Comme annoncé, la traductrice japonais => anglais arrête. Nous devons donc attendre que le Fruitygroup (la mailing list internationale FB) lui trouve une remplacante pour pouvoir continuer les traductions françaises de la série.

En attendant, voici les résumés traduits de Wasabi Fiend, Kathleen et Memento


Chapitre 98 par Besaid

Les révélations sont denses et rapides. Bien qu’elles ne soient pas aussi surprenantes que celles du chapitre précédent, je pense qu’elles rendent celles-ci un peu plus intéressantes. Ce chapitre confirme aussi une fois pour toutes qu’Akito est bien une fille. En fait, le nombre de fois où le chapitre met en évidence ce point est ridicule. Il y a des phrases où le mot « Onna no Ko » (fille) est utilisé en référence à Akito au point que la conversation semble anormale. De toute façon, le prochain chapitre ne sortira pas avant le mois prochain, donc ne restez pas en haleine en l’attendant.

Le chapitre commence avec Tohru qui semble déconcertée et qui répète ce que Kureno a dit au sujet d’Akito, qu’elle est une fille. Kureno lui dit que c’est la vérité. Il dit qu’il y a beaucoup de secrets dans la famille Soma, mais que celui-ci est le plus lourd. Kureno ajoute que depuis sa naissance, Akito a été élevée comme un garçon, parce que « cette personne » en a décidé ainsi. La scène alors est coupée, et on voit Akito hurler sur Hatori en lui demandant ce qu’il est en train de faire. Elle ordonne à quelqu’un de se tenir éloigné(e) d’Hatori. Hatori essaie de calmer Akito en lui disant que cette personne était simplement en train de le saluer. Mais Akito ordonne à la personne, qui s’avère être une femme, d’arrêter d’user de son regard lascif sur les hommes qui font partie du Juunishi. La scène est coupée et revient sur Kureno, qui dit à Tohru que cette personne est Ren Soma, la mère d’Akito. Il explique alors à Tohru que c’est elle qui a décidé qu’Akito serait élevée comme un garçon. Ceci dit, il ignore les raisons qui se cachent derrière cela, car ni Akito ni Ren n’en parlent.

Il y a une chose évidente, cependant, c’est le fait qu’elles se détestent mutuellement. A titre d’exemple, la scène suivante montre Ren essayant de toucher Hatori tout en lui disant qu’elle est désolée pour le pauvre garçon. Avant qu’elle n’ait touché le visage d’Hatori, Akito lui frappe la main et lui dit ne pas être aussi proche d’Hatori. Akito croit qu’elle et le Juunishi sont unis par un « lien », et que donc Ren ne peut pas les toucher. En réponse, Ren dit froidement à Akito qu’il semble qu’elle continue de croire cela comme un enfant (littéralement môme) stupide. Ren dit alors que le lien est fait d’amour et que donc, ce qu’Akito essaie de maintenir là est une éternelle imitation (d’un lien réel).Elle pense aussi que l’idée qu’Akito se fait de l’ « éternité » est une illusion, et qu’Akito est en train d’associer tout le monde à ce lien misérable. Entendant cela, Akito devient furieuse et commence à étrangler sa mère.

Akito dit alors à Ren que si tel est le cas, alors Ren devrait lui dire quelle est la définition d’un véritable lien. Akito continue de fulminer et demande à Ren si le lien filial (littéralement parental) en est un. Akito pense que même si c’est le cas, le lien parental n’est pas un lien parfait. Elle dit que chez les Soma eux-mêmes, beaucoup de parents abandonnent leurs enfants. Akito laisse alors entendre que Ren est l’un de ses parents. Si cela est vrai, quel est le « lien réel » dont parle Ren ? Hmm, en réalité, je commence à comprendre qu’Akito essaie d’accomplir cela par le lien qu’elle entretient avec le Juunishi. C’est une sorte de lien dont personne ne peut se défaire même s’il le veut. Je suppose que pour Akito, cela représente le « lien parfait ». A ce moment-là, Hatori essaie de gérer la dispute (littéralement combat de chats) et de les séparer, ce qui permet à Ren de murmurer (littéralement marmonner) « Akira-san ». Après avoir retrouvé la faculté de parler, elle continue de dire que le lien qu’elle avait avec Akira était bien réel. Entendant cela, Akito semble anéantie et redevient folle. Elle se met à hurler autour de Ren, lui disant qu’elle veut la tuer.

Ren, qui semble tout aussi folle, dit à Akito de passer à l’acte, parce que comme ça son âme irait au ciel et qu’elle retrouverait Akira. De plus, elle pense qu’Akito n’est pas désirée de toute façon. Là, c’est le comble pour Akito, qui pour une certaine raison se remémore soudain son enfance, ce qui suggère qu’Akira soit son père.

Retour sur Kureno et Tohru -- Kureno dit à Tohru que Ren pense que le lien qui unit Akito au Juunishi est faux et anormal. Cependant, le jour où Ren a conçu Akito, Kureno s’est réveillé en pleurant et il n’était pas le seul puisque Shigure, Hatori et Ayame ont pleuré aussi. Il ajoute que tous les quatre sont les seul à savoir qu’Akito est une femme. Ritsu était encore jeune à cette époque et par conséquent il ne comprenait pas beaucoup. Kureno continue en disant que tous les quatre ont fait le même rêve où ils voyaient qu’Akito était conçue alors que personne ne le savait. Ils sont alors allés voir Ren et quand ils sont arrivés, ils étaient anxieux mais heureux. C’était comme si un esprit vivant à l’intérieur d’eux sentait cette excitation. Kureno croit que c’est ce lien que le Juunishi a avec Akito. De retour à la maison principale, Hatori essaie de consoler Akito et demande au domestique de raccompagner Ren à sa chambre. Avant de partir, Ren demande à Akito si elle pense gagner. Retour sur Kureno qui dit à Tohru qu’il est désolé mais qu’il ne peut trahir ni abandonner Akito. Dès lors, il ne peut pas voir Arisa. Il sait qu’Akito fait du mal aux gens, mais il veut que Tohru sache qu’Akito elle-même vit dans la peine. Tohru arrête alors de pleurer et essaie de trouver quelque chose à dire, mais elle ne semble pas dire quoi que ce soit. Kureno dit alors à Tohru qu’il est désolé mais qu’il n’a pas d’autre choix, il avance pour quitter Tohru après lui avoir dit merci.

A l’insu de Kureno, Ren les a vus ensemble et semble en colère quand elle voit Tohru anéantie. Tohru semble ne pas pouvoir bouger et elle pleure de plus belle quand elle pense à Kureno, Arisa, Akito et Kyo. Mon sentiment est qu’elle se sent impuissante et réalise que si elle échoue dans sa tentative de rapprocher Kureno et Arisa, elle doit se demander comment elle va pouvoir briser la malédiction et empêcher l’emprisonnement prochain de Kyo. Pendant ce temps, Kureno retourne finalement dans la chambre d’Akito qui rapidement le gifle quand il lui dit qu’il était sorti prendre l’air. Après avoir pleuré, Akito décide de « pardonner » Kureno et s’avance pour le serrer dans ses bras. Le chapitre se termine avec une narration qui dit que la tristesse se répand rapidement. Nous voyons alors une image d’Hanajima et son frère qui semblent déterminés. Il y a aussi un petit extrait sur le côté qui dit que Tohru ne peut plus bouger après avoir entendu les paroles de Kureno. Rin la voit pleurer. Et Hanajima décide d’agir.

