Help - Search - Member List - Calendar
Full Version: [Fic] Transparence et désespoir
Forum FB > Fruits Basket > Fanarts-Fanfics
Pages: 1, 2
lalaru
Note de l’auteur : les personnages de fruits basket ne m’appartiennent pas. Je ne fais que les emprunter.

Bon, c’est ma première fic que j’écris à moi seule (je fais déjà Les morts et les vivants avec Mogyoda) donc j’espère que ça va vous plaire.
Les écrits entre ( ) et en italiques sont mes véritables pensées, pas celles de mon personnage.


Transparence et Désespoir

Chap 1 : invisibilité et solitude

Je sortais de mon cours, lorsqu’en tournant dans un couloir je fus bousculée par le prince Yuki (il l’a touchée avec son bras seulement, c’est donc normal qu’il ne se soit pas transformé) ; mes livres se retrouvèrent par terre.
-excuse-moi, je ne t’avais pas vue ; attends, laisse-moi t’aider

Pour la première fois en deux ans, Yuki m’avait adressé la parole. Il faisait partie de la famille Soma, cette famille qui préservait tant de mystères. Les membres de cette famille que j’avais pu observer jusque là étaient très différents des gens normaux : Yuki, Kyo, Hatsuharu, Momiji et même Shigure Soma que j’avais pu voir lors des pré-rentrées étaient des gens très étranges, tant par leur physique que par leur comportement. Yuki, qui possédait une magnifique chevelure argentée et des yeux violets, avait déjà refusé des tas d’opportunités pour sortir avec des filles ; Kyo, poil-de-carotte comme l’appelaient certains, à cause de la couleur orange de ses cheveux, sautait par la fenêtre du deuxième étage et atterrissait sur ses pieds, doucement, comme le ferait un chat ; Hatsuharu quant à lui, arborait une chevelure mi-blanche, mi-noire, naturelle selon lui. Momiji paraissait normal comparé aux 3 autres. Ces quatre lycéens étaient très beaux et attiraient bien des regards, ils avaient formé un groupe avec Melle Tohru Honda et ses amies, Saki Hanajima, une fille étrange prétendant sentir des ondes, et Arisa Uotani, une ex-yankee. Ils se retrouvaient souvent à la pause déjeuner et, à ce que j’avais compris, Tohru Honda habitait avec Kyo et Yuki chez leur cousin Shigure.
J’aurais aimé faire partie de ce groupe, mais qui aurait fait attention à moi ?

Je ne me suis pas présentée c’est vrai ; je m’appelle Akane Tsubisima ; je suis une fille discrète et réservée, c’est peut-être pour cette raison que je n’ai aucun amis.
Ca ne me dérange pas vraiment, j’aime bien ma solitude, j’y suis habituée. J’en profite pour observer les gens, épier leurs vies, apprendre leurs secrets.
Seulement voilà, depuis que j’observe les Soma, je n’ai pas encore percé le secret lié à leur famille. Je continue quand même, espérant toujours dévoiler tout ce mystère afin, qui sait, d’être admise parmi eux.

Après les cours, sur le chemin du retour, j’observais devant moi Yuki et Tohru qui rentraient ensembles en discutant. Ils passaient tous les jours devant chez moi.
Lorsque j’arrivai chez moi, je fus accueillie par la douce voix de mes parents qui se disputaient encore. J’en avais décidément marre de leurs histoires, marre de la vie qu’ils m’offraient, marre de mon existence-même. Pour mes parents je n’existais pas. Seules comptaient à leurs yeux, leur petite personne. Je passai devant eux sans les déranger à leurs habitudes, allai dans la cuisine et attrapait le quignon de pain pour goûter.
Je m’installai à mon bureau pour faire mes devoirs, puis j’allai sur le balcon respirer l’air pur pour me changer les idées. J’en avais plein les oreilles de ces mots entre mes deux parents.
Je vis alors Momiji, sautillant dans la rue, étrangement il me fit penser à un lapin. Je me mis à sourire ; ce qui ne m’arrivait pas souvent.
Puis je descendis dîner, me préparai un plat de pâtes, les mangeaient, seule, comme à mon habitude, fis ma toilette et me couchai.

