CD Drama 2

2005 - Ever Anime

Version anglaise par Shadow
Version française par
Reproduction interdite sans autorisation.

[notes du traducteur]


---------

Piste 1

La cloche de l’école sonne, c’est la fin des cours. Motoko Minagawa et Kinoshita Minami se rencontrent, et Motoko demande à Minami quel est règlement du fan-club. Minami commence à le réciter quand Motoko voit Yuki qui se rend au Conseil des élèves.

Motoko court pour aller saluer Yuki avec Minami qui la suit, mais Minami salue Yuki en premier. Motoko l’interromps pour saluer Yuki elle aussi, mais se fait à son tour interrompre par Minami qui lui souhaite bonne chance pour sa réunion d’administration. Mais Motoko lui exprime à son tour son soutien. Yuki (quelque peu déconcerté) tente de les remercier. En réponse à quoi Minami le complimente et l’encourage deux fois plus, Motoko, en réponse trois fois plus, Minami dix fois plus : plus beau que le ciel, plus magnifique que l’espace,… et le pauvre Yuki est bloqué avec elles deux en train d’essayer lui montrer leur soutien. Motoko et Minami commencent à parler de leurs attitudes respectives (envers Yuki ? ) quand le portable de Yuki sonne.

Yuki s’excuse et répond - il semble qu’il soit demandé ailleurs. Il dit à Motoko et Minami qu’il doit partir. Motoko s’excuse de l’avoir dérangé alors qu’il a beaucoup de travail en tant que président des élèves. Minami s’excuse aussi, après quoi, Yuki part. Minami et Motoko peuvent seulement rêver de Yuki et commencent à parler poétiquement de leurs sentiments et de leurs pensées sur Yuki…

Piste 2

Nao demande à Yuki pourquoi est-ce qu’il est si impressionné. Yuki lui répond en s’excusant, et en lui disant qu’on lui a laissé faire le sale boulot [(transporter le panneau dans la salle du Conseil)]

Kimi : Nao ? Tu n’es pas fatigué ?
Nao : Si , je suis fatigué ! Alors si tu pouvais remporter cette chose chez toi. Peu m’importe que ce soit Tsukimaru (Lune ronde) ou Hoshimaru (Etoile ronde), mais ce…
Kakeru : Ha ! Ha ! Ha ! Ne sous-estime pas le pouvoir des aînés ! Prends ça ! [Là je n’ai pas bien compris si c’était qu’il lui fichat un coup de point ou quoi…]
Nao : Ow!
Kakeru : Nao tu es vraiment ennuyeux ! Boucle-la !
Nao : Je n’aime pas me plaindre comme ça ! Tu es un idiot ! Vous êtes tous idiots ! Je m’en vais ! Idiots !!!
Yuki : Nao…
Kimi : Il s’est enfui de chez lui.
Kakeru : Mais de quelle école élémentaire est-ce qu’il vient ?
Machi : Heu…
Kimi : Bon, tout ça mis à part, qu’allons nous faire avec ce panneau ? Vas-tu le remettre là où il était ?
Kakeru : Allez, remets-le ! C’était V-R-A-I-M-E-N-T crevant d’amener ce truc ici jusqu’ici !
Yuki : C’est impressionnant de voir combien tu peux travailler pour ce genre de choses !
Machi : Heu…
Yuki : Haaaaaa ! Machi !
Kakeru : Hein !? T’es là ? Tu viens juste d’arriver ?
Kimi : Elle était là ! Tout le temps !

Yuki dit à Kimi que ce n’est pas correct qu’elle réponde à la place de Machi. Kakeru dit que même si Machi parle dix fois moins que la normale, sa présence ne manquera pas dix fois plus qu’une autre. Ca ne gêne pas Kimi, qui propose de parler beaucoup à sa place. Machi ne dis rien, et ne fais qu’acquiescer. Yuki est un peu ennuyé parce que si elle ne fait qu’acquiescer, personne ne la remarquera.

Machi dit que ça ne fait rien si personne ne la remarque. Qu’il y a quelque chose de plus important. Et elle montre un papier.

Yuki : Qu’est-ce que c’est ?

Un message incendiaire a été envoyé au Président du Conseil. Yuki demande ce qu’il contient pendant que Kakeru lit le papier. Kakeru dit que ça pourrait briser le cœur en cristal de Yuki en morceaux, mais que ça dit essentiellement « Imbécile ! T’es ennuyeux avec ta tête de fille. Vas au diable ! » Quelque chose dans ce genre là.
Kakeru : Est-ce que tu es effondré ?
Yuki : Pas pour si peu. Mais au moins je suis au courant.

Yuki se demande plutôt qui a écrit cela et Machi lui dit que c’est quelqu’un qui s’occupait des rencontres qui les a trouvés et leur à donné. Kimi dit que qui que ce soit qui les aient fait, ce n’est vraiment pas sympa, mais Kakeru se demande si quelqu’un l’a glissé dans le bureau et veut savoir qui l’a fait. Yuki se demande si c’est l’acte d’une personne seule, ou s’il y pourrait y avoir plusieurs personnes. Kakeru approuve et se demande aussi pourquoi quelqu’un écrirait une chose aussi méchante sur Yun-yun.

Kakeru : J’aurai compris si ç’avait été Kimi.
Yuki : Oui
Kimi : Quoi !!? Qu’est-ce que vous voulez dire !? C’est faux. Kimi n’a rien fait de mal, alors il ne devrait pas lui arriver de choses comme ça.
Kakeru : Mais aujourd’hui, tu as encore eu des ennuis avec des élèves plus âgées.
Yuki : Hein ? Encore ?
Kimi : C’est différent. Pour une raison qui m’est inconnue, elles étaient en colère et m’ont dit : « Tu penses que tous les garçons de cette école sont amoureux de toi, n’est-ce pas ? » Mais c’est faux. Kimi ne pense pas ça du tout. Après tout, il y a seulement la moitié des garçons qui sont amoureux d’elle.