-------------------

Chapitre 99 par Besaid

Le chapitre commence avec Tohru qui pleure toujours, seule dans le parc alors qu’il est déjà assez tard dans la soirée. Dans son chagrin, Tohru ne réalise pas que son écharpe en laine est emportée par le vent. Soudainement, Hanajima et Megumi apparaissent de nulle part, portant un ensemble sombre et une cape assortis. Tohru paraît surprise mais soulagée en même temps. Un peu plus tard, Hanajima téléphone chez Shigure pour informer les Soma que Tohru restera chez elle cette nuit pour une soirée pyjama. Parce que Hanajima parle de manière précipitée, Yuki a du mal à comprendre ce qu’elle voulait lui dire au départ. Finalement, il essaie de retenir l’essentiel, mais il se demande néanmoins si quelque chose est arrivé à Tohru.

Shigure, qui a surpris des bribes de la conversation, décide de demander à Yuki qui était son interlocuteur. Sachant que Tohru resterait chez Hanajima pour la nuit, Shigure se demande si Tohru n’a pas été perturbée par sa rencontre avec Kureno. Shigure a aussi l’impression que Hanajima est en colère, et pense qu’une Hanajima en colère est une Hanajima effrayante. Dès lors, puisque que Tohru n’est pas à la maison, Yuki envisage de faire la cuisine pour les autres ; une idée que Shigure trouve elle aussi effrayante et qui doit être stoppée tout de suite. Retour à la maison d’Hanajima, sa mère lui demande ce qu’elle voudrait manger. Hanajima répond qu’elle voudrait des ailerons de requin, ce qui fait que sa mère se met à pleurer de manière comique et super-difforme. Je n’avais pas compris cette blague au départ, jusqu’à ce que j’apprenne que les ailerons de requin coûtent une fortune (47$ le paquet), ce qu’elle ne peut certainement pas se permettre.

Tohru demande à Hanajima pourquoi elle était dans le parc. Hanajima répond que c’était parce que Tohru pleurait. Elle ne pouvait pas exactement l’entendre mais elle pouvait ressentir sa tristesse. A cause de cela, Tohru décide de raconter à Hanajima que Kureno ne peut pas voir Arisa parce qu’il a quelqu’un d’autre dans sa vie. Cependant, elle ne mentionne rien concernant le fait qu’Akito est une femme qui se fait passer pour un garçon. Tohru recommence alors à pleurer et regrette de causer des ennuis à beaucoup de personnes (en référence à Momiji qui l’a aidée à donner le DVD à Kureno), alors qu’elle ne peut pas les aider du tout. Entendant cela, Hanajima lui dit que si Kureno est une personne gentille, elle pense que Tohru l’est aussi. Hanajima dit à Tohru qu’elle est le genre de personne qui s’inquiète des sentiments des gens et y attache de l’importance, et qui porte ce poids quand ils sont accablés ou blessés.

Pendant cette conversation, le chapitre passe à une autre scène où l’on voit Kyo marcher en ville. Durant sa promenade, il remarque une écharpe en laine au milieu de la rue et pense qu’elle est similaire à celle de Tohru. Il y a alors un flash-back où Tohru montre l’écharpe à Kyo lorsqu’elle l’avait achetée. En fait, Tohru faisait tourner son écharpe, essayant d’embêter Kyo avec les pompons (littéralement les pompons floconneux ou duveteux). Retour sur Kyo dans le milieu de la rue voyant l’écharpe se faire rouler dessus par une voiture. Il décide alors de faire un geste vif pour la saisir. Ceci est probablement un symbole entre la narration et la scène de l’écharpe mais je suis un peu à court d’idées pour le moment. Peut-être que l’histoire essaie de montrer qu’à ce moment-là la personne dont les sentiments ont besoin d’être sauvés est en réalité Tohru.

Retour à la maison d’Hanajima, Arisa apparaît soudainement, sortie de nulle part. Hanajima avoue à Tohru qu’elle a téléphoné à Arisa. Arisa s’assied à côté de Tohru et lui dit combien elle a été « méchante » de la faire pleurer. Tohru, évidemment, refuse catégoriquement cette idée. Arisa, cependant, apprécie ses efforts et s’approche de Tohru pour la serrer dans ses bras, et lui dire à quel point elle aime cette baka (littéral). Elle dit à Tohru qu’elle pense que Kureno est lui aussi un baka. Le problème étant qu’elle aime les gens imbéciles. Au milieu de ces paroles passionnées, Megumi se mêle de la conversation et demande à Arisa si elle a le cœur brisé. Hey, ce garçon a besoin d’une leçon de tact, et donc Hanajima lui dit qu’il faut qu’il soit plus délicat. La soirée s’achève et plus tard dans la nuit, Tohru et Arisa dorment chez Hanajima.

Le lendemain matin, Tohru retourne chez Shigure et trouve son écharpe dans la maison. Kyo apparaît et lui dit qu’il est soulagé que l’écharpe lui appartienne bien. Il lui dit qu’il l’a lavée mais qu’elle n’est pas encore sèche. Tohru décide pourtant de la mettre. Elle commence de nouveau à faire claquer l’écharpe autour de Kyo. Tohru remercie Kyo et lui dit qu’elle ne la perdra plus. Kyo rougit et essaie de prendre cela de manière légère (« play it cool ») en jouant avec l’écharpe de Tohru et de lui toucher les cheveux. A ce moment-là, Yuki arrive et les voit tous les deux. Son expression de surprise se transforme en sourire. Il s’approche de Tohru joyeusement et lui demande si la soirée de la veille était intéressante. Le chapitre se termine avec Shigure se plaignant auprès de Tohru qu’il avait dû endurer la veille la cuisine immangeable de Yuki.

-------------------

Chapitre 100 par Paine

L'histoire commence avec Shiguré qui demande à Tohru si elle fabrique des fleurs en papier. Tohru confirme sa demande et lui dit que sa classe a été désignée comme responsable pour fabriquer les fleurs de papier, qui seront ensuite utilisée à la cérémonie de remise des diplômes. Shiguré fait ensuite un commentaire et fait remarquer que la cérémonie de remise des diplômes approche à grands pas, il prend une fleur de papier défaite et demande à Tohru s'il peut ouvrir celle ci. Tohru lui donne son accord et en même temps, elle essaye dans son esprit de trouver un moyen de dire à Guré qu'elle sait qu'Akito est une femme. Malheureusement Tohru n'a pas le courage de le lui demander directement et elle finit par couper court à la conversation en demandant à Shiguré s'il veut qu'elle achète quelque chose le lendemain. Elle dit ensuite que comme Shiguré lui avait demandé d'aller acheter quelque chose pour lui l'autre jour et que sa demande a été retardée d'un jour (Tohru ayant rencontré Kureno sur le chemin), elle trouve cela grossier de le laisser attendre encore. En lui disant ca, Tohru semble souhaiter que Guré lui demande la raison de ce retard.

Cependant Shiguré lui répond que ce n'était pas une grosse affaire puisqu'il s'agissait juste d'une enveloppe. Il dit aussi que cela n'a aucune importance si elle la lui ramène le lendemain. En entendant ca, Tohru perd du terrain, se résigne et termine la conversation en lui disant qu'elle fera de son mieux la prochaine fois. Ensuite elle change de sujet et dit à Guré qu'elle va aller faire du thé. Une fois que Tohru est sortie de la pièce, Guré fait un commentaire sur le fait qu'elle semble avoir beaucoup de mal à parler de "ce sujet". On peut voir Tohru elle même à travers la porte, pleurer en version SD et qui se dit que c'était très dur de poser cette question, en dépit du fait qu'elle désirait questionner Shiguré à propos de ce que Kureno lui avait dit le jour précédent. Elle veut vraiment partager sa conaissance du secret des Sômas (le fait qu'Akito est une femme, que Ren est la mère d'Akito, la libération de Kuréno par rapport à la malédiction). Cependant elle ne peut pas révéler ca si facilement parce que ces faits ne sont pas encore connus au sein du Juni-Shi.