Le lendemain, en sortant de chez moi, je tombais sur Kyo, Yuki et Tohru qui se rendaient au lycée tout comme moi. Naturellement ils passèrent devant moi sans me remarquer. Je marchai donc derrière eux, muette et attentive à leurs moindres gestes et paroles.
-Tohru, c’est la saison des poireaux, j’en ai beaucoup, donc il faudrait que vous cherchiez des recettes à base de poireaux, dit Yuki
-Sale rat ! J’ai horreur des poireaux ! , cria Kyo
- tais-toi, chat stupide ! Ce n’est pas parce que tu n’aime pas ça que l’on va se priver
-tu veux te battre, raton ?
-tu est trop faible baka neko ! ça ne m’intéresse pas de gagner trop facilement…
Tohru les observait tour à tour, elle avait l’air de s’amuser de la situation.

J’avais l’habitude de les voir se disputer, c’était une des raisons qui me poussait à les observer car pourquoi donner un petit nom, un surnom, à quelqu’un que l’on déteste cordialement ?
Et pourtant Kyo, appelé baka neko par Yuki, et Yuki, appelé sale rat par Kyo, se détestait plus que tout. Ils ressemblaient réellement à un chat et une souris, comme dans les vieux cartoons comme Tom et Jerry.

Arrivés dans la salle de classe, je m’installai, ne me lassant pas de leur dispute. Yuki était assis devant moi pour la deuxième année consécutive, malgré cela, il ne m’avait jamais adressé la parole directement (sauf la veille) et je doutais qu’il connaisse mon nom. D’ailleurs je doutais que quelqu’un le connaisse. Même pour mes professeurs j’étais transparente, invisible.



bon, c'est la fin du 1er chapitre, le demarrage peut sembler lent mais...
enfin bon, n'hésitez pas à laisser des commentaires!

prochain épisode: une vache dans un couloir
Hana-Chan
lalaru ça commence bien !!!!!!!!!!



continue comme ça, j'ai hâte de lire la suite !!!!!
mogyoda
oui ta première fic solo



[scroll:7972cb34e3]:33: BRAVO!



je sens que le prochain chapitre va être assez agité
Rinou-chan
oh g hâte de savoir la suite ^^
mogyuki
bon, je vais mettre un piti commentaire, mé c juste pasque mogyoda me l'a demandé... lol!!



non, franchement, c pas mal du tout, continue comme ca!!
shigurounette
blink.gif... rolleyes.gifla suiteeuhh!! *-* franchement, ton premier chapitre est très bien écrit! bien qu'il n'y a pas beaucoup d'action, on s'accroche a l'histoire! remarquable!! j'ai hâte de lire la suite! alor courage! vraiment très bien comme 1ère fic solo!!^^
lalaru
merci pour ces encouragements! je vous promets que la suite arrive bientot!!!!!!!!
Anzu
C'est bien écrit, j'aime bien Akane ^^

Elle a de l'instinct la petite XD

La suite, lalaru *-*
loulou2a
biggrin.gif Bravo biggrin.gif



Je trouve le début de ta fic tres bon et j'ai hate de lire la suite
Chocobo-chan
huh.gif C'est super lalaru! Ce debut en bien je trouve, Akane me ressemble lol, c'est pour ca que je l'aime bien! ^^

C'est drole parce-que l'histoire va je pense la mener vers ce groupe et se faire amis avec Tohru-san et compagnie, un peu comme on le reve tous! *-*



En tout cas, j'ai trouve ca bien ecrit( a part ala fin ou il y une pitite repetition de "doutais" mais c'est peut etre fais expres lol)

J'ai hate de savoir la suite!! tongue.gif

Continue! et Bravo! :33:
Suatsu
Bravo

c'est super bien ecrit, et une peu mysterieux. Vite la suite

bizu

Su
Lizou
Franchement j'adore lalaru ^o^



J'aime beaucoup, à quand la suite ???
rolleyes.gif
Nyozéka
j'aime ! La suite la suite ! biggrin.gif
Morphine
la suite la suite!!!! :hane31:

sinon tu vas voir :beneton01:

huh.gif
lalaru
merci pour tous vos commentaires, ça me fait super plaisir!

donc, comme vous attendez tous la suite, je vais pas vous faire languir plus longtemps!

voila donc le...




Chap. 2 : Une vache dans un couloir



Ce jour là, en me promenant dans les couloirs, j’entendis courir quelqu’un. En prenant le virage, je me retrouvais nez à nez avec Hatsuharu, essoufflé. Il ne faisait pas attention où il allait et ne semblait pas m’avoir vue. Il me rentra dedans. PAF !

Je rouvris les yeux après le choc et me retrouvai… en face d’une vache.

-Mais ? Qu’est- ce qu’une vache fait dans le lycée ?

