Jamais plus par Gladys





Disclaimer
: Les personnages de Fruits Basket ne m’appartiennent pas, et l’histoire qui en découle non plus. L’œuvre (???) « Jamais Plus » est de pure fiction, et toute ressemblance avec des faits existants ou ayant existés serait totalement fortuite.





Comment as t-il pu croire un seul instant qu’il pourrait un jour être « libre ». N’appartenir à personne. Choisir de sa vie.
Choisir de ses envies.

Décider ses rêves.

Croire à une liberté soudaine fut sa plus grande erreur. Tout ce qu’il fit ce fut blesser. Détruire.
Arracher les souvenirs les plus précieux.

Ôter les souffrances.

Pour en créer d’autres.

Une mélodie incessante qui se répète. Le chant cristallin d’un oiseau. Répétitif. Monotone. Inchangeable.

Une seule fois il tenta d’entraver à la règle.

Une seule fois. La première.

La dernière.

Il n’est qu’une étoile parmi tant d’autres, dans l’immensité noire et obscure d’un ciel où le soleil ne perce pas.

Une étoile qui n’existe peut-être pas.

Il accomplit ce qu’on lui dit de faire. Sans réfléchir. Sans sentiments. Son cœur est comme encerclé par la glace.
Une flamme vint le réchauffer.

Une flamme qui a oublié.

Une flamme qui s’est éteinte.

Un cœur perdu dans une âme, âme noircie par un spectre qui l’entoure et l’envoûte. Peut-être lui-même est-il trop puéril.

Ton puéril, enfantin.

Est-ce son enfance qu’il essaye de rattraper aujourd’hui ? Un passé que rien n’efface.

Un passé impassible qui se passe.

Un passé enneigé.

Un passé froid comme la neige. Lui-même est pareil au glacial hiver. Sans sentiments.

Sans conscience.

Sans regrets.

Et cette neige qui l’entoure.

Cette neige qui devint eau.

Cette neige qui de fluidifia quelques secondes d’éternité.

Elle ne fondra.

Jamais plus.





FIN

Pour écrire à l'auteur :