Le jour suivant à l'école, on voit Tohru se promener avec Momiji tout en parlant de la responsabilité de leurs classes pour la fabrication des fleurs de papier. Momiji fait ensuite un commentaire sur le fait qu'ils (les Sôma inscrits à l'école + Tohru + les autres élèves) vont beaucoup lui manquer puisqu'ils seront bientôt diplômés et vont quitter l'école. Ils rencontrent ensuite Makoto, l'ex président de l'association des élèves, qui s'époumonne en disant qu'il est seul. Ensuite, soudainement, Haru apparait à côté de Makoto et lui dit qu'il devrait rester derrière "la prochaine limite" (= redoubler? O_o) comme ça il ne serait plus seul. Makoto lui dit qu'il n'y a aucune chance qu'il fasse ca et fait remarquer à Haru que c'est très indélicat d'apparaitre comme ca tout à coup. En entendant ca, Momiji dit à Tohru qu'il voulait rester dans la même classe pour un moment (il est aussi question de redoublement.). Tohru est surprise d'entendre ca mais Momiji lui explique que la raison de son choix est Momo. Il pense qu'elle va venir dans la même école. Après avoir dit ca, Momiji part ensuite avec Haru, laissant Tohru méditer sur le fait qu'elle ne peut pas parler de ce qu'elle a appris à Momiji même s'il l'avait aidée avec Arisa et Kureno.

A cause de ca, Tohru marche le long des couloirs de l'école, l'air déprimé. Elle semble entretenir l'idée de révéler le secret à Kyo (on voit une image de Kyo de dos pendant qu'elle pense) et elle se demande ce qu'il dirait si elle lui parlait de tout ca. Avant qu'elle ne puisse penser plus loin cependant, elle est surprise par un groupe de fans de Yuki qui courrent vers elle, portant un stupide mouchoir/fichu sur le sommet de leur tête et autour de leur nez, déguisées comme des voleurs. Tohru entend ensuite ses camarades de classe demander aux filles de "les leur rendre". Alors Tohru demande ce qui s'est passé et elles lui expliquent que ces filles ont volé toutes les fleurs de papier faites par Yuki. Tohru demande pourquoi les autres filles voulaient les voler. Tout le monde regarde Tohru avec un air incrédule et pensent ensuite à l'unission que c'est "parce que c'est Prince Yuki qui les a faites".

Quelque part dans l'école, on voit les fans de Yuki célébrer leur victoire pour avoir surmonté cette difficulté splendide qui était de voler les fleurs . Ensuite on revient dans la classe de Tohru, l'élève aux cheveux noirs demande à Hanajima si elle compte faire quelques fleurs en papier de plus. Hana répond simplement qu'elle n'est pas du tout intéressée par le fait de fabriquer des fleurs (^^"). A cause de ca, Arisa dit à tout le monde que la seule chose qui reste à faire est de demander à Kyo d'en fabriquer d'autres. Kyo est contrarié et demande à Arisa pourquoi ce serait à lui de faire ca alors que ce sont les fleurs de Yuki qui ont été volées. Arisa répond à Kyo que Yuki est toujours à son conseil des élèves. En réponse, Kyo lui dit qu'il n'en a rien à faire puisqu'il a déjà fini son lot de fleurs en papier et entreprend de regarder derrière lui. Malheureusement, ses fleurs manquent aussi à l'appel ^^. Kyo dit alors à Arisa de ne pas lui jouer de tour de lui dire où elle à caché ses fleurs. Ce que Kyo ne sait pas, cependant, c'est que ses propres fans acharnées ont volé les fleurs parce que Kyo les avait fabriquées lui-même ^^.

Toujours dans la classe, on voit Kyo entrain de contrôler sa colère et de se dire à lui même qu'il ne dira pas qu'il tuera ceux qui ont volé les fleurs ^^". Il pense qu'ils devraient finir en enfer et mourir par leurs propres moyens. A cause de cet incident, les camarades de classe de Tohru se demandent ce qu'elles vont bien pouvoir devoir faire. Certaines émettent la suggestion qu'il faut refaire les fleurs manquantes. Kyo n'aime pas du tout cette idée ^^. Ils sont tous d'accord sur le fait qu'ils doivent se débrouiller puisque Yuki n'est pas encore de retour. Un étudiant, de l'autre côté, croit que ce n'est pas de la faute de Yuki si les fleurs ont disparu donc il pense qu'ils ne peuvent pas l'obliger à les refaire. Finalement, ils décident de partir à la recherche des fleurs, comme ca, les voleurs ne pourront pas partir avec. Tohru est étonnée d'entendre ca et pense qu'il serait plus simple s'ils en refesaient d'autres. Qulequ'un dit que c'est bien adorable de sa part de dire ca mais que le vol est un crime donc ils décident qu'il est mieux de quitter la classe et de fouiller pour retrouver les voleurs et les fleurs. Et Tohru et Kyo sont laissés seuls afin de garder la classe pendant l'abscence des autres

Pendant ce temps, on voit Yuki inspecter le travail des autres étudiants ailleurs et il note l'avancement des travaux (textuellement : "comment ca approche de la conclusion des travaux"). Il demande ensuite aux élèves s'ils veulent de l'aide mais ils refusent, ils disent qu'il n'y a aucun problème et qu'un président comme Yuki ne devrait pas s'inquièter pour des travaux comme ceux ci (construire la scène, etc). A cause de ca, Yuki se sent comme s'il était une personne à part ... Il se dit que ces étudiants n'ont pas du sentir qu'ils pourraient avoir besoin de son aide. Il contemple ensuite le groupe d'étudiants travaillant ensemble et pense que ce serait intéressant et entreprend de s'éloigner d'eux. Avant qu'il puisse aller plus loin, il est surpris par l'apparition soudaine de Machi. Il lui dit qu'il a été surpris et lui demande pourquoi elle se dépéchait comme ca et courait hors d'haleine. Il pense que c'est une situation inhabituelle et demande si elle devait aller quelque part. Comme Machi ne répond pas, Yuki est confus et lui demande si elle cherchait après lui ou si elle veut quelque chose.

Machi dément tout ca et dit à Yuki qu'elle ne veut rien. Yuki pense se retrouver face à une "énigme" et lui demande d'une manière sarcastique si elle se met hors d'haleine pour rien. Machi se rend finalement et admet qu'il y a bien quelque chose. Elle dit que c'est pour une salutation. Quand elle l'a vu avant, elle sentait qu'elle devait saluer Yuki. Après avoir dit ca, Machi file et quitte Yuki. Yuki cependant ce demande pourquoi elle à fait tout ce chemin et a cherché après lui simplement pour le saluer alors qu'ils allaient se voir plus tard (au conseil des étudiants sans doute). Et quand la réponse lui apparait, Yuki rougit et décide de partir à la recherche de Machi. Ensuite, il lui tapote la tête en douceur et la remercie. Machi se retrouve très embarassée et lance une fleur de papier à la tête de Yuki ^^. Yuki se demande alors quel est l'objet que Machi lui a jeté dessus. Machi rougit de plus en plus et lui dit que c'est une fleur (N.B. au Japon, de telles fleurs de papier sont utilisées dans les mariages normalement d'après Memento. XD) Yuki ne semble pas la croire et Machi insiste encore en lui disant que c'est bien ca.