Je me demandais où était passé Hatsuharu, il aurait tout de même pu s’excuser ! Je ne suis pas invisible au point de me rentrer dedans sans s’en rendre compte !

Je me relevai à l’aide de mes mains qui se posèrent sur des morceaux de tissu…

-Mais ? Ce sont les vêtements que portait Hatsuharu ?



Je relevai les yeux vers la vache. Elle avait disparu !

-Salut ! Ça va ? Tu ne t’es pas fait mal ? dit Momiji

Il s’approchait discrètement des vêtements par terre.

-Oh ! Une vache ! cria t-il en pointant une direction avec son doigt.

-Ou ça ?

Je me retournai dans la direction indiquée. Rien ! Je renvoyai alors mon regard sur Momiji : il avait disparu ainsi que les vêtements qui traînaient au sol.

-Mais ? Où est-il passé ?



Je ne comprenais pas bien ce qui s’était passé. Et si… ? Non. C’est impossible… ça ne peut pas être… mais pourtant… et si Hatsuharu s’était transformé en vache ?

J’éclatai de rire, je ne comprenais pas comment cette idée avait pu venir à mon esprit. Mais de toute évidence, ce n’était pas la bonne explication.



Je retournai en cours, cherchant Hatsuharu dans les couloirs, espérant récolter des excuses, ainsi que des explications.

Soudain, il arriva devant moi :

-euh… pardonne-moi pour tout à l’heure… je suis parti sans m’excuser…

Il portait ces vêtements que j’avais trouvé par terre. C’était bien ses vêtements alors…

-Oui parce qu’en fait…

-Il était poursuivi par un bœuf ! dit Momiji qui venait d’arriver.

-La vache de tout à l’heure ? Mais elle n’avait pas l’air méchante !

-Un bœuf, pas une vache, c’était un mâle, répliqua Hatsuharu

-Je suis pas allée vérifier

-Tu veux vérifier ? Quand tu veux !

-Hatsu ! Tu es encore devenu black ! dit Momiji

-Black ?

-Ne fais pas attention à lui, quand il est black-haru, il est insupportable

-Black-haru ? Tu veux dire qu’il est schizophrène ?

-… ne m’énerve pas, sinon…

PAF ! Kyo venait de débouler et avait frappé Haru sans ménagement !!

-Qu’est-ce que tu fais baka neko ? cria Haru

Tiens ? Lui aussi l’appelle comme ça ?

-Ola ! Qu’est-ce que vous faites ? Vous feriez mieux de retourner en cours, dit Yuki qui arrivait.

-Tu as raison Yuki, viens Hatsu ! On va finir par être en retard !

Momiji et Hatsuharu s’en allèrent, en direction de leur salle de cours ; Kyo partit également de son côté.

-ne t’inquiète pas, Haru n’est pas méchant, il est seulement insupportable de temps à autre… me dit Yuki

-Quand il est black ?

-Oui. On ferait mieux d’aller en cours maintenant.

-Oui tu as raison

Je le suivis donc jusqu’à notre salle.



Tohru discutai avec Uo et Hana dans un coin, Kyo les rejoignis et Yuki se dirigea vers elles également.

-Que s’est-il passé Yuki ? Tu as l’air fâché ! dit Tohru

-black-Haru a encore fait des siennes, répondit Kyo

-Eh oh poil-de-carotte, tu peux pas critiquer les autres avec ton sale caractère ! dit Uo

-Quoi ? Qu’est-ce que t’as dit ?

-Elle a raison baka neko ! Tu as un sale caractère, répliqua Yuki.

-Sale rat ! Viens te battre !

-Je t’ai déjà dit que tu m’ennuyais, n’insiste pas !

-Ce dégagement d’ondes est absolument délicieux ! déclara Hana

Le professeur arriva et le calme prit place dans la pièce. Tous les élèves s’assirent et sortirent leurs affaires.



A la pause déjeuner, je décidai de m’installer non loin de ce charmant groupe. Je me posai donc dans l’herbe à quelques mètres d’eux.



Je n’appris rien de plus durant toute cette journée. Je rentrai alors chez moi, plongée dans mes pensées.

Mes parents étaient absents, j’en profitai pour apprécier le calme de cette maison, puis allumais la télévision en mangeant une tranche de pain beurrée.

Je dînais ensuite, seule comme à mon habitude et je partis me coucher.

J’étais habituée au fait que mes parents rentrent tard, voire ne rentrent pas de la nuit. C’était leur manière de se pardonner mutuellement avant leur prochaine dispute.





ahah!! vous en voulez encore? manque de bol! c'est la fin du 2eme chapitre!!!

