Help - Search - Member List - Calendar
Full Version: [Fic] Les (més)aventures du Gros Minou dans son panier garni
Forum FB > Fruits Basket > Fanarts-Fanfics
Pages: 1, 2
addict
Auteur: Addict

Titre de la fic: Les (més)aventures du Gros Minou dans son panier garni de furies (fanfic dédiée à la secte des pros-kyô de ce forum!)




Pour lire les chapitres précédents, voici les liens ^^



Chapitre 1 : Et soudain, le choc...



Chapitre 2 : Confrontation avec le panier





********************************************************************************
********************



Chapitre 3 : Le début de la fuite



Petit Blabla d'avant propos: La suite du gros délire, épisode 3, et pas le dernier normalement! Je tiens d'ores et déjà à remercier toutes les personnes qui ont lu ma fic et qui m'ont encouragé à la continuer, qui m'ont aidé à me motiver pour continuer à l'écrire ^^ je suis très contente que cela vous plaise, et j'espère que cela continuera à vous plaire.



Pardon du retard, je suis rapide pour écrire mais longue à me motiver XD



Et je remercie encore une fois toutes les personnes qui ont bien voulu collaborer au projet. J'espère que je ne me serai pas trompée dans les descriptions ou dans la façon dont agissent certaines. Ce n'est pas forcément très simple de jouer avec des personnages que je n'ai pas définis moi-même: excusez-moi d'avance si j'ai fait des erreurs.



A priori, à partir de ce chapitre, tous les personnages qui m'ont été soumis seront apparus au moins une fois dans la fic, et réapparaîtront probablement ;).



Les pensées seront entre * *. Les commentaires entre ( ) ou [ ].



Bonne lecture!!!






********************************************************************************
********************



Dita: L'heure est grave...



Une jeune femme élégamment vêtue d'un kimono contemple une assistance de jeunes filles à la fois excitée et inquiète.



Dita: Katoun, passe-moi le plan du domaine.



Katoun: Hey! Tu pourrais au moins dire s'il te plaît!!!



Une adolescente brune avec des lunettes rondes, plutôt de mauvaise humeur s'approche à pas lourds de la grande gourou et lui tend un large papier roulé.



Dita: Voyons cela...



Dita déroule avec un geste presque cérémonieux le plan du vaste domaine. Il est en effet pas seulement constitué du temple: il y a aussi une résidence tout à fait ordinaire, où habitent les propriétaires du temple qu'ils louent pour la secte...



Dita: Notre Dieu s'est échappé par cette fenêtre, si je ne me trompe pas. Il est donc actuellement dans le Jardin Japonais. Je doute qu'il ait le temps de rentrer jusqu'à chez lui sans ses vêtements, donc il va forcément rester ici jusqu'à ce qu'il ait récupéré ses affaires.



Ayla: Nous allons voir notre Dieu dans son plus simple appareil...



Le groupe plonge étrangement dans une léthargie complète après cette simple constatation, où toutes les personnes présentes tombent brusquement à genoux sur le sol, les yeux larmoyants, murmurant des "Oh Kyô..."... Tableau légèrement effrayant, heureusement que notre neko préféré est parti. (XD)



Dita: Oh Kyô... HUM! Mesdemoiselles, un peu de tenue!!! Nous avons beaucoup à faire. Il nous faut retrouver notre... notre divinité qui est en grande difficulté, lui ramener ses vêtements, et lui faire faire une visite des lieux. Sa venue inespérée ne doit pas se conclure trop vite, donc il ne faut pas qu'il s'échappe après avoir récupéré ses habits. Il nous faut trouver un moyen de le garder auprès de nous, au moins pour cette journée... Immortaliser ce moment inoubliable...



Le groupe laisse échapper un soupir de satisfaction, à la seule idée de revoir ce ténébreux jeune homme au regard à la fois doux et meurtri, au sourire maladroit mais tellement touchant et sincère, aux mimiques si attendrissantes et si ravissantes... (Pourquoi je m'égare à chaque fois? XD)



Joliekisa: Je lui ferai manger des fraises...



Ayla: Peut-être qu'il voudra mettre mes vêtements si il ne trouve pas les siens...



Roxanne: Je pourrai peut-être lui faire un câlin pour de bon...



Dita: Et si il restait ce soir nous pourrions peut-être... CHERS MEMBRES, NE NOUS ELOIGNONS PAS DU SUJET! Il nous faut établir un plan. Je propose de diviser la secte en groupes qui sillonneront certains secteurs, et il faudrait un groupe à part pour mettre les vêtements en lieu sûr et les surveiller...



Toute la secte s'affaire autour de la table, rythmée par des discussions animées et quelques rêveries incontrôlables. Pendant ce temps...





*Kyô: Il faut que je retrouve mes fringues!!! Ou que je trouve d'autres fringues!!! Je pourrais jamais rentrer jusqu'au quartier des Sôma comme ça, je vais me retransformer, forcément!!! Et me balader à poil dans la rue merci bien!!! Mais quelle galère, qu'est-ce que je fous là!!! Ca m'apprendra à fouiner comme une baka de souris!!!*



Le félin fulmine toujours intérieurement, se faufilant de buisson en buisson, d'abri en abri, redoutant toujours de tomber nez à nez avec une fan hystérique.



*Kyô: Mais comment fait ce baka de nezumi au quotidien?! Ses fans peuvent pas être aussi dérangées, c'est pas possible.*



Tout à coup il s'arrête net, pensif.



*Kyô: Qu'est-ce que je raconte, je peux pas avoir de fans, c'est ridicule... C'est une grosse farce de Shigure ou d'Akito ou de que sais-je encore...*



Assombri par ces pensées, il finit par se coucher dans l'herbe fraîche à l'abri dans un buisson de fleurs délicates et odorantes.