Yuki en revient au message et se demande si c’est la première fois que ce genre de chose arrive. Machi le pense, puisque c’est la première fois qu’ils sont touchés par une chose comme ça. Elle demande à Yuki s’il va juste l’ignorer. Yuki est un peu surpris mais décide que si ça continue il fera quelque chose pour que ça cesse.

Machi : Je vois
Yuki : Pourquoi?
Machi : Pour rien. Dans ce cas je vais me débarrasser de ça.

Kimi dit que Machi ne se comporte pas comme d’habitude.

Yuki : Machi, tu es en colère?
Machi : Je ne suis pas en colère.
Kakeru : Mais Machi, on dirait que tu es furieuse.
Machi : Je ne suis pas furieuse.
Kakeru : Vraiment?
Yuki : Je m’imagine des choses?
Machi : Ce n’est pas ça, je ne suis pas furieuse.
Yuki & Kakeru : Qu’est-ce que t’as alors!?
Machi : Le Président...
Yuki : Qu’est-ce qu’il y a ?
Machi : Bien que le Président n’en ait pas grand-chose à faire...

---------

Nao : Une minute tout le monde !
Yuki : Ho, bon retour!
Kimi : Okaeri. C'était une escapade bien courte.
Kakeru : Où sont nos cadeaux ?
Nao : Je n'ai pas fait d'escapade et je n'ai pas de cadeaux ! Arrête d'être aussi stupide et regarde ça ! Spécialement toi, Kuragi ! Je viens juste de recevoir ça, mais...
Yuki : Ah ! Encore ce message d'insulte ?
Kakeru : Nous l'avons déjà vu !

Nao dit à Yuki qu'il devrait dire à Kuragi de mieux se comporter, car c'est à cause de ça qu'ils reçoivent ce genre de choses. Ni Yuki, ni Kakeru ne comprennent ce que veut dire Nao, jusqu'à ce que Yuki lui demande si la lettre contient des insultes contre Machi. Nao le confirme et dit que ce genre de choses ternit l'image du Conseil des Elèves.

Yuki : Donne-moi ça ! C'est important !
Kakeru : Hé ! Ca va pas un peu loin pour une fille, non ?

Kimi résume la note en disant que Machi est une incarnation du Mal, un démon destructeur. Cependant, quand on lui demande, Machi répond qu'elle était déjà au courant pour la lettre d'insultes elle, puisque c'était arrivé en même temps que celle contre Yuki.

Kakeru : Hein ?
Machi : Ce n'était pas important alors je m'en suis débarrassée.
Kakeru : Pas important !? Il dit ça en tapant sur la table.
Yuki : Machi, pourquoi ne nous l'as-tu pas montrée ?
Machi : Parce que je n'en ai rien à faire.
Yuki : Ca ne te blesse pas ?
Machi : Mais c'est la vérité.
Yuki : Tu peux l'ignorer juste parce que c'est la réalité ?
Kakeru : Hum...pres'
Kimi : Yun-yun, es-tu en colère ?
Yuki : Je ne suis pas en colère. Etre en colère ne servirait à rien. Enfin... Je ne sais pas qui a écrit cela, mais ils ne sont pas gênés ! Mais je les trouverai.

---------

Kakeru : Il est vraiment en colère
Kimi : Je peux voir une aura de colère autour de lui.
Kakeru : Mon Dieu ! Ils l'ont rendu fou !
Yuki : A partir de maintenant, nous allons mettre au point un plan pour trouver les coupables !
Nao : Hein !?
Kakeru : Hein !? Un plan !? J'adore les plans !! J'veux en faire partie !! J'veux en faire partie !!
Machi : Heu...
Yuki : Si c'est nécessaire, nous emploierons un détective privé pour les trouver ! [MDR ! Kakeru s'est pas trompé !!]
Kimi : Hein !? Yun-yun t'es génial !! Tu es riche après tout. Kimi adore les gens qui sont riches !
Kakeru : Si tu engages un détective privé, il ne faut pas détruire les preuves !
Nao : Attendez une minute Président ! Et le pour le travail du Conseil, alors !?
Yuki : Nous pouvons nous en occuper plus tard.
Nao : Est-ce que c'est normal que le Président dise des choses comme ça !?
Kakeru : Nao tu es stupide! N'oublie pas que nous sommes les Armées de Défense du Lycée !

Nao commence à crier sur Kakeru et à lui dire de ne pas sortir des choses aussi stupides, au moment où Yuki demande à Machi de lui dire si elle n'a pas une idée des coupables, et où celle-ci lui pose exactement la même question. [Bonjour la cacophonie ! XD] Yuki, surpris, lui demande pourquoi lui.

Machi : As-tu oublié ? Nous avons aussi reçu une lettre d'insultes contre toi, de la même personne.
Yuki : Ah...c'est vrai. Mais ça n'est pas important.
Machi : De même que ce n'est pas important pour moi non plus.

Kakeru demande ce qu'ils vont faire pour trouver le coupable. Yuki décide qu'ils vont demander aux gens qu'ils croiseront. Kakeru se plaint que ça va être ennuyeux, long et fatiguant. Kimi dit à Kakeru de ne pas l'imiter. Nao demande ce qu'ils vont faire pour le travail du Conseil des Elèves. Kakeru dit qu'il connaît un bon informateur et Kimi dit qu'elle va demander à des garçons qu'elle connaît, puisqu'elle en connaît tellement. Et Nao continue à demander dans le vide, ce qu'ils vont faire pour le travail du Conseil des Elèves...

Fin de la piste 2.