La suite dans le prochain épisode: Momiji, un homme ou un lapin?
mogyoda
c'est trop court

fais des chapitres plus longs (je sais je suis pas très bien placée pour dire ça)

continue comme ça
loulou2a
toujours aussi bien mais trop court , j'en veut encore

j'aime beaucoup l'histoire



vite la suite



encore bravo
Furuba
C'est super!
Lizou
J'adooooore *o*

A quand la suite ??? ^o^
Anzu
C'est très bien écrit ^o^
lalaru
je suis désolée pour la petite taille de mes chapitres. En fait pour couper le texte aux bons endroits, qui sont susceptibles de faire le début et la fin d'un chapitre, c'est assez dur. Mais je pense que lire à petite dose c'est sympa aussi. J'ai pas non plus envie d'étoffer trop les chapitres, parce que ça serait vraiment parler pour ne rien dire.

J'essaye quand même de pas trop vous faire attendre avant la suite de ma fic, je suis désolée quand même si j'y mets un peu de temps! Le plus dur c'est même pas d'écrire la suite, c'est de la taper à l'ordi (oui parce que le brouillon je le fais sur feuilles pendant mes pauses.. pendant les cours aussi d'ailleurs (XD)) Enfin voilà, je poste maintenant le troisième chapitre de ma fic j'espère que ça continuera à vous plaire! Et promis le chapitre 4 ne tardera pas trop!








Chap.3 : Momiji, un homme ou un lapin ?



Le lendemain la journée passa sans que rien n’eut lieu, mis à part, les éternelles disputes entre Kyo et Yuki.



Sur la route, en rentrant chez moi, j’aperçus Momiji qui traversait la route, perdu dans ses pensées. Il ne faisait pas attention au camion qui arrivait droit sur lui. Alors, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je me mis à courir, courir ! J’arrivai sur Momiji, l’attrapait et me ruait sur le trottoir, le serrant de toutes mes forces contre moi. Je le trouvai étrangement doux et petit. J’ouvris alors les yeux : je tenais contre moi un lapin. Un lapin extrêmement mignon et tremblant. Je ne comprenais pas où était passé Momiji. Soudain je remarqua que j’étais assise sur des vêtements… les vêtements que portais Momiji l’instant d’avant. Je fixai alors le lapin.

- Mo…Momiji ?

Le lapin me regarda alors et se mit à parler avec la voix de cet enfant Soma.

- Je vais me faire gronder…

Il se dégagea de mon étreinte et atterrit sur le sol. Il fit quelques pas et un écran de fumée apparut. L’instant d’après, je retrouvai Momiji, nu comme un ver. Mais plus aucune trace du lapin.



Le temps que je cherche le lapin des yeux, Momiji avait récupéré ses vêtements et s’était habillé.

- Momiji… le lapin… c’était toi ?

- Un lapin ? Quel lapin ?

Je n’aimais pas qu’on me prenne pour une baka. J’attrapai alors Momiji pour vérifier mon hypothèse… avec pour excuse :

- J’ai eu si peur !

Je vis alors sa transformation : en le serrant contre moi, en l’enlaçant,, Momiji devint un lapin.

- D’accord... tu as gagné… je me transforme en lapin… mais c’est un secret, tu ne soir le dire à personne compris ?

A quoi pensait-il ? A qui aurais-je pu le dire, moi qui n’avais jamais eu aucun ami ? Il me vint une idée…

- Je ne le répèterai pas à une seule condition

- …Laquelle ?

- Qu’on devienne amis !

Momiji fit alors des yeux étonnés, et se mit à rire, de son rire d’enfant clair et mélodieux.

- D’accord ! Soyons amis !

J’esquissai alors un sourire, d’un coup la vie me paraissait merveilleuse. Il se retransforma et se rhabilla pour la seconde fois.

- Akane ? Veux-tu que je te raccompagne chez toi ?

Grand sourire… Quelqu’un connaissait mon prénom

- Comment sais-tu comment je m’appelle ? Je ne me suis même pas présentée.

- C’est normal de connaître le nom de ses amis ! En fait, une fois j’ai entendu Yuki et Tohru parler de toi… et j’ai ainsi pu apprendre ton nom.

- Ils parlaient de moi ?

Je n’arrivais pas à y croire. Moi qui pensais être invisible aux yeux de tous, était le sujet de discussion du prince et de Tohru. Je pense qu’à ce moment là, j’avais des étoiles dans les prunelles de mes yeux.