Retour sur Tohru et Kyo, il est déjà tard dans l'après midi, donc ils se demandent où sont leurs camarades de classe pour le moment. Tohru pense que l'enquête criminelle à du rencontrer des difficultés. Kyo cependant est plus cynique et pense qu'ils ont peut être trouvé les fleurs et que maintenant, ils flânent et ont oublié de passer par la classe en chemin. Après quelques moments calmes, Tohru essaye de rassembler son courage et demande à Kyo si le sort, la malédiction du Juni-Shi n'est plus d'application sur certains membres. Elle demande si Kyo a déjà réfléchit à ca. Mais Kyo devient un peu morose et lui demande de ne pas parler de ce genre de chose. Il veut qu'elle arrête de parler de la malédiction et de ses probabilités. Ayant entendu ce que Kyo a dit, Tohru est émue/triste. Kyo qui remarque ce fait, se demande pourquoi elle déprime subitement. Mais Tohru lui dit simplement qu'elle est désolée d'avoir été irréfléchie/idiote. Alors Kyo panique immédiatement et se hâte de lui dire qu'il ne pensait pas ce qu'il disait et qu'il n'est pas vraiment faché. C'était juste la manière dont il parle.

Kyo se dit qu'il ne voulait pas la rendre triste mais que le mal est fait. Tohru a l'air dépitée et ne veut pas relever son visage. Kyo devine correctement que Tohru est probablement entrain de pleurer. Parce qu'il ne peut rien faire d'autre pour la réconforter, Kyo attrape l'un des papiers non utilisé avec une fleur dessus et entreprend d'en faire une fleur. Ensuite, il l'offre à Tohru. Tohru relève la tête et sourit, même s'il reste une larme dans ses yeux. Elle sourit finalement pleinement et prend la feur avec ses deux mains. Pendant que cela se déroule, il y a un texte sur le côté qui dit plus ou moins "Tu es ..." (cette phrase ne deviendra claire qu'à la fin du chapitre ^^). Mais ce moment romantique est interrompu par l'arrivée des camarades de classe qui déferlent dans la classe et annoncent qu'ils ont réussi à attraper les voleurs. Quand Tohru demande ce qu'il s'est alors passé, quelqu'un (probablement Hana) lui répond qu'ils ont obligé les voleurs à refaire les fleurs qu'ils avaient volées. Pendant ce temps, on voit Kyo regarder tristement à travers la fenêtre ...

Pendant ce temps à la résidence Sôma, Shiguré rend visite à Akito. Il s'agenouille près d'elle et lui dit qu'il a un petit cadeau pour elle. Il lui donne la fleur de papier qu'il vient juste de fabriquer. Après avoir reçu la fleur, Akito demande à Shiguré s'il se souvient toujours. Il y a ensuite un flash back où on voit la petite Akito s'approcher du jeune Shiguré. De retour dans le présent, Shiguré a son sourire sournois et demande à Akito "de quoi parles tu?" . Akito ne répond pas mais on voit une image du passé où AkitoChan reçoit une fleur de la part de ShiguréChan.
Le chapitre se termine sur ces mots "Je pense à toi. Toujours. C'est un fait".

-------------------

Chapitre 101 par Selphie

Le chapitre 101 débute par un flash-back. La jeune Akito demande à Shiguré s'il l'aime. Shiguré lui demande si elle a posé la question à tous les autres membres du Jûni-shi. Akito lui répond que c'est elle qui pose les questions. Elle lui demande un fois de plus "est-ce que tu m'aimes?". Shiguré la regarde amusé. Il va dehors, ceuille une fleur (un camélia) et la donne à Akito. Il s'approche d'elle et...les mots de Shiguré me semblent plutôt vagues mais je pense qu'il dit qu'il pense à elle plus qu'à n'importe qui d'autre et que c'est d'une "vérité inébranlable" qu'il l'aime.

Retour au présent. Akito est assise dans une voiture à côté de Kureno et ils portent tous les deux des costards. Akito semble s'endormir. Kureno lui dit qu'ils vont bientôt arriver au restaurant. Tout les résidents du manoir Soma y sont déjà à l'attendre.

On est maintenant avec Tohru et Yuki qui font la vaiselle. Tohru pense accidentellement tout haut le nom de Rin et Yuki lui dit quelque chose comme "Eh? Rin? Que se passe t-il avec Rin?" Tohru panique un petit peu et dit à Yuki que ce n'est rien, qu'elle pensait tout haut. Yuki dit "Je vois, j'étais un peu surpris".
Tohru pense à part elle qu'elle devrait faire attention avec ce genre de lapsus. Puis elle recommence à songer à Rin et de ses tentative pour trouver un moyen de briser la malédiction. Tohru "Maintenant que j'y pense, je ne l'ai pas vu depuis le Nouvel an". Tohru se demande aussi ce qui la met mal à l'aise.
Le téléphone sonne et Kyo décroche. Il vient dire à Tohru et à Yuki que Shiguré va être en retard. C'est moi ou est-ce que Kyo n'est pas plus calme que d'habitude? Peut-n'importe, Tohru continue de penser à Rin et décide d'aller lui rendre visite. Apparement l'école de Rin est à côté de celle de Kisa.

La scène suivante montre Mi-chan, elle est agenouillée devant l'entrée du restaurant (je pense), et elle est au téléphone avec Shiguré (je pense aussi). Les serveuses la regardent bizarrement parce qu'elle crie dans le combiné. Elle demande à Shiguré qu'il vienne la sauver et à quel point elle a pensé qu'ils pourraient travailler toute la nuit ensemble, et aussi quelque chose à propos d'un manque de confiance en soi. Shiguré lui dit qu'elle s'inquiète trop et qu'elle dépend de lui (il dit Soma sensei mais je comprends par là qu'il parle de lui-même). Shiguré termine en disant qu'il serait mieux pour elle qu'elle ne parte (s'enfuie) pas.
Alors Mi-chan rentre à l'intérieur du restaurant et y trouve Shiguré qui parle à un couple. Shiguré la remarque et dit au couple qu'il va partir. La femme l'arrête et lui demande s'il compte aller saluer Akito. Shiguré répond non et se dirige vers Mi-chan. Cette dernière lui demande après s'il connait bien ce couple et s'il ne devrait pas plutôt prendre un verre avec eux...Shiguré répond "Tu rigoles? Qu'y a-t-il de drôle à dîner avec ses parents?" Mi-chan panique "Eeeeeeh, vos parents??". Shiguré dit quelque chose du genre "Ouais, désolé, dommage qu'ils soient là". Mi-chan trouve que la famille Soma est vraiment intéressante. Shiguré est d'accord et fait un commentaire à propos de Ri-chan (ndS : Ritsu?) sur la différence de statut social et l'intensité de quelque chose. Mi-chan panique.
Akito entre alors dans le restaurant, Kureno la suit. Shiguré sourit et dit à Mi-chan que la personne la plus importante vient d'arriver. On voit que la mère de Shiguré parle à Akito. Mi-chan fait un commentaire sur l'apparence juvénile d'Akito. Shiguré lui dit que c'est vrai, mais qu'"il" a pourtant 20 ans. Mi-chan lui dit que 20 ans c'est encore très jeune et que c'est vraiment une très belle personne. Shiguré tourne les talons en parlant de ce qu'ils vont boire. Il se retourne néanmoins quelques secondes et voit Akito qui le regarde, Shiguré lui sourit bizarrement. La mère de Shiguré dit à Akito qu'elle lui a pourtant demandé de venir le saluer mais...elle demande au chef Soma s'il faut le rattraper. Akito dit "Ce n'est pas grave, on y va Kureno".