*Kyô: Ce ne sont pas des fans... Elles ne savent rien de moi. Ou elles interprètent mal. Elles ne peuvent me connaître vraiment, je ne leur ai jamais parlé, elles ne peuvent pas m'adorer comme ça, c'est totalement grotesque...



Je ne suis qu'un pauvre baka maudit, qui a été piétiné par les autres, qui est né pour ça, qui n'est même pas capable de faire honneur à ces rares personnes qui voient du bien en lui et à les protéger correctement, qui n'arrive pas à battre un rat, qui bientôt se fera enfermer... Je ne vois pas comment on pourrait être fan...*



Le chat se redresse, repérant une bâtisse au loin, et se faufile vers l'entrée discrètement.



*Kyô: ... d'un monstre tel que moi...*



Par chance, la porte d'entrée est ouverte, et la maison paraît déserte. Pas un seul bruit ne vient déranger la douce quiétude du lieu. Même le temple, au loin, paraît silencieux. Faisant quelques pas dans le vestibule, il se retransforme finalement en un humain parfaitement normal, au détail près que son corps fin et musclé, sa peau douce et sucrée (XD) est en proie aux regards éventuels et aux éléments extérieurs... Il cherche autour de lui quelque blouson oublié ou même ne serait-ce qu'une écharpe... Mais il n'y a rien du tout... Pas le moindre petit bout de tissu pour voiler son exquise nudité... (XD)



Il courbe le dos, cache ce qu’il peut cacher avec difficulté, à l'affût du moindre bruit, mais la maison semble endormie, délaissée par ses propriétaires. Une porte entrouverte sur sa gauche : il décide d’y jeter un coup d’œil, l’air de rien. Il n’y a personne, comme on pouvait le présager. Le vent balaye les larges rideaux transparents d’un blanc laiteux, seul mouvement perceptible dans la pièce. Des meubles de la même couleur entourent une table basse en verre brillant. La famille semble bien riche…



Kyô se dirige vers une autre porte non loin de là, qui mène à une cuisine d’une splendeur immaculée, comme le salon. Tout est parfaitement ordonné, reluisant de propreté.



*Kyô : C’est mort, ici… Bon, je ne vais pas voler les rideaux, quand même… En plus ils sont transparents…*



Ne trouvant toujours aucun vêtement, il décide de monter à l’étage par l’escalier en colimaçon couleur neige, comme le reste, à pas lents, en essayant de faire le moins de bruit possible. Lorsqu’il atteint le pallier, il se rend compte que c’est toujours aussi désert… La brise du dehors qui s’échappe d’une fenêtre au bout du couloir le fait frissonner. A petits pas, il se dirige vers la source de son mal-être pour la fermer dans un clac assourdissant. Le visage grimaçant, le neko s’attend à quelques représailles d’une personne présente… Mais toujours rien. Juste un grand vide silencieux.



Finalement, il essaie d’ouvrir les différentes portes du couloir, en vain : elles sont toutes solidement verrouillées. Dépité, il songe à renoncer à continuer sa fuite pour rejoindre la secte et essayer de survivre tant bien que mal à leurs assauts frénétiques quand… quand il aperçoit un escalier rustique sur sa gauche. Il y grimpe, sans trop réfléchir, et débouche sur un parquet en bois clair, menant à une frêle porte du même matériau. Se doutant qu’il se trouve sous le toit, il se réjouit d’avance de trouver un grenier où il y aura peut-être des vieux vêtements qu’il pourra emprunter…



Poussant la porte grinçante qui s’offre à lui du bout des doigts, il rentre ensuite avec d’infinies précautions avant de refermer tout doucement derrière lui. Ne se doutant pas une seconde que cette pièce puisse être occupée par qui que ce soit, il se laisse aller à un soupir de soulagement. Enfin tranquille. Voyant qu’il y a une petite clé métallique dans la serrure, il décide de verrouiller cette porte afin de se protéger des éventuelles demoiselles à sa recherche.



Puis il se retourne. Et croît tomber raide mort sur le sol.

Une adolescente assise devant un chevalet, vêtue d’une salopette mouchetée de peinture multicolore, aux longs cheveux noirs brillants, aux larges yeux noisette l’observe en souriant. S’apprêtant à ressortir par où il est rentré, il tire la porte mais se rend compte qu’il vient de la verrouiller. Ses mains affolées se précipitent sur la clé…



Lilia : Calme-toi !



La jeune fille éclate de rire puis fait mine de cacher ses yeux avec ses mains.



Lilia : Prends un drap sur mon lit, à défaut d’autre chose ! Je ne regarde plus, promis !



Elle écarte cependant deux ou trois doigts pour avoir un joli aperçu du dos – et plus si affinités – de l’intrus particulièrement agréable à regarder. Ce dernier se précipite sur le petit lit sur sa gauche et se saisit d’un drap blanc. Il l’entoure autour de sa taille avant de s’asseoir nonchalamment et de soupirer bruyamment. Ensuite, il se redresse et s’apprête à repartir.



Lilia : Fais comme chez toi… ! Tu ne devrais pas sortir, si j’étais toi…



Kyô : Pourquoi ?



Lilia : Parce que les furies te trouveront partout, sauf ici. Enfin, elles finiront par venir ici, mais en dernier recours. Tu as donc le temps de te reposer un peu…



Monsieur le Chat adresse un regard méfiant à cette étrange demoiselle. Celle-ci continue son ouvrage – un dessin au fusain – comme si de rien n’était. De là où il se trouve, il ne peut pas voir ce qu’elle représente.