- Oui il faisait la remarque que tu étais très réservée. Très secrète. Et que tu n’avais pas de confiance en toi suffisante pour te lier aux autres, ce qui engageait un cercle vicieux : ça te rendait encore plus timide et tu avais encore moins confiance en toi…

- Et en pensant à cela, ils ne sont pas venus d’eux-mêmes engager la conversation ?

- C’est à dire que… tu fuis les contacts, tu te réfugies toujours dans ton monde, tu ne te rends pas forcément compte de ce qui se passe autour de toi… c’est ce qu’ils ont dit…



Il me raccompagna alors jusque chez moi, et bizarrement nous ne parlâmes pas beaucoup durant le trajet. Je lui proposai d’entrer, il refusa poliment.

- On se voit demain au lycée Akane ?

Il m’embrassa (sur la joue bien sûr ! N’ayez pas d’idées déplacées !) et partit.



Ce soir là, je ne fis aucune attention à la dispute de mes parents. Je restai à sourire, en fixant le mur de ma chambre.







voila... je sais ce que vous pensez: "c'est tout???" lol! N'hésitez pas à laisser des commentaires!
mogyoda
/me fait attention à ce qu'elle va dire (faut pas que ça me retombe dessus)

/me aime encore

/me veut la suite
loulou2a
Trop bien

ta fic ets génial et je l'adore

c'ets un reel plaisir de pouvoir la lire

Akane a decouvert au sujet de Momiji , c cool

j'espère qu'elle deviendra amis avec tous les autres



c pas trop grave si tes chaps sont un peu car ils sont super



vite la suite , je veux trop savoir ce qui va se passer
Nyozéka
j'aime !

la suite ! (voyons, une fic furuba est plus intéressante qu'un cours de maths ! )

sleep.gif
lalaru
heureusement que c'est mieux qu'un cours de maths! tu m'étonne! c'est bien pour ça que je l'écris en cours... à la différence près que je n'ai plus de maths.. mais bon...

en même temps, tu m'aurais dit que tu préférais faire tes devoirs plutôt que de lire ma fic je t'en aurais voulu! XD

enfin bon, je vous promets que la suite arrive très bientot, dès que j'aurai le courage de la taper à l'ordi XD
Lynne
la suiiiiiiiiite !!!!!^^

c'est génial j'adore!!
lalaru
promi promi je me dépêche de taper la suite, patientez encore quelques jours, je promets je tape la suite pendant les vacances, là j'ai pas vraiment beaucoup de temps pour ça, mais promis!!!!!!! m'en voulez pas!!!
shigurounette
snurf.... les quelques jours se sont transformés en 15 jours... presque un mois! snuuuurf....



OoO je viens de m'aperçevoir que je t'avais pas mis de commenatires pour les derniers chapitres! magnifique! c'est vrai que c'est court mais c'est super bien quand même!! j'espère que la suite arrivera bientôt sleep.gif
lalaru
GOMEN NASAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

j'suis vraiment désolée!!!!!!!!!!!!!!



/me joue à Dobby, l'elfe de maison et se tape la tete contre les murs



Je suis une très vilaine fille! Je tiens pas mes promesses!!!!



Promis je le mets bientot le chapitre 4 !!!! (je vais pas dire quand, parce que je risque de le fairee en retard! XD) promis promis promis!!!!



/me prend son brouillon

/me commence à le taper à l'ordinateur
lalaru
Enfin la suite!! Voila, je m'y suis mise!! (non, j'ai pas mis toute une aprem à taper que ca! j'étais pas la dans l'aprem! lol)





Chap 4 : La malédiction des Soma




Le lendemain, sortant de chez moi, je vis Momiji qui m’attendait ainsi que Kyo, Yuki et Tohru. Tous étaient devant ma maison.

-Akaneeeeeeeeee !!!!!



Momiji courut vers moi et prit mon sac

-Je vais te le porter

-Eh Momiji ! Ne sois pas si enthousiaste, calme toi ! cria Kyo

-Ouiiiiiiiiiin ! Kyo est méchant !

-Ce sale chat a raison Momiji, si tu ne fais pas attention, tu risque de rentrer dans quelqu’un.

Je regardai Momiji qui fixait Yuki avec son regard implorant, l’air de dire :

« Mais je ferai attention, laissez-moi faire n’importe quoi »

J’éclatai de rire. Je fus aussi surprise que tous les autres et pendant une minute ils me regardèrent sans rien dire. Puis, tous ensembles, nous nous mîmes à rire.

