il prépare une attaque meurtrière et Ary voit que la situation est désespérée.
Ary - Courrez ! Tout va exploser !!
Mais Mogéta se transforme en Super Mogéta et arrête l’attaque. La Terre est sauvée, The End ^^

Momiji sort le DVD et le range dans sa boîte pendant que les filles se remettent de leur émotions.
Kisa - Il est très fort Mogéta.
Tohru - Oh oui, c’était super !
Leurs réactions fait grimacer encore plus Hiro qui s’apprête à bâcher Tohru quand quelqu’un frappe à la porte. Tohru se lève immédiatement.
Tohru - Ah ! Ce doit être le paquet que Shiguré san nous a demandé de réceptionner pour lui !
Elle va dans le hall d’entrée, ouvre et tombe effectivement sur un livreur.
Livreur - Bonjour, j’ai un paquet pour monsieur Soma Shiguré !
La jeune fille le prend et met un coup de tampon sur le reçu. La boîte en bois n’est pas trop lourde et elle la pose sur la table basse. Momiji et Kisa s’y intéressent.
Momiji - Tu sais ce que c’est, Tohru ?
Tohru - Non, Shiguré a juste dit que c’était pour son travail, je crois qu’il voulait des feuilles de papiers.
Kisa - Ca n’a pas l’air très lourd pour du papier...
Tohru acquiesce d’un mouvement de la tête.
Hiro tente de regarder entre les planches en bois mais ne voit rien.
Hiro - Il suffirait de l’ouvrir pour savoir...
Momiji - Ca ne se fait pas Hiro !
Tohru - D’un autre côté, Shiguré san m’a dit que je pourrais l’ouvrir et me servir si je voulais des choses qu’elle contient...
A cette idée, elle se lève joyeusement et entre dans la cuisine. Elle en ressort avec un pied de biche toute victorieuse.
Tohru - Nous allons bien voir ce qu’il y a dedans !
Sous les yeux des trois enfants, elle s’attaque à la caisse. Elle essaye par tous les côtés et évite de justesse de se blesser des dizaines de fois. Hiro a des sueurs froides rien qu’à la regarder faire et fini par s’en mêler.
Hiro - Imbé... <il se reprend> Tohru, pose ce pied-de-biche ! Je vais m’en charger !
La voyant rester perplexe à cette phrase, il lui arrache l’outil des mains et ouvre la caisse en quelques secondes.
Hiro - Voilà c’était pas sorcier...
Ils se penchent tous les trois au dessus de la caisse et voient avec grand étonnement qu’il y a en fait à l’intérieur une énorme boîte de chocolats. Tohru la sort et Momiji pousse la caisse plus loin. A l’intérieur de la boîte il y a toutes sortes de chocolats de différentes couleurs. Les filles ont de grands yeux admiratifs.
Tohru - Wouaah ! C’est joli !
Hiro n’attend pas son reste, en pique un et le mange. Momiji proteste.
Momiji - Hé ! C’est pour Shi chan !
Hiro - Il a dit qu’on pouvait se servir... Et puis c’est des chocolats de sa maison d’édition, il en reçoit des tonnes, il s’en fiche...
Momiji se dit qu’il n’a pas tord vu le nombre de boîtes similaires entassées dans son bureau. Il en pique à son tour un, suivi par Kisa et Tohru. Ils s’en donnent à cœur joie.

En fin d’après-midi, Shiguré revient de la résidence Soma en même temps que Yuki et Kyo qu’il a croisé sur le chemin du retour. Lorsqu’ils arrivent devant la maison, ils tombent sur un livreur qui frappe à la porte sans avoir de réponse.
Shiguré - Qu’est-ce qu’il y a ?
Livreur - J’ai une commande de feuilles de papiers à livrer pour monsieur Soma mais personne ne répond... Je cherche Soma Shiguré.
Kyo pose son sac près de la porte et soupire.
Kyo - Bravo, vous venez de le trouver !
Shiguré signe le reçu et rentre le paquet à l’intérieur de la maison.
Shiguré - C’est étrange, j’avais demandé à Tohru kun de rester à la maison pour le réceptionner...
Au moment où il finit sa phrase, il entre dans le salon et trouve les quatre enfants affalés autour de la table, la boîte de chocolat à moitié vide. Tohru, seule consciente, se met à rire en les voyant tous les trois entrer. Elle balbutie, les yeux à demi clos, les montrant du doigt.
Tohru - Ah ! Ah ! Ah ! <hic> Les garçons... <hic> Ah ! Ah ! Les garçons, qu'est-ce que vous faites habillés en majorettes ? <hic> Ah ! Ah !
Kyo et Yuki se regardent en grimaçant. Shiguré s’approche de la boîte de chocolat et en sent un.
Kyo - Mais qu’est-ce qu’il lui arrive ?
Shiguré se met à rire.
Shiguré - Ah ! Ah ! Et bien... Je dirais que nos amis sont ivres...
Yuki - Ivres ?
Shiguré - Ils ont réceptionner le mauvais paquet et ont mangés ces chocolats à la liqueur... Et comme ils ne sont pas du tout habitués à l’alcool, ben voilà le résultat !
Il regarde Tohru d’un air coquin.
Shiguré - Cela dit, si Tohru est ivre, elle ne se débattra pas si je veux faire un câlin...
D’un même mouvement, Kyo et Yuki lui mettent une main dans la figure et le poussent dans le couloir, Yuki refermant la porte derrière lui.
Yuki - Je t’interdis d’entrer dans cette salle jusqu’à ce qu’elle retrouve ses esprits.
Kyo - Ouais et t’avise pas de t’en approcher de trop près !
Shiguré grimace et part dans son bureau, malheureux. Les deux garçons, eux, décident de monter la garde devant le salon, connaissant trop bien ce petit pervers de Shiguré.
Tohru, Kisa, Momiji et Hiro se réveillèrent le lendemain matin avec un gros mal de tête ^^





FIN