Kyô : Excuse-moi de débarquer comme ça. Je suis…



Lilia : Kyô Sôma, je sais, t’en fais pas…



Kyô : Tu sais pas où je pourrais trouver des vêtements ?



Lilia : Je n’ai que des vêtements féminins, désolée… Et mes parents ont bouclé leurs chambres à clé.



Kyô : Oui je sais…



Regrettant aussitôt ses paroles, le Neko baisse d’abord les yeux puis détaille du regard le décor de la pièce. Une chambre aux murs recouverts de posters divers et variés, de dessins aussi… Dans un coin, un ensemble de toiles appuyées contre le mur… Il n’arrive pas à voir ce qu’il y a dessus.

Lilia émet un léger rire avant de poursuivre.



Lilia : Je m’appelle Lilia, et je suis enchantée de te connaître. Je suis la fille des propriétaires qui louent le temple pour la secte…



Kyô : Oh.



Lilia : Ne sois pas si navré ! Elles sont gentilles, tu sais !



Kyô : Hum.



Un silence flotte dans l’air pendant quelques secondes, puis la dessinatrice se remet à rire joyeusement. Kyô, instinctivement, reporte son regard sur elle.



*Kyô : Elle me rappelle quelqu’un… Mais qui ?*



Lilia : Un peu folles, mais très sympas.



Kyô : Si tu le dis…



Lilia : Enfin, j’ai cru comprendre qu’elles te cherchaient, et qu’elles ont arraché tes vêtements, à moins que tu ne te sois transformé… Bon, reste tranquille ici, le temps qu’elles se calment, et puis après tu pourras t’enfuir par le toit si tu veux… Bien qu’il y ait probablement des sentinelles sur les toits maintenant. Elles te connaissent bien, tu sais.



De plus en plus intrigué, l’adolescent ne dit rien, le visage fermé, et écoute attentivement ce que lui dit son interlocutrice. Fort jolie, par ailleurs… A cette pensée, il secoue imperceptiblement la tête.



Lilia : Bienvenue dans mon humble monde, Seigneur Kyô…



Le Chat se demande vaguement s’il ne ferait pas mieux de s’enfuir au plus vite plutôt que de rester en compagnie de cette fille bizarre… Mais il n’a pour le moment pas vraiment le choix… Enfin, c'est ce qu'il croît.





********************************************************************************
********************





A suivre! Le suspense est à son comble, n'est-ce pas! XD



Comme d'habitude, si vous voulez voir votre personne évoluer dans ce scénario farfelu (mais attention, il faut faire partie de la secte sur le forum), envoyez-moi par e-mail ( pprunes_fans@yahoo.fr ) ou mieux par message privé cette fiche complétée:



Nom de votre personnage :

Age:

Caractère:

Physique:

Rôle dans la secte (illuminée, prêtresse...):

Phrase que vous tenez absolument à dire au Neko:

Idées pour la fic: (éventuellement)



A bientôt! ^_^
lexa
mdr addict.

tu décris très bien l'anatomie de kyo en tout cas,lol.

on attend la suite avec impatience tongue.gif
Shizuku
Weeeeeh!!! Merci Addict!! *_________________________*



J'adore, comme tjrs, tu écris super bien ^0^

Bravo, la suite maintenant!!! èoé XDDDD
Madoka
Agaaaa * me bave * J'aime énormément ta façon de décrire Kyo ( euh mince ta façon d'écrire XD !! ) *_* j'en reste bouche bée , en tout cas , j'imagines si Kyo apparraissait devant vous chacune se débrouillerait pour le kidnapper *-*
addict
C'est un plaisir pour moi, à chaque fois, de décrire Kyô *___* vraiment, je pourrais tartiner et tartiner jusqu'à baver un peu trop sur mon clavier... Bref! XD j'avoue, je me lâche largement niveau description du beau monsieur et dans un plaisir très égoïste à la base... Enfin je suis heureuse que l'effet désiré marche! :)



Merci beaucoup pour vos encouragements! Ca me fait très plaisir ;)



La suite viendra dès que possible ;)
loulou2a
rolleyes.gifBravo Addict rolleyes.gif



Ta fic est toujours aussi bien

Toutes les filles de la secte aimeraient se retrouver enfermer avec Kyo qui n'a en plus rien sur lui.



Vivement la suite
addict
Merci beaucoup loulou huh.gif



Je sais que toutes les fans hystériques aimeraient se retrouver dans la position de mon personnage mais... XD comme je suis l'auteur je me fais plaisir mouahahah. Mais la secte va revenir à la charge vous en faites pas! :P
mogyoda
encore encore

mdr
alex
/me regard inquiétant avec les yeux qui brillent

Il y a une chose qui me paraît INDISPENSABLE : fais comme Taoundara, associe toi avec Katchan pour avoir de zolies illustrations (*bave*) du neko (surtout pour ce chapître 3 huh.gif)...



Sinon, la suiiiiiiite !!!!
addict
Mdr merci les filles! :D



alex: ohhh elle est pas bête ton idée... Mais je dessine un peu moi aussi alors... Je vais voir :P

Sinon si une artiste passe par là et veut faire des dessins à partir de ma fic y'a aucun problème ^^ (même des parodies :P)
Hana-Chan
Toujours aussi bien Addict !!!



j'adore comment tu raconte !!! on se croirait vraiment en train de voir le neko... (bave) oups !!!
Lin
J'Adoooore Addict!!!^^



Tu retranscrit bien Kyô ainsi que les Membres de la Secte!^^
lalaru
Belle description!! j'avoue ca fait envie... hmm.... je m'égare!!

continue comen ca (et rapidement de maniere a ce que je lise vite fait la suite!!! lol)







:z246: :z99: biggrin.gif
Yume Neko
yeah merci addict pour la bonne tranche de rire que je viens de me payer :)
addict
Mdr XD je vois que la belle âme (et le beau corps.. hum) du Neko est bien lisible dans mon texte, j'en suis fort heureuse! :P Merci à vous pour tous vos compliments et encouragements ;) ça me fait très plaisir que je sois encore capable de faire rire malgré mon humour particulier... XD



La suite viendra quand ma fibre créatrice et mon désir pour kyô deviendront insoutenables... XD
alex
/me envoie plein de photos de Kyo en petite tenue à Addict (Kyo allongé lascivement sur un lit aux draps de satin rouge, une rose entre les dents...)