Momiji m’expliqua, qu’ayant trahi son secret, il avait préféré en informer quelques membres de sa famille, mais ne l’avais pas avoué à quelqu’un d’autre que ceux présents en cet instant.



Arrivés au lycée, Momiji nous quitta pour aller dans sa classe. Je restai seule avec les trois autres.

-Surtout ne raconte jamais ce que tu as vu, dit Yuki

-Ne t’inquiète pas, je n’ai aucune intention de trahir son secret. Ca ne se fait pas entre amis, de toute façon.

-Bien…je te crois. Et ça ne te pose pas de problèmes ?

-Que Momiji soit un lapin ?

J’avais parlé un peu trop fort et de nombreuses personnes s’étaient tournées vers nous.

-Euh… Je veux dire… qu’il choie un lapin ? Pas qu’il soit héhé.. C’est impossible héhéhé… enfin… au moins, ça prouve qu’il est gentil avec les animaux !

Les gens arrêtèrent de nous regarder. Je lâchai un soupir.

-Baka ! cria Kyo

-Gomen nasai

-C’est bien pour ça que cette idée ne me plaît pas… tu ne sauras pas tenir ta langue, dit sèchement Yuki

-Mais Yuki, moi je la tiens bien ! Laisse-lui juste un peu de temps pour s’y habituer, dit gentiment Tohru

-Ce qui m’embête c’est qu’il va falloir en parler à Shigure… forcément ça finira par remonter aux oreilles d’Akito… dit Yuki, l’air inquiet

-Akito ? Qui-est-ce ?

-Le chef du clan Soma, m’expliqua Tohru

-Le chef ?

-Tohru ! Ne lui raconte plus rien ! cria Kyo



Je sentais que Yuki était mal à l’aise. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi il était aussi impliqué dans cette affaire. Après tout, il ne s’agissait que de Momiji. Ce n’est pas comme si…

-Et tout ça à cause de ce stupide lapin ! dit Kyo, en regardant méchamment Momiji

Lapin ? D’un coup, énormément de pensées me parvenaient à l’esprit. Les insultes de Kyo et Yuki, le chat et le rat ; la vache dans le couloir avec les vêtements d’Hatsuharu…



Et si… et si chacun d’eux se transformait en un animal au contact de quelqu’un ? Tout me revenait en mémoire, la façon dont Yuki se débarrassait de ses prétendantes… pour ne pas se transformer en rat ? Kyo qui sautait par la fenêtre du deuxième étage sans se faire mal…était-ce dû à son apparence de chat ?

Peut être que tous les membres de cette famille avaient cette capacité de se transformer en animal. Il y avait peut être parmi eux un chien, un cheval, un cochon, un oiseau…peut être même tous les animaux du zodiaque chinois… non ça n’était pas possible ! Le chat n’en faisait pas partie !



A la pause déjeuner, je me décidai à poser la question, pendant que Tohru, Arisa et Hana étaient absentes.

-Connais-tu la légende du junnijitsu ? me demanda Yuki

-La légende des signes du zodiaque chinois ?

-Oui

-Celle où le chat n’est pas allé à la fête à cause de la souris ?

-Oui, exactement. Nous sommes maudits par ces signes. Kyo, est le ‘fameux’ chat de la légende.

-Tais-toi sale rat ! C’est de ta faute tout ça !

-Alors chaque membre de votre famille se transforme ?

-Pas tous. Seulement certains. Il faut qu’il y ait toujours les 13 signes maudits et un chef.

-Le chef ? C’est celui que vous ne voulez pas mettre au courant du fait que je connaisse le secret c’est ça ?

-Oui. Le problème c’est Shigure. Il lui dira certainement. Dit Haru

-Alors… il ne faut pas que Shigure soit mis au courant ! Evitons au maximum les risques ! décida Yuki.

-Oui ! Si on garde ce secret tous les 6 (Haru, Yuki, Kyo, Tohru, Momiji et Akane) ça ne risquera pas d’arriver jusqu’à Akito ! dit Momiji

-En même temps… s’il l’apprend de lui-même, il le prendra encore plus mal, dit Yuki

-Mais il ne lui fera rien ? demanda Momiji à Yuki

-Akito est si terrible ? demandais-je

Un long silence s’ensuivit. Je me demandai ce que cachaient encore tous ces mystères. Mais je ne posais plus de questions.

