Il était une fois... par Kisa chan





Note de l'auteur
: Bonjour c’est Kisa-chan qui vous parle !! Alors comme d’habitude : (vous devez en avoir marre de toujours voir cette phrase non ?) les personnages de Fruits Basket ne m’appartiennent pas je ne fais que m’amuser un peu avec eux ^_^ , mais je garderai peut être Kyo et Yuki un peu plus longtemps…^_^ , autrement voici ma première fanfic alors si vous avez des remarques n’hésiter pas à m’écrire à : Merci d’avance !





Tout commence dans un magnifique château digne des plus beau contes de fées. L’ambiance était gaie et animée, seul un garçon ne dansait pas. Il était seul, presque isolé et baissait les yeux. Il était pourtant superbe :un habit de prince à en faire pâlir les filles du Fan Club Prince Yuki. Mais il n’était ni adulé ni entouré. Il était tout simplement ignoré.

? :Yuki !!

Alerté par la prononciation de son nom, releva la tête et ce qu’il vit lui coupa le souffle ; une Tohru encore plus belle que dans ses souvenirs ; elle portait la même robe que le « jour de la naissance du fantasme de Yuki » *il devait à ce propos étrangler Ayame pour ça* . Mais pendant que lui la regardait, médusé, elle continuait d’avancer vers lui. Arrivée à sa hauteur, elle l’invita à danser et sans même attendre la réponse, l’entraîna près des autres danseurs et commença à danser avec lui. {Fan de Yuki imaginez ça : Yuki en train de danser…^_^} Après quelques pas de danse elle leva vers lui un visage aux yeux fermés lourds de signification. Se baissant vers elle pour répondre à son attente, mais ce fut en face de son oreiller qu’il ouvra les yeux.

Yuki : Et zut !! Pourquoi est ce que ça finit comme ça ??
Kyo : Tais toi sale rat ! Laisse les gens normaux tranquille !!

Énervé par cette attaque dès le réveil, Yuki se montra aussi froid que le permettait son réveil matinal brusqué :

Yuki : Vu la taille de ton cerveau, tu n’est pas une personne normale ! {Quelle jolie réplique ^_^}.

Et ils continuèrent à ce lancer leurs gentillesses jusqu’à ce que Yuki descende dans le salon.

Tohru :Bonjour Yuki !!…Oh, je suis désolée, je vais t’aider à te relever ! Je t’ai fait peur ?

Yuki, ne pouvant dire aucun mot cohérent à cause du souvenir du rêve de la nuit précédente, ne balbutia qu’un remerciement rapide pour le petit déjeuner.
Dès qu’il eut fini son natto, il se dirigea vers sa chambre en quête d’un peu de répit.





A suivre...

Note de l'auteur : Désolée c’est court mais il est tard et je n’ai plus de temps mais je vous promets de bientôt vous écrire là suite, bon Ja ne !!