Allez hop, au boulot !!!!! XD
addict
Mdr, pas besoin d'images, j'ai déjà suffisamment d'imagination comme ça.... XD
Anzu
C'est toujours aussi délirant *____*

Allez addict, stimule ta fibre créatrice, on veut la suite ! XD
addict
Je vais essayer... XD (mais j'avoue que je suis prise au dépourvue : suis de plus en plus chargée...)
Rinli
C'est trop drole, et les descriptions sont géniales, j'en suis jalouse parce que moi j'ai du mal avec. Mais dans l'affaire Lilia existe ou c'est juste un perso inventé??
addict
Merci beaucoup pour les compliments Rinli ^^



Lilia est un personnage créé par moi-même, qui me ressemble sans me ressembler vraiment... enfin... vous verrez :P
Anzu
Elle est louche Lillia XD

Elle va se jeter sur le neko, j'en suis sûre... mdr

Courage addict ! On est tous derrière toi !

/me sort son attirail de pom-pom girl mdr
addict
Oh non, elle ne va pas se jeter sur lui... Tu verras... *air sournois*



Mdr merci pour le pom-pom-girlage, j'essaierai de m'y mettre la semaine prochaine ou celle d'après parce que là j'avoue que je manque de temps pour le moment ;)
Hana-Chan
allez Addict !!!!!!!



et Lilia me semble louche... que va t-elle faire de notre neko ???? mmh
Dita
la suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee >.<

allez allez *o*

veu la suiteeeeee



en tout cas j'adore toujours autant mon perso ^^ et j'adore porter de superbe kimonos aussi ^o^

( comment je me la pète devant kyo mdr XDD )
addict
Hana-chan>> ahahhhh!!! Mystère et boule de gomme ^^ (quelle expression ringarde XD)



Dita >> Ca vieeent enfin ça va veniiiir XD

J'aime bien ton perso aussi :P
Anzu
addict ! addict ! addict ! addict ! Vas-y, écris ^^
joliekisa
[quote]la suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee >.<

allez allez *o*

veu la suiteeeeee



en tout cas j'adore toujours autant mon perso ^^ et j'adore porter de superbe kimonos aussi ^o^

( comment je me la pète devant kyo mdr XDD )




dita-sampai sur la voix de la guerison??^o^

bravo addict-chan!!!(en plus j'adore les fraises,c'est exactement moi XD)

j'espere que mon perso continuera de faire des apparition!!!^^

par contre,ke lilia s'approche pas trop pres du neko=__= (je mord moi,et en + vive les arts martiaux!!)
addict
Anzu: vais faire de mon mieeeux patieeence... XD

(c'est toujours mieux de prendre son temps pour faire quelque chose dont on est satisfait plutôt que de bâcler ... ^^)



joliekisa: merci beaucoup ^^ tous les personnages réapparaîtront très certainement dans les chapitres à venir. Ce n'est pas encore fini! ^^



Lilia fera ce qu'elle voudra, me souffle-t-elle... :P
Hana-Chan
aaaaa toi aussi t'es une sadique Addict !!!!! tu veux rien nous dire !!! lol



je te comprends !!!! en fait, je veux rien savoir.... (sauf si Lilia va toucher à mon neko >_<)
joliekisa
j'aurai juré voir un mess de dita-sampai ici hier...@_@



bon allé,prent ton tps pr ecrire mais fais le bien*-*



[updown:ccc5820d43]BRAVO ADDICT!!![/updown:ccc5820d43]
addict
Merci encore joliekisa ;)



J'ai toujours été très sadique Hana-Chan *air méchant* et si Lilia touche au neko et bien... tu ne saurais pas quand même :P
Dita
QUOTE
j'aurai juré voir un mess de dita-sampai ici hier...@_@



bon allé,prent ton tps pr ecrire mais fais le bien*-*



[updown:60c758f4a5]BRAVO ADDICT!!![/updown:60c758f4a5]


mdrrrrrr

mais je te manque tant que ca Joliekisa ? ^^'

(au secours une folleeee ! XD elle me poursuit partout @_@ mdrrrrr)



mais j'aime toujours autant kyo tu sais, surtout quand il fait ses regards super triste super kawaii *o*

le problème c'est qu'en ce moment Naruto en fait plus que lui de ce genre de regard là (fréquence de parutions oblige un peu aussi lol)

alors baaaaaa ...