Flash-back de la conversation téléphonique entre Kureno et Shiguré. Je pense que c'est celle qu'ils ont eu juste avant que Kureno rencontre Tohru. Ils parlent d'Akito et Kureno demande à Shiguré de ne pas être choqué mais qu'il ne sait pas comment il s'est libéré. Shiguré lui répond que c'est une honte. La partie suivante m'a beaucoup fait réfléchir : Kureno dit qu'il comprend très bien les sentiments de Shiguré et pourquoi ce dernier le hait. Shiguré dit qu'il ne le haït pas, qu'il le déteste très fort. Je suis très curieuse à propos de la façon selon laquelle Kureno s'adresse à Shiguré. Normallement Kureno appelle Shiguré "Shiguré-niisan" et Hatori "Hatori nii-san" etc... mais durant cette conversation, Kureno appelle Shiguré juste "niisan", ce qui m'interroge sur le lien familial qui les uni. C'est sans doute qu'une hypothèse mais qu'ils sont peut-être frères. Quelques chapitres auparavant, quand Kureno raconte à Tohru le jour où ils avaient rêvé de la naissance d'Akito, il y a une image du petit Kureno qui se tient derrière Shiguré et qui s'accroche au dos de son pull. Mais j'ai peut-être tord, je m'avance peut-être trop, c'est juste un petit détail qui avait retenu mon attention. Okay, retour à l'histoire :

Akito retourne au manoir Soma où tout le monde l'acceuille. Une domestique lui chuchote à l'oreille quelque chose pendant que Kureno surveille les alentours. Elle part dans sa chambre et y trouve Shiguré qui se tient devant la fenêtre. Il se retoune et lui souhaite bon retour. Akito semble un peu surprise, Shiguré lui demande si elle a passé une bonne soirée avec tout le monde. Elle détourne le regard quand l'écrivain fait un commentaire sur sa tenue. Akito lui demande enfin qui était cette femme qu'elle a vu avec lui. Shiguré répond que c'est une collègue de travail. Akito lui demande s'ils ont couché ensemble. Shiguré lui répond que non, que c'est ridicule. Alors Akito dit "mais n'as-tu pas couché avec cette femme?". Shiguré fait semblant de pas comprendre "cette femme? quelle femme?". Akito s'énerve et crie "REN!!". Shiguré lui lançe un regard confus. Il dit qu'il s'agit d'histoire ancienne et que c'est Akito qui lui a dit de quitter le Manoir Soma, et que c'est pourquoi il vit à l'extérieur maintenant. Akito continue toujours à s'énerver et on voit plusieurs images de Shiguré quittant le manoir sous les yeux d'Akito, puis une case avec Ren. Shiguré coupe la parole d'Akito en lui répétant ce qu'il lui a dit au début. Akito semble surprise. Alors Shiguré lui avoue quelque chose qui la choque vraiment. La raison pour laquelle il a couché avec Ren c'est parce qu'elle a couché avec Kureno. Akito s'énerve rapidement et lui dit "Est-ce que c'était de ma faute?? Ce n'est pas de ma faute!!"
Il y a ici un autre petit flash-back de la discussion entre Kureno et Shiguré. L'écrivain dit au coq "Ne te méprend pas Kureno, j'aimais Akito avant, et je l'aime toujours maintenant. Je l'aime vraiment".
Retour au présent, Akito crie qu'elle est spéciale et qu'elle peut faire ce qu'elle veut de ses "choses" Shiguré la regarde alors d'une façon très très froide, et mets fin de cette façon a la conversation (NdSelphie : Shiguré est vraiment flippant sur cette image mdr). Il se prépare à partir lorsque Akito se dirige vers lui et l'embrasse. Shiguré ne fait rien pendant un moment. Akito dit quelque chose à propos de l'employer comme une femme, il la prend alors par sa cravatte et l'attire vers le sol....

petite musique romantique lol ^^

Retour au flash-back de Shiguré/Akito et la fleur de camélia. Shiguré prend les mains de la jeune Akito et les pose sur son coeur "Tu sera toujours ici, je penserai toujours à toi, je penserai toujours à te voir". Il lui sourit alors d'une manière très douce et Akito rougit adorablement.

Retour au présent, Akito est allongée (nue) sur le sol, Shiguré la recouvre avec son yukata. Il la regarde et doucement, touche sa main.
La scène change et on retrouve Tohru devant l'école de Rin (c'est là que tout le monde dit "MAIS ON S EN FOUT DE TOHRU" mdr). Elle demande à deux filles si elles ont vu Rin. Ces dernières répondent "Isuzu Soma? Oui, nous sommes dans la même classe, mais elle n'est pas venue depuis un bout de temps". Apparement elle a été ré-admise à l'hopital. Tohru les remercie mais les filles continuent de parler de Rin (de ses difficultés à réussir une année, de sa famille qui semble riche, et de leur étonnement vis à vis de Tohru, qui semble être une de ses amies, ce qui n'est pas courant).

Le chapitre fini sur une image du manoir Soma, quelqu'un se tient derrière une fenêtre et le jeune Shiguré est assis sur le sol, fixant une porte ouverte.