-Ne vous inquiétez pas ! Je garderai ce secret au fond de moi, et l’emporterai dans la tombe ! Je vous le promets !

-Je te fais confiance Akane, me dit Momiji

Nous décidâmes finalement de ne pas en parler à Shigure pour le moment.



Et voila!! C'est la fin du chapitre 4 !!!

/me s'en va avant de se faire taper dessus ^^

Euh... lchap suivant: un week end mouvementé.... je sais pas quand.. je promets plus rien!

Mais au moins, vous aurez eu un nouveau chapitre pour le nouvel an! Et moi j'aurai à pau près tenu ma promesse de mettre un chap pendant les vacances! ^^
mogyoda
/me sent qu'Akito va l'apprendre d'une manière ou d'une autre

sinon ça serait trop simple

/me applaudit sa soeur pour ce nouveau chapitre
shigurounette
/me rattrape lalaru

/me la prend par les épaules de façon a ce qu'elle ne puisse plus bouger...

/me commence a parler comme un gars de la mafia



hum... c'est bien.. même très bien! alors félicitation, maiis.... il faudra mettre la suite....!



bref c'est bien mais faut pas se relacher!!



mogyoda> soeur?
lalaru
oui mogyoda est ma [strike:f26dbd322b]gentille petite[/strike:f26dbd322b] euh.. [strike:f26dbd322b]gentille grande[/strike:f26dbd322b] euh... [strike:f26dbd322b]gentille[/strike:f26dbd322b] non c'est le gentil qui cloche! mdr non je plaisante! mogyoda c'est ma très chère grande soeur et je l'adore!! (mais ca serait mieu si elle mettait moins de temps que moi et non plus! à mettre les chapitres suivants de ses fics! mdr
Nyozéka
super ce dernier chapitre lalaru biggrin.gif

me veut la suite !
Suatsu
Hello



J'avais deja posté un mess au debus de ta fic mais je suis pas venue pendant un moment donc je le redis j'aime beaucoup ta fic. Bravo. Met vite la suite.

biz

Su
loulou2a
un nouveau chapitre , super



il est vraiment tres bien



me attends la suite
lalaru
bon je promets la suite pour bientot, la fic est quasiment finie au brouillon, il faut juste que je recopie tout ca, mais ca sera pas avant la semaine prochaine, histoire que je revise un peu mes exams! lol
mogyoda
le chapitre 5 arrive!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

je l'ai tapé aujourd'hui pour faire plaisir à ma soeur qui me l'a gentimment demandé, elle va le relire et le poster bientot

j'ai même lu le chapitre 6, le 7 et le début du 8 (mais c'est pas encore tapé)
shigurounette
t'as dnc environ 4chapitres de plus que nous?.... snuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuurf



lalaru, depêche toi de relire!! I want the suite!! snuurf, vraiment!!^^
mogyoda
c'est l'avantage d'être la soeur de l'auteur...
lalaru
Chapitre 5 : un week-end mouvementé



Une semaine passa ainsi, je retrouvais mes amis sur le pas de ma porte, partais au lycée avec eux, déjeunais en leur compagnie et me faisais raccompagner le soir jusque chez moi.



Nous avions décidé de partir le week-end suivant dans une maison au bord de la plage qui appartenait à la famille Soma. Kyo était le seul à ne pas être motivé réellement. Il y allait seulement pour ne pas laisser la possibilité à Yuki de s’approcher de Tohru. Il ne l’avait pas dit clairement bien sûr, mais si on l’observait suffisamment, comme je l’avais fait depuis un certain temps déjà, on pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert. Rien que le regard qu’il posait sur Tohru, quand il se désintéressait du cours pour l’observer, était une véritable mine d’information.



Le samedi matin, nous nous retrouvâmes devant chez moi et nous partîmes dans une navette que Momiji avait réussi à obtenir par je ne savais quel moyen. Yuki, Kyo et Tohru avait prétexté un week-end de révisions au calme avant leurs examens et avaient donc convaincus Shiguré « l’enquiquineur » de ne pas les accompagner. Momiji et Hatsuharu avaient sûrement sorti une excuse semblable à leurs parents. Quant à moi, je n’avais même pas eu besoin de chercher d’excuses, mes parents avaient poussé un cri de joie en entendant que je les abandonnais pour le week-end. Ils m’aidèrent même à préparer mon sac.



Arrivés vers 10 heures, nous commençâmes par ranger nos affaires dans les chambres. Tohru et moi dans l’une d’elles et les garçons dans l’autre.