/me regarde à gauche Kyo qui fait son regard kawaii

/me regarde à droite Naruto qui fait son regard kawaii

haaaaa >.< c'est atroceeee >.< je sais plus où aller T-T
joliekisa
[quote][quote]j'aurai juré voir un mess de dita-sampai ici hier...@_@



bon allé,prent ton tps pr ecrire mais fais le bien*-*



[updown:e228bdd7f3]BRAVO ADDICT!!![/updown:e228bdd7f3][/quote]

mdrrrrrr

mais je te manque tant que ca Joliekisa ? ^^'

(au secours une folleeee ! XD elle me poursuit partout @_@ mdrrrrr)




bah oui une secte ss son gourou c pu une secte XD (en plus,vice gourou et les autre ancienne de mon tps son pas la non plus alors forcement je suis contente kan je vois un visage familier XD)

et non je te poursuit pas partout XDDD

(mais bon heuresemement ya hana et lexa ki sont la pask sinon ya pu de personne de ma connaissance ds la secte mdr)



enfin je suis rassuré si t'm tjrs autant notre piti neko *-*
tomoyo
Waw rolleyes.gifaddict comme à chaque fois c'est tout bonnement MAGNIFIQUE, tu peux me compter parmi tes plus grandes fans. huh.gif



Et c'est clair que pour décrire de notre cher Kyo personne ne t'arrive à la cheville, pour peut peu je me croirais en train de le contempler pour de vrai…oh si seulement c'était vrai!!!....bon revenant ç ta fic: ton style est toujours aussi limpide, les mots que tu emploies sont très bien choisis pour peu je me croirais plonger dans un bouquin écrit par un grand auteur.



Maintenant la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite.
addict
Merci infiniment tomoyo pour ton avis et tous tes encouragements qui me font énormément plaisir ! ;)



J'avoue être submergée en ce moment par toutes les occupations qui occupent ma petite vie (ahaha) mais je vais essayer de m'y mettre ce week-end ou la semaine prochaine, promis. Merci de votre patience ! ^^
Dita
je meuuuuuuuuuuuuurs d'impatience >.<

le minou ! le minou ! le minou ! >>.<<
addict
Pardon XD en fait là j'ai fait la fiche de Kyô pour PP ^^ je vais la corriger dans la journée et la poster ! Après, je commencerai la rédakcheun de la fic pour de bon, je pense ! Voilà voilà ! ^^
Dita
*arrive en sautillant :b*

QUOTE
Pardon XD

*groumph* è_é

anoooooo .... *o* je te pardonne *o*
addict
Ouf ^^" non parce que là en plus je peux pas finir de la rédiger, je pars pour la semaine... Donc, j'essaierai de la terminer peu avant Noël, ce sera mon petit cadeau ! ^^



Merci de votre patience, je sais, je suis trop lente -_-"
Hana-Chan
c'est pas grave Addict !!! ta fic est tellement fabuleuse que je l'attendrais s'il le faut !!!
addict
[b]Chapitre 4 : La chasse continue, et une perverse s’en mêle !



Petit Blabla d'avant propos: Avant toute chose, je voudrais m’excuser pour le délai entre chaque chapitre. Cette fic rencontre un certain succès dans la secte bien-aimée à laquelle j’appartiens (et même en dehors de cette secte je crois) et j’en suis très heureuse. Je comprends l’impatience de ses chers membres et j’espère pouvoir me faire pardonner de cette attente avec ce quatrième épisode où il y aura de l’amour, du sang, de l’action, de l’émotion, des effets spéciaux… un vrai film hollywoodien ! (Qui ne vient pas d’Hollywood… Enfin bon, je fais comme je puis !)



Théoriquement, tous les personnages dont j’ai reçu les fiches récemment sont apparus dans cet épisode. Si ce n’est pas le cas, faites-le-moi savoir.



Les pensées seront entre * *. Les commentaires entre ( ) ou [ ].



Bonne lecture!!!




********************************************************************************
************************************



Les membres de la secte des pros-Kyô se sont divisés, après une très longue discussion, en plusieurs groupes de sentinelles. Dita est accompagnée de deux des membres les plus fervents – si des membres non fervents il y a – j’ai nommé : Lyn Kiroka et Sandy. La première est une adolescente de taille moyenne aux yeux plutôt félins – un mélange de brun et d’or – et aux cheveux d’une couleur indéfinissable – oscillant entre le châtain, le noir et le rouge. La seconde est, quant à elle, très légèrement plus âgée avec des cheveux bruns d’une raideur et d’une longueur exceptionnelles.



Dita : Je vous rappelle la mission de notre groupe de tête : arpenter la partie sud du jardin japonais dans l’espoir de découvrir notre Neko-sama adoré caché quelque part… N’oubliez aucun recoin, même le plus invraisemblable, vu que nous ne savons pas s’il a repris son apparence normale ou non. Bon, il est évident qu’il ne s’est pas approché des fontaines vu qu’il n’aime pas l’eau, mais méfions-nous.



A la seule pensée que Kyô ait pu recouvrir son corps d’éphèbe, la grande gourou s’égare momentanément, ses yeux formant des étoiles béates. Lyn et Sandy observent leur chef d’un air entendu, puis reprennent leurs recherches. Après quelques secondes d’immobilité, la jeune femme sort de ses songes merveilleux, se recoiffe un peu et soulève une pierre en reprenant une posture digne et assurée.



Dita : Faites le moins de bruit possible, surtout. Il ne faut pas effrayer notre divinité… Si vous l’apercevez, sortez vos lassos, attrapez-le fermement et alertez les autres…



A un autre endroit, un groupe de membres patrouille de façon bruyante et surexcitée.



Erzebet : Mon petit minou, mon petit minou !!! Où es-tu donc ?



Ayla : Ne crie pas comme ça !!! [crie-t-elle à l’adresse d’Erzebet] Tu vas le faire fuir !!! Venez Kyô-sempaï, j’ai des vêtements pour vous… !



Joliekisa : Dire que j’ai failli l’avoir ! Je veux à tout prix lui montrer ce que je sais faire, pour qu’il accepte mon aide face à cet baka de Nezumi !



Toutes les trois continuent à déambuler sur les toits et à hurler à tort et à travers dans l’espoir que leur prince charmant arrive, dans son plus simple appareil, et s’incline avec élégance pour les demander en mariage…



Une jeune femme, dans la zone Est du jardin, semble perdue.