-------------------

Chapitre 102 par Rei II

Le chapitre démarre sur Machi pensant à quel point elle déteste la neige.
Le conseil des étudiants : Nao ne peut pas croire que la remise des diplômes arrive mais comme les autres membres du conseil le font remarquer, pourquoi s’en inquiète-il alors qu’il n’est même pas un troisième année ?
Machi ne s’est pas montrée à la réunion et tout le monde se demande où elle est quand deux élèves de sa classe arrivent, se plaignant qu’elle a esquivé la corvée de nettoyage encore une fois. Ces deux filles nous apprennent la rumeur selon laquelle Machi aurait tenté d’étouffer son petit frère ([a fille du fruity n’est pas trop sûre du mot mais l’est à peu près quant au sens de la phrase]. Yuki jette un coup d’œil à Kakeru qui lui rend son regard calmement.
Pendant ce temps, Machi réfléchit à ses parents l’accusant d’étouffer son frère et lui disant que ce serait pour son propre bien si elle vivait dorénavant toute seule [ben voyons].
Il neige. Yuki et Kakeru marchent ensemble après les cours et ils parlent de la rumeur. Kakeru admet qu’il y a une part de vérité là-dedans. Machi (et Kakeru aussi) ont un petit frère qui est bien plus jeune [la traductrice pensent qu’il a à peine dix ans ou plus]. Ce frère a fini par être la solution au problème d’héritage(c’est à dire qu’il va hériter, ni Machi ni Kakeru]. Quand il a semblé que Machi a essayé d’étouffer le petit frère, les parents ont décidé de se séparer d’elle mais Kakeru fait remarquer que personne n’a demandé l’avis de Machi. Kakeru propose que Yuki lui demande depuis qu’il croit que Machi lui parlerait.
Et Kakeru se souvient de quelle façon, lors des jours neigeux, comment Machi recouvrait toute la surface de neige avec ses marques de pas.
Et c’est ainsi que Kakeru emmène Yuki vers l’appartement de Machi. Il y a plein de blagues sur l’embarras maximal d’avoir laissé paraître son béguin, du bazar [obligée d'éditer, j'avais mis "maison de passe" mais c'est changé en "maison de passe" ptdr] incroyable qui règne chez elle (Yuki dit : « ...on se sent comme chez soi : Comme au plus profond de la forêt ! » (probablement parce que, jusqu’à l’arrivée de Tohru chez Shigure, la maison de ce dernier était une porcherie XD), Kakeru fait tenir à Yuki le soutien-gorge de Machi…
Ils nettoient la chambre et Kakeru sort jeter la poubelle. Maintenant seuls, Yuki demande à Machi des explications sur les rumeurs. Machi lui dit de croire ce qu’il veut. Yuki lui demande si elle déteste les choses parfaites comme la neige fraichement tombée ou les chambres rangées… Cette question frappe durement Machi. Elle admet qu’elle est terrifiée par la perfection, quand elle était enfant, sa mère lui demandait d’être « parfaite », d’avoir de bonnes notes, d’être docile etc. Puis, quand le bébé est né (et obtient la tête de la succession), la mère demanda à Machi pourquoi elle est obligée d’être ainsi.
Mère : Je suppose qu’un enfant qui ne fait rien à part étudier est inutile après tout. [sympa la mater -_-]
Machi : …Pourquoi dis-tu ça comme ça ? Je suis ennuyeuse ? Mais j’ai simplement fait ce que tu m’as toujours dit, J’ai fait tout ça pour toi.
Mère : Ne fais pas sonner ça comme si c’était ma faute. Quand tu dis ça de cette façon, on dirait que j’ai failli … Bien que peut-être, c’est ma faute. Peut-être que je ne t’ai pas élevée comme il le fallait.
Machi : (Non, non, ce n’est pas ce que je voulais que tu dises. Si tu me dis ça, qu’est-ce que je suis supposée faire ? Où suis-je supposée aller ?)
Alors qu’elle pense à cela, nous voyons Machi démolir une pièce.
Retour au présent, Yuki écoute. Il répond « tu as fait de ton mieux, n’est-ce pas ? Tu as fait de ton mieux ». Il lui tapote la tête [aaaargh !].
Nous voyons Machi se revoir petite fille, regardant la neige tomber du ciel et pensant « je n’ai jamais pensé que le jour que j’ai souhaité arriverait… »
Machi est REELLEMENT heureuse que quelqu’un la complimente XD;; Elle commence à pleurer. Elle admet qu’elle n’a jamais tenté d’étouffer son frère, elle a juste pensé qu’il semblait avoir froid et elle a juste posé une couverture sur lui et ses parents ont sauté sur des conclusions hâtives…
Kakeru regarde, avec une expression de manipulateur à la Shigure [^^].
Yuki l’écoute et promet que s’il y a de la neige demain, ils iront ensemble marcher dessus.
Ils se penchent comme s’ils allaient s’embrasser et le téléphone de Kakeru sonne XD Il s’excuse de casser l’ambiance et maudit le mail pour être venu au mauvais moment XD
Le lendemain, tout la neige a fondu et ils ne peuvent donc pas y marcher. Machi pense « pour la première fois, j’avais espéré qu’il neige”.

-------------------

Chapitre 103 par Mimi

Le chapitre débute avec un flash-back de Yuki qui rejette une fille qui lui avouait son amour.Il se confond en excuses.Elle s'en va en pleurant,et Yuki n'est pas très fier de ce qu'il vient de faire...
On peut lire "Lorsque le moment où on doit dire "adieu/aurevoir" à quelqu'un qu'on aime approche,quelle est la seule chose que l'on aimerai dire?" dans une case.
Yuki marche dans un des couloirs du lycée lorsqu'une voix hésitante retentit:il s'agit de Motoko agenouillée dans l'encadrement d'une porte.Elle salue ce dernier qui semble surpris^^"

Yuki:Mademoiselle Miganawa,que faites-vous ici,vous ne vous sentez pas bien?
Motoko:euh..non c'est pas ça...en fait...

Elle lui dit alors qu'elle a une faveur à lui demander...
" Aujourd'hui,après avoir terminé tes devoirs en tant que Président du conseil des élèves...si tu as le temps...il y'a quelque chose dont j'aimerais te parler" puis elle lui dit qu'elle l'attendra dans le jardin,et finit par lui demander s'il compte venir...
Yuki est très surpris et finit par accepter(malgré quelques hésitations)
On voit un flash back de Yuki et Motoko.
Motoko est très heureuse et remercie Yun^^"
Il commence une phrase,mais elle le coupe en plein milieu
" Bien sûr!Ne t'inquiètes pas pour l'horaire!Il n'y a aucun problème!
j'ai beaucoup de temps libre!Bon...je t'attendrai..."
Motoko tombe sur Manabé et Nao,elle les salue tous les deux,leur dit de bien remplir leurs devoirs en tant que membres du Conseil des élèves,et s'en va.
Manabé en profite pour taquiner Yuki^^"
Celui-ci pense qu'il est insensible.

Manabé:C'est isensible.Tu comprends ce que ressent cette personne maintenant?

Le conseil est censé travailler,mais ils parlent de Motoko.(ils font tous semblant,sauf Kimi,de travailler)
Kimi dit alors que Motoko n'a aucune chance si elle avoue ses sentiments à Yuki, etc...

Manabé commence alors un topo sur "comment s'y prendre pour se déclarer".(là ils commencent à délirer XD)

On voit une image de Nao qui semble irrité.
Quelqu'un s'adresse à Yuki(Kimi ou bien Manabé):"Yun-Yun,tu as été dur avec quelqu'un ces derniers jours,non? Tu as toujours cet air sombre sur ton visage.
Yuki pense alors à la fille qu'il avait repoussée et dit qu'il n'avait pas l'intention de blesser qui que ce soit.

Nao frappe de son poing la table,et s'en va.
Manabé décide d'aller taquiner Nao^^(il l'appelle "chibi" ^_^)
" C'est quoi ça chibi?Tu es jaloux de la popularité de Yuki ou quoi?
Nao se retourne et lui dit d'arreter de l'appeler "chibi".
Il commence à engueuler Yuki(non,je ne change pas,le terme est parfait *-*)

Nao:En tout cas,je suis petit(de taille)!!!même ma grande soeur est plus grande que moi!!Est-ce une tare??!!Les personnes petites(de taille) n'ont pas le droit d'exister??!!(*-* l'un des grands complexes de la gent masculine XD)
Yuki:Non.Je n'ai rien dit de ce genre...tu as une grande soeur?
Nao:Tu veux dire que la valeur d'un homme correspond à sa taille???

Kimi intervient:(tennez vous bien XD)

Kimi:C'est pas du tout ça,Nao-chan!!!Aucun rapport avec la taille où les apparences...MAIS AVEC L'ARGENT QU'IL A!!!
Yuki:hein??!!
Manabé:C'est vrai,en plus!

Nao est abasourdi pendant un moment,mais se reprend:

Nao:GAAAAAAAAAAHhhhhhhhh!!!de toutes façons,je ne pourrai jamais avoir autant d'argent que les Soma!!!
Yuki:Non.Les choses appartenant à la famille ne sont pas nécessairement à moi!
Nao:mais ça le deviendra tôt ou tard!!
Yuki:Eeehhh??!..euh...non...enfin...tu as raison.
Nao:Es-tu en train de te vanter??
Yuki:...Je suis désolé...que puis-je faire?
Nao:rien du tout.