Mogyoda : Zut, j’ai perdu mon groupe…



Tournant la tête dans tous les sens, elle s’assoit finalement sur une pierre et triture une mèche de ses cheveux châtains entre ses doigts, ses yeux verts perdus dans le vague.



Mogyoda : Bon, tant pis, je n’ai plus qu’à attendre là…



Des minutes passent avant que quelque chose finisse par attirer son attention… des brins d’herbe un peu plus inclinés que les autres parfaitement dressés vers le ciel.



*Mogyoda : Tiens… Des traces de pas ?*



Elle sourit puis suit des yeux le cheminement de ces traces. Elles paraissent s’éloigner vers la bâtisse qu’elle peut apercevoir au loin. Satisfaite, elle part en quête des autres membres de la secte, surtout Dita, pour les informer de cette découverte.





Au même moment, dans la chambre tout près du ciel, où une demoiselle dessine patiemment…



Lilia : …Je suis véritablement honorée de votre visite !



L’adolescente se met à rire puis continue son œuvre en jetant des coups d’œil furtifs à Kyô qui, après plusieurs secondes de réflexion, lance d’un ton acerbe :



Kyô : Tu te moques de moi, c’est ça ? Ou alors tu es aussi membre de cette stupide secte ?



Lilia : Comment ? Tu me demandes si je rêve de toi la nuit, si je t’idolâtre avec ferveur, si je voue un culte à ta merveilleuse personne, si je suis follement amoureuse de toi ? Tu tiens vraiment à le savoir ?



Le jeune homme s’apprête à rétorquer une phrase bien acide… mais ne trouve finalement rien à dire et rougit vivement. Bien sûr, il ne posait pas sa question dans ce sens-là… Aussi crache-t-il avec maladresse :



Kyô : Peu… Peu importe ! Pourquoi tu loues ce temple à ces… furies ?



Lilia : Mes parents ont besoin d’arrondir leurs fins de mois, et moi avec. Pour tout te dire, je touche un pourcentage assez conséquent sur le loyer gagné, c’est plutôt pas mal. Comme c’est moi qui ai trouvé ce petit groupe de fans, mes parents ont trouvé normal de me donner une part du pactole. Je les remercie bien.



Le Chat tire un peu le drap pour recouvrir sa peau de miel, ses yeux de feu perdus dans le vague. Ses mains puissantes mais graciles sont distraitement posées sur ses genoux dénudés… D’un œil gourmand, Lilia observe le bel adolescent puis gratte le papier avec son fusain.



Lilia : … Cet argent m’est vraiment très utile.



Kyô : A quoi faire ?



Lilia : Si je te le disais, tu ne serais pas très content.



Kyô, au bord de la crise de nerfs, crispe ses poings sur ses jambes athlétiques. N’y tenant plus, il se lève du lit, ce qui a pour effet de faire glisser son beau drap blanc… Bienheureusement (ou fort malheureusement ?), notre adorable Neko a des réflexes : le tissu s’arrête dans sa course au niveau de sa taille. Son torse musclé gardant une certaine finesse et élégance est alors révélé au grand jour, grâce aux rayons de l’astre solaire diffusés par l’unique fenêtre située derrière Lilia. Il ne fait pas attention à sa semi nudité, sur le coup de l’énervement, et déclare froidement à celle qui l’observe avec beaucoup de plaisir et d’amusement :



Kyô : Arrête de me prendre pour un idiot, tu veux ?



Lilia : Je ne te prends pas pour un idiot enfin !



Fébrilement, elle termine son dessin. Le jeune homme respire bruyamment, ses lèvres humides et rosées légèrement entrouvertes, son regard d’ambre baissé vers cette drôle de fille.



Kyô : Je crois que je vais partir.



Lilia : Non, tu ne devrais pas.



Kyô : Tant pis.



Lilia : Tu sais ce que tous les membres de la secte rêvent de faire ? T’embrasser sauvagement.



Une main sur la poignée de la fenêtre, Monsieur le Chat est comme tétanisé par ces paroles.



Kyô : Quoi ?! Arrête de raconter n’importe quoi ! On dirait… on dirait…



*Kyô : J’hésite. Aya ou Shiguré ? Les deux ? Ou pire ?*



Lilia : Oh non, Guré-chan est un ange comparé à moi.



Ces quelques mots achèvent définitivement Kyô pour de bon.



*Kyô : Quoi ??? Elle lit dans mes pensées ou quoi ??? Elle connaît Shiguré ??? Qu’est-ce que c’est que ce délire ???*



D’une démarche raide, il revient vers le lit et s’écroule, le haut de son corps parfait toujours dénudé. Lilia, quant à elle, fredonne un petit air en peaufinant son ouvrage, semblant vouloir faire languir son interlocuteur avec un certain plaisir sadique.



Kyô : Et bien quoi, explique-toi !!!



Lilia : Bon, je ne voulais pas te le dire, mais cela m’a échappé : je connais Shiguré-chan.



Kyô : Ah oui ???



Lilia : Oui, et même très bien. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est un ami, mais nous faisons un commerce d’intérêts communs, si je puis m’exprimer ainsi.



Kyô : Arrête ton charabia, c… comment ça se fait que tu le connais ? D’où tu le connais ? Pourquoi tu le connais ? Qu’est-ce qu’il a dit ou fait cet baka ? C’est à cause de lui que cette secte existe ???



Lilia : Oh non, cette secte ne continue de vivre que grâce à mes loyaux services. Je ne sais pas trop comment elle est née, mais elle est là. J’ai connu Shiguré quand j’ai emménagé ici… j’ai dessiné l’illustration de plusieurs de ses bouquins, à vrai dire. Nous nous sommes rencontrés une première fois grâce à la maison d’édition… Et puis après…



Elle se tait, ménageant son suspense, jouant avec la santé mentale de Kyô avec délectation. Furieux, ce dernier demande :



Kyô : Après quoi ???



Lilia : Après, j’ai commencé à le questionner à propos de toi. Il a été très coopératif, moyennant quelques services échangés…





Dans le jardin japonais, des membres de la secte soupirent.



Lexa : Bon, ce n’est pas que ça commence à m’ennuyer de marcher comme ça mais…



Mimi : Chut ! Il ne faut pas l’effrayer ! Il faut continuer à chercher !



Lexa : On ne va jamais le trouver !



Kyosa : Il faut quand même continuer, Lexa… On ne doit pas désobéir aux ordres…



Lexa : Les ordres, les ordres… Heureusement qu’elle ne nous a pas dit de nous jeter au fond d’un puits pour le trouver…



Mogyoda déboule devant ce groupe de demoiselles, essoufflée, et annonce aussitôt d’une voix calme :



Mogyoda : Vous n’auriez pas vu Dita-sempaï ? J’ai trouvé la trace de notre dieu.



Le groupe, en cœur : Notre Dieu ? Où ça ?



Mogyoda : Il y a des traces de pas là-bas… Il faut prévenir tout le monde ! Je suis quasiment sûre que c’est lui.



Les quatre filles se dispersent pour alerter toutes les sentinelles, ce qui prend bien sûr un certain temps au vu du nombre de membres présents… Lorsque enfin la secte au complet est rassemblée au centre du jardin, Dita déclare d’une voix sérieuse et impérieuse, perchée sur un rocher :



Dita : Mesdemoiselles, l’heure est grave. Je vous demanderai de faire preuve d’efficacité et de discrétion durant cette mission, au vu de son importance cruciale. Il faudra être courageuses, déterminées, douces et compréhensives. J’espère que je peux compter sur vous. Et maintenant, suivons les traces de pas ! Mogyoda, pour son service rendu, aura l’ultime honneur d’être en tête du cortège à mes côtés.



Toute la foule commence à marcher non sans provoquer une certaine clameur dans tout le domaine, ce qui parvient jusqu’à la fenêtre de Lilia…





Kyô : Quoi ??? Qu’est-ce que tu lui as demandé sur moi ???



Lilia : Oh, on dirait que la secte a retrouvé ta trace… Elles arrivent.



Kyô : La secte ??? Mais mais…



Lilia : On peut faire comme dans les pièces de boulevard, tu sais, je te cache dans le placard comme si tu étais mon amant fougueux et illégitime…



Notre pauvre Neko, le visage fiévreux mais toujours aussi beau malgré l’énervement, fixe intensément la jolie Lilia assise paisiblement sur sa chaise et se lève une nouvelle fois avec brutalité.



Kyô : Ecoute, je sais pas qui tu es ni ce que tu me veux mais… arrête, arrête ça tout de suite !



Lilia : Arrêter quoi ?



Kyô : De te foutre de moi, de m’énerver !!! Il n’y a rien de drôle dans cette affaire !!! Et si cet baka de Chien t’a dit quoi que ce soit…



Lilia : Allez, arrête de t’inquiéter. Il m’a juste tout dit sur la malédiction, sur ton amour pour Tohru, sur ton passé et ton avenir possible, il m’a photocopié quelques extraits de ton journal intime…



Foudroyé par ces « quelques » révélations, il s’écroule encore sur le lit, le drap recouvrant partiellement sa nudité s’écartant encore un peu plus à cause de ses mouvements précipités. Ainsi, Lilia a tout le loisir d’observer les cuisses musclées du jeune homme bref, quasiment tout le corps félin du Chat aussi sauvage que sensuel… Et la moue boudeuse de l’adolescent le rend encore plus irrésistible qu’il n’est déjà…



La maîtresse des lieux se lève, s’approche de lui avec une fausse timidité. Le Neko se recule vivement jusqu’à heurter le mur.



Kyô : Ne… Ne t’approche pas !!!



Lilia : Allons, allons, je ne te veux aucun mal.



Kyô : Peu importe ce que tu me veux !!! T’approches pas ou je te…



Lilia : Me frapper ? Je sais que tu ne frappes pas les filles. Et arrête de crier ou les membres de la secte n’auront même pas besoin de fouiller toutes les pièces de la maison avant de te trouver…



La respiration saccadée du jeune homme témoigne de son stress… mais il ne se transforme pas pour le moment. Lilia, quant à elle, continue de s’avancer… et finalement s’assoit au bord du lit, à une distance raisonnable de son invité.



Lilia : Tu vois, je reste là, sauf si bien sûr tu veux que je m’approche… Calme-toi. Il me reste quelques minutes pour te dire ce que j’ai à te dire.



Kyô reste silencieux, s’apaisant peu à peu grâce à la voix douce et réconfortante de son interlocutrice.



Lilia : Sois sans crainte, malgré le nombre important de membres dans la secte, tes secrets sont bien gardés. D’ailleurs, Shiguré-chan ne me les a délivrés qu’à cette seule condition : que toutes ces informations restent à jamais cachées des autres jusqu’au moment opportun. Et que j’arrondisse ses fins de mois et assouvisse quelques uns de ses désirs, mais passons.



Et comme tu peux le voir, ces secrets ne font que renforcer l’amour que la secte te porte. Toutes ces jeunes filles t’admirent, t’adulent, pas seulement parce que tu es incroyablement beau, mais parce que tu es aussi tellement attachant et formidable qu’elles ne peuvent que continuer à t’aimer malgré tes cris, tes énervements répétés.