Kimi vient de se rendre compte de quelque chose.Elle s'adresse à Nao:"Je sais!!!Nao est amoureux de quelqu'un,non?"Nao est surpris.
Kimi continue "c'est sûrement une fille amoureuse de Yuki!!Et c'est pour ça que Nao-chan est si désagréable avec Yun!!".
Manabé se souvient alors que Nao avait déjà appelé Yuki " rival".
Yuki s'en souvient également.

Kimi:j'ai raison,pas vrai Nao-chan?
Manabé:C'est vrai,Nao-chan?

Nao vire au rouge,sort de la salle et crie "BAKA" (=stupide)

Manabé:c'est donc ça!
Kimi:*-* j'ai raison!

Manabé assène à Yuki une petite tape sur la visage,et lui dit de laisser Nao seul.Nao pense que Yuki est un sale type.
Manabé dit à Yuki"Les qualités d'une personne sont toutes effacées.On ne peut voir que ses défauts.Et pendant ce temps,on se dit que c'est inutile d'insister (corrigez moi please:"A good person's good potentials are all erased. And they can't see anything else other than that bad guy. And during that time, anything that person says is useless.")

(Kimi parle toujours d'elle à la troisième personne,mais je mets tout à la première^^")

Kimi:Alors...il se pourrait que Nao soit amoureux de moi...
Manabé:Je ne pense pas que ce soit toi,Kimi-chan^^
Kimi:Toi aussi tu es jaloux?
Manabé:Mais non!

Yuki réfléchit à ce que Manabé vient de dire,pendant que Machi le regarde.

Yuki:Ils ne peuvent voir que nos défauts?

Il se revoit en train de dire "le chat est un idiot"

Manabé et Kimi commencent à parler entre eux.Manabé dit quelque chose mais Kimi ne le croit pas.Pendant leur discussion,Machi semble vouloir dire quelque chose à Yuki,mais Kimi intervient:

Kimi:Yun-Yun m'aime!
Yuki:Machi??!Kimi...tu ne devrait pas...tu risque de blesser quelqu'un.
Kimi:Tu t'inquietes pour moi?
Yuki:non...c'est pas ça...Machi,tu vas bien?!

On change de scène.Motoko est en train d'attendre Yuki.Elle pense qu'après avoir quitté le lycée,toute trace d'elle diparaitera.Elle voit Yuki qui s'approche,souriant^_^

Yuki:Je suis désolé...de t' avoir fait attendre.
Motoko:C'est pas grave.Je suis déjà très heureuse que tu sois venu...en fait...je suis désolée...je ne sais pas pourquoi je te dis ça...c'est pas bien...

Yuki s'assied alors près d'elle et la regarde.Elle lui dit alors qu'elle est heureuse de l'avoir rencontré,d'être dans ce lycée.
Pour elle,chaque jour était une fête:faire du bruit,faire la tête,rire et faire un max de choses stupides.Et dans son coeur il y a toujours eu Yuki."Je t'aimais Yuki,je t'aimais à la folie.J'espère que tu seras heureux.Et si tu es heureux maintenant,je ne peux que te souhaiter d'être plus heureux."
Elle lui dit alors qu'elle est heureuse,et que c'est lui qui lui a apporté son bonheur.
Elle voulait lui dire qu'elle était heureuse,qu'elle s'était amusée,qu'elle avait eu le privililège de le connaitre.(et blablabla)
Yuki la remercie.

Motoko est seule dans sa classe.(le fan-club ne sait plus quoi faire)
Quelqu'un arrive,qui lui demande si elle est triste .

Motoko:Tu m'as eue.Je suis seulement venue pour voir une dernière fois cette salle.

Elle compte sortir de la salle lorsque quelqu'un lui aggrippe le bras(plutôt la main^^)c'est Nao.Il rougit et essaie de lui dire quelque chose.Il essaie de lui avouer ses sentiments,mais il fait la meme chose qu'elle,lorsqu'elle était avec Yuki(en gros il la remercie)
Elle semble surprise,mais lui dit de prendre soin de lui-meme et la remercie.

Manabé et Yuki trouvent enfin Nao.
Manabé lui demande si il s'est enfin calmé et Nao lui rétorque qu'il est toujours calme et demande à Yuki si tout le travail a été fait.Yuki lui répond par l'affirmative.

On retrouve la maman d'Hiro,Satsuki^^
Elle vient d'avoir une fille qu'elle a appelée Hinata.
Hiro s'assied près d'elle.
Sa maman commence alors à parler de ses enfants qu'elle trouve mignons et explique le sens des prénoms qu'elle a choisi...
Hiro commence à sourire,et Satsuki "présente" à Hinata son grand frère.(qui va devenir collegien)Elle lui propose de porter sa petite soeur dans ses bras,mais il refuse.(parceque sinon il se transformerait^^)

On retrouve Hatori,Shiguré et Kagura autour d'une table.Ils parlent de Rin.Kagura est partie chercher le diplome de Rin,car cette dernière est à nouveau à l'hopital.Shiguré lui dit que c'est gentil d'etre partie le chercher à sa place.Kagura leur demande si elle est réellement à l'hopital,mais Hatori lui affirme que c'est le cas.
Cependant,Kagura reste perplexe:elle n'a pas eu de nouvelles d'elle depuis un bout de temps.

Sur la dernière page,on voit Akito avec une paire de ciseaux et des mèches de cheuveux dans la main.

-------------------

Chapitre 104 par Besaid

"Devenir un grand frère"

- 1ère page
Sign- Sohma
(Kureno remarque une servante avec de la nourriture)

- page 2
Satsuki (la mère de Hiro)- Oui, c’est vrai c’est une fille. Papa, moi, et Hiro sommes si excités. Hinata-chan est l’idole de la maison.
??? – Est-ce que ce n’est pas un problème pour vous (toi ?) d’être loin d’elle ?
Satsuki- Tout va bien, Hiro est avec elle. On dirait qu’il est très important pour lui d’être déjà un “grand frère”. Hiro est évidemment digne de confiance. Hinata-chan devrait être burakon ?? plus tard.

- page 3
Satsuki- Oh, à propos d’autre chose, je me demande où Isuzu est hospitalisée ? Cette fois, on dirait bien que c’est une hospitalisation longue, et je souhaitais qu’elle voie Hinata-chan… Il semble qu’elle n'a pas pu se rendre au lycée pour la cérémonie de remise des dipômes… oui… cela m’inquiète.

- page 4
Yuki- Haru. Je suis content… as-tu un moment ? (Impossible de comprendre les petits caractères)
Haru- Bien sûr, qu’est-ce qui ne va pas ?
Yuki- C’est à propos de Rin, ils disent qu’elle est allée à l’hôpital. Elle a été hospitalisée et son état est préoccupant (=mauvais)

- page 5
Haru- -----------. pourquoi?
Yuki- Uhm..Yuki- Uhm..J’ai entendu par Honda-san qu’elle avait été emmenée à l’hôpital ...alors Honda-san s’est inquiétée. (sous entendu c'est Tohru qui lui a dit)
Haru- Inquiétée...? Pour Rin...?
Yuki- Toutes les deux ont sympathisé.
(hahaha Haru est hébété)
Haru- Rin... s’est fait une amie....est-ce alors....
Yuki - Uh...oui...attends, il y a autre chose? L’inquiétude de Honda-san.... est comme…
(Flashback où je ne sais pas ce que Tohru dit exactement):
Tohru- S’il y a des nouvelles d’elle ou quoi que ce soit d’autre, je voudrais savoir…
(Fin)
Yuki- Elle paraissait alors effrayée.