Monsieur le Chat reste toujours sans voix, la gorge nouée par cette déclaration on ne peut plus flatteuse… Il ne peut y croire… Pourtant le ton presque ensorceleur de la demoiselle l’oblige à continuer d’écouter son discours…



Lilia : Voilà, tu sais pourquoi cette secte existe. Parce que tu es quelqu’un qui est digne d’être aimé, contrairement à ce que tu peux croire. Je vais te faire un cadeau maintenant…



L’adolescente se lève et se dirige vers son pupitre, pour tirer le dessin qu’elle a terminé quelques instants plus tôt.



Lilia : Je suis la plasticienne de la secte. Je suis chargée de dessiner et de sculpter des œuvres à ton effigie. Je te donne le portrait que j’ai fait aujourd’hui… Je dois encore m’améliorer, mais modeler un visage tel que le tien est toujours un véritable plaisir.



Elle tend l’ouvrage au Neko qui le prend sans trop réfléchir… et ne peut s’empêcher d’avoir un hoquet de stupeur, pour virer au cramoisi en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.



Lilia : Qu’est-ce qu’il y a ? Il ne te plaît pas ? Aujourd’hui je me suis autorisée une fantaisie vu que tu étais mon invité… J’avais pensé qu’un portrait de toi sur un lit en compagnie de Tohru-kun te ferait plaisir… Je n’aime pas dessiner les vêtements par contre, j’ai toujours préféré les nus, je ne sais pas trop pourquoi…



Et la jeune fille perd toute la douceur qui imprégnait ses attitudes pour ce long monologue, pour recouvrer son attitude piquante et insupportable…



Kyô : Je… Tu… RAH !



Tout à coup, quelqu’un défonce la porte de la chambre à grand fracas. Dita déboule dans la pièce, et reste figée en voyant le chat allongé langoureusement sur un lit blanc, presque nu.



Dita : Kyô… Kyô-sama… Vous… Voilà enfin…



L’on entend dans le couloir plusieurs membres tomber dans les pommes…



********************************************************************************
********************



J'adore ma Lilia adorée XD



Comme d'habitude, si vous voulez voir votre personne évoluer dans ce scénario farfelu (mais attention, il faut faire partie de la secte sur le forum), envoyez-moi par e-mail ( pprunes_fans@yahoo.fr ) ou mieux par message privé cette fiche complétée:



Nom de votre personnage :

Age:

Caractère:

Physique:

Rôle dans la secte (illuminée, prêtresse...):

Phrase que vous tenez absolument à dire au Neko:

Idées pour la fic: (éventuellement)



A bientôt! ^_^
mogyoda
ouaaaaaah quel beau cadeau de Noël merci

/me est contente

/me adore son rôle

MERCIIIIIIIIIIIIII!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

/me a bien ri
Lin
*__* Merci Addict!!!!!!!!! sleep.gif



Moi, une des membres le plus ferventes... *__*

Par contre, je n'y suis pas beaucoup apparu... XDDD



Je rigole, mais en tout cas, je te remercie pour cette

fabuleuse fic!!!!!!!! sleep.gif
joliekisa
ouaaaaaaa!!!!!*_______________________________________*



quel bo cado de noel!!!!!*o*



et j joue encore!!!!quel bonheur!!!!

et tu ma mis ds un groupe ac 2 personne ke j'adore *-*



super,super,super,super!!!!!!!!!!



et mon temperament....*ç*



/me a u une dose de fics

"-"
Hana-Chan
super Addict !!!



Merci de m'avoir mise dedans !!!



/me est super contente ^^
addict
Merci à vous toutes et de rien ! ^^ Je suis ravie que ma fic vous plaise autant comme auparavant ! Oui, c'est un peu mon cadeau de Noël... ^^



Lin : j'essaie de faire participer de façon équilibrée (du moins, plus ou moins) tous les personnages (soit, une dizaine) donc il est probable que tu participes un peu plus dans le prochain chapitre, ou dans le suivant. En tout cas, tout le monde aura son quart d'heure de gloire, promis ! ^^
mogyoda
QUOTE
En tout cas, tout le monde aura son quart d'heure de gloire, promis ! ^^

dois-je considérer que j'ai eu mon quart d'heure de gloire?

/me était super contente de se voir, même si ça fait bizarre de lire son pseudo dans le texte la première fois
Lin
Merci Addict, mais tu sais, je disais ça pour plaisanter! XD



Ca m'a fait bizarre de voir "Lyn Kyroka" ! O__O

En tout cas c'est génial, tu écrit super bien,

on retrouve bien le caractère de Kyô, félicitations! rolleyes.gif



Lin Kyrioka, vous présente ses meilleurs voeux, et Joyeux Noël !!!!!!! sleep.gif ^^
addict
QUOTE


dois-je considérer que j'ai eu mon quart d'heure de gloire?

/me était super contente de se voir, même si ça fait bizarre de lire son pseudo dans le texte la première fois


Oh, et bien je pense que tu ne seras plus sur le devant de la scène pendant un certain temps. Mais comme je n'ai pas la moindre idée de la façon dont cette fic va se terminer (je sais c'est très mal, ne suivez pas mon exemple) ni le nombre de chapitres que je vais faire, tout peut encore arriver ! ^^



Lin : Merci encore ;) tu sais je tiens à ce que les personnages qu'on m'a soumis apparaissent pour de bon, même si ce n'est pas simple ! ^^

Joyeux Noël également :)



Il est vrai qu'il est un peu étrange de voir son pseudonyme apparaître dans un texte, mais je trouve ça personnellement assez rigolo :P



Comment trouvez-vous ma chère Lilia ? XD
This is a "lo-fi" version of our main content. To view the full version with more information, formatting and images, please click here.
Invision Power Board © 2001-2005 Invision Power Services, Inc.