- page 6
Haru- Je vois. Mais je ne sais pas vraiment si…
Yuki- Tu ne sais pas quoi penser… à propos de son hospitalisation et son état ?
Haru- Oui...il semble...Il semble que personne ne sache la vérité. C'est un grand mystère.
Yuki- Attends ! N’appelle pas ça un mystère... Est-ce que...quelque chose est arrivé?
Haru.....Est-ce que tu vas bien ?

- page 7
" Est-ce que tu vas bien?"
Haru- Uh---- oui. D’habitude, c’est juste que je suis un peu pressé, non ?
Quelque chose à dû arriver.
Yuki- Haru...?
Haru- Je pense que quelque chose ne va pas. Avec moi.

- page 8
Yuki- Haru.... Si tu découvres quelque chose, dis-le moi.
Haru- Dis merci à Honda-san. Si elle continue à se poser des questions à cause de tout ça, calme-la.
(Je ne sais pas exactement ce qu’il a dit, les explications de ma mère m’ont rendue perplexe…)
(Flashback)
Rin- Si Haru est là...ça va. Ca va.
Rin- Je n’ai plus besoin de toi.
(fin)

- page 9
Haru- " J’ai dû la rendre triste. Je n’ai pas dû comprendre.
Sign- "Sohma"
Kisa- Ah! Hiro-chan!

- page 10
Hiro- Huh? Kisa... Tu es déjà rentrée?
Kisa- Oui, je pensais venir. Hiro-chan qu’est-ce qui est arrivé à ton uniforme?
Hiro- Oh je suis allé chez Kagura-neechan, pour voir si Rin était revenue.
Kisa -Oh alors c’est ça ?
Hiro- Oui, mais comme je m’y attendais, elle n’était pas encore là. Quand tu es arrivée à la maison, tu venais voir Hinata, non ?
Kisa- O-oui, aujourd’hui je pensais offrir un CD à Hinata. Est-ce que tu (?)…c’est un peu tôt, je ne sais pas si elle va comprendre….?
Hiro- (Oh!) Merci ! Je pense que c’est sûr, elle va aimer ça !

- page 11
Hiro- Parce qu’en ce moment je pense qu’elle doit commencer à apprendre beaucoup de choses (je n’ai pas compris cette partie). Ces derniers temps, j’ai pensé qu’elle parlerait bientôt… ou qu’elle sourirait bientôt
Kisa- (sourire) Tu commences très vite à penser comme un « grand frère ».
Hiro- Je me demande..mais... Je VEUX être comme ça. Quand je regarde Hinata, je me rends compte que j’ai été stupide. Juste sous mes yeux, il y a un bébé qui n’a pas toutes ces mauvaises pensées que j’ai mais seulement ces sentiments purs et naturels. Seulement des pensées de sa mère, ou comme telles.

- page 12
Hiro- Innocence et peur, des choses auxquelles on pense quand on est petit. Comme c’est stupide…Je veux être capable de protéger convenablement... Je veux changer… Alors, c’est pour ça que je veux aider…c’est pourquoi… je dois te dire quelque chose que j’aurais dû te raconter…depuis longtemps.

- page 13
Hiro- Je dois m’excuser.
Haru- Ah, pardon.
Hiro- ………
Kisa- Grand frère…
Hiro- Hey attends une minute…Juste parce que tu sais que tu es grand, tu crois que tu restes à la première place, non ? (une fois de plus, je le devine)
Haru- Ah----… Vous êtes tous les deux grands.
Hiro- Oh ne t’en fais pas…
Haru- Sois prudent…
Hiro- A qui cela fait référence…oh. Si tu cherches Rin, elle n’est pas encore revenue.

- page 14
Hiro- ….Ca doit être le mauvais moment pour parler ça…
Haru- ----….Au fait Hiro, ….Est-ce que Rin était déprimée ? Est-ce que tu sais quelque chose …?

- page 15
Hiro- Huh….? ……Oh. Est-ce que tu es en train de parler de cette fois-là!? Non tu as tor…
Non tu as tort ! C’est juste que je…
Haru- Donc j’avais raison….
Hiro-..…Mais je connais aussi sa souffrance.

- page 16
Hiro- …Pour Haru, Rin, Rin a été poussée du deuxième étage par Akito … cette blessure, cette décision de rompre avec toi a été ordonnée par Akito et… après ça…

- page 17
Maid- ……..Ku…………Kureno….san? Vous…vous ne devez pas être là, cet endroit est interdit
Kureno- …Alors pourquoi est-ce que vous apportez de la nourriture ?
Maid- Uhm…………..
Kureno - Je vous ai déjà vue ici, apportant de la nourriture…..A qui est-ce que vous apportez ça ?

- page 18
Maid- Ah….
Kureno- …Cet endroit est accessible seulement aux membres de la famille…alors je ne peux pas croire que vous soyez autorisée à y entrer…ou d’en avoir la permission…..alors qui est à l’intérieur ?
Maid- Je-je n’ai pas le droit de le dire.
Kureno- Est-ce que vous auriez des ennuis ? Par qui ?
Maid- JE NE SUIS PAS AUTORISEE A LE DIRE….je …Mon père…Mon père aura des ennuis si je le dis… Alors je ne dois pas dire…

- page 19
Kureno- Akito…

Hiro- C’était Akito…Kisa…Kisa quand tu as été frappée par Akito…c’était ma faute.

- page 20
Hiro- C’est moi qui ai rendu Akito furieux. Qui ai fait …que tu as été battue. Pendant
longtemps je me suis senti coupable et j’ai toujours voulu m’excuser.
… JE SUIS DESOLE…Haru je voulais aussi te dire que je suis désolé. Dans tous les cas je me suis tu…et je n’ai pas pu te le dire.
Tu peux…être en colère contre moi.

- page 21
Hiro- ….Rin a supplié et demandé… à Akito que tu sois libre.... C’est pour ça qu’elle s’est séparée de toi…C’est pourquoi …

- page 22
Kureno- Pouvez-vous s’il vous plaît me donner la clé… C’est vrai que ce n’est pas raisonnable pour moi non plus, parce que je suis dans le même cas. Mais ce genre de choses…Cette situation n’est pas bonne.
Maid- La -la nourriture…depuis quelques temps elle n’est plus acceptée. Si ça continue, il y aura une mort….

- page 23
Maid- S’il vous plait sauvez-la…

Hiro- Peux-tu lui dire, s’il te plait, "Tu peux arrêter maintenant". Après tout ce que Rin a fait pour ça. Elle est en train de lutter seule en ce moment…

- page 24
(Haru fait un câlin à Hiro et s’en va)
Hiro- Ah….Haru…

- page 25
Hiro- ……
Kisa- Hiro-chan t’es-tu inquiété pour moi pendant tout ce temps? Pour moi…pour mes blessures. Quand je…riais et que tu étais à mes côtés tu continuais à t’inquiétais…?
pardon…je suis vraiment désolée. Je…pensais égoïstement à moi et je n’ai jamais…remarqué.

- page 26
Hiro- Pour- Pourquoi es-tu la seule à t’excuser quand tu as tort ? C’était ma…alors que c’était ma faute.
Kisa-"Tu peux arrêter maintenant"… Tu peux arrêter maintenant …

- page 27
Kisa- …Hey Hiro-chan? Où penses-tu qu’Isuzu se trouve….?

- page 28
Hiro- Je ne sais pas…mais…

- page 29
Hiro- J’espère qu’elle reviendra et qu’elle ira mieux.


-------------------

Le chapitre 105 sortira le 05 février au Japon.