Nous mîmes ensuite nos maillots de bain, sauf Kyo, bien sûr, qui refusait catégoriquement de rentrer dans l’eau. Nous plongeâmes alors dans l’écume, à l’exception du rouquin. A un moment, Tohru perdit pied, emportée par le courant, Yuki, noble prince, essaya de la repêcher… POUF ! Avez-vous déjà vu un rat au milieu des vagues ? La situation était très amusante (pour les spectateurs). Kyo avait également couru pour sauver Tohru. Il arriva tandis que la fille tentant de garder la tête hors de l’eau repêchait Yuki. POUF ! Le chat nageait également comme il pouvait dans l’écume.



Hatsu vit que j’essayais de m’approcher de Tohru comme je pouvais. Il rattrapa la souris et le chat, il lança ce dernier sur le sable.

-Baka ! ça va pas de me lancer comme ça ?, cria Kyo.

-Beau vol plané baka neko, je ne savais pas que tu avais des ailes ! dit Yuki

Haru mit Yuki sur sa tête et nagea vers la plage il le déposa doucement sur le sable.

-saleté de bœuf ! tu privilégies la souris…, grogna Kyo

-qu’est-ce qu’il y a sale chat ? te plaindrais-tu d’être encore en vie ?, répondit Yuki

-Tu veux te battre chaton ?, hurla Haru



Pendant ce temps, j’arrivais jusqu’à Tohru et lui demandai de s’agripper à moi. Puis je me mis à nager vers le reste de la troupe. Le courant était très fort et je n’arrivais pas à atteindre la terre ferme.

Momiji étais sorti de l’eau et désormais les quatre garçons avaient les yeux fixés sur nous.

Le ciel se couvrait et ne présageait rien de bon.

J’avais maintenant pied et je déposais Tohru, ne la lâchant pas des mains. Nous essayions de nous rapprocher de la côte, nous tirant mutuellement, encouragées par nos camarades. Proches d’eux, ils purent enfin nous aider en nous tirant. Nous nous écroulâmes toutes les deux sur le sable, exténuées.



Nous vîmes alors un éclair déchirer le ciel et juste après un coup de tonnerre éclata. Des gouttes de pluie se mirent à tomber. Nous courûmes nous abriter dans la maison. Nous fermâmes la porte derrière nous. Le vent faisait battre les volets et envoyait les branches d’arbres contre les vitres.



Tohru paraissait terrifiée. Kyo s’approcha d’elle et lui mit une couverture sur les épaules. Yuki partit dans la cuisine faire du chocolat chaud, aidé par Momiji tandis que Hatsu mettait des bûches dans la cheminée. Il alluma le feu juste à temps, l’orage tomba sur un pilier électrique et nous priva de courant. Nous étions maintenant tous les six dans le salon, éclairés par la cheminée et nous buvions une tasse de chocolat pour nous réchauffer. Aucun de nous n’osait aller chercher des couvertures supplémentaires aux étages, nous n’en avions que deux. La deuxième me fut offerte par galanterie.

Je remarquai que Momiji tremblait. Je m’approchai de lui et l’enlaçai tendrement. Je gardai alors ce petit lapin contre moi sous ma couverture. Kyo s’était approchée de l’âtre et, tel un chat, avait l’air de se prélasser à la chaleur du feu. Hatsu et Yuki ne paraissaient pas avoir froid.



Je me réveillai au matin, Momiji toujours dans mes bras, la souris dans mon cou. Je venais de me rendre compte que l’oreiller sur lequel j’avais dormi n’était autre que Hatsu, transformé en bœuf… les braises étaient encore rouges dans la cheminée.

Le vent s’était calmé et on devinait un grand soleil à travers les rideaux.



La journée passa à faire des chateaux de sable, aucun d'entre nous n'osa retrouner dans l'eau après l'incident de la veille. Nous fîmes le plus beau, le plus magnifique des chateaux qu'il puisse exister, et nous attendîmes que la marée l'ait totalement détruit.

Puis nous rentrâmes faire nos bagages et rentrèrent chez nous.





Voila, encore un chapitre !! avec un peu de chances, la suite ne tardera pas (si mogyoda la tape vite!! XD) . ben oui, comme je suis flemmarde (et qu'en plus j'ai du mal à me relire XD) mogyoda a accepté de taper mon brouillon, comme ca, elle a la fic en avant premiere! lol.
mogyoda
j'arrive mieux que toi à te relire faut le faire^^

t'as pas laissé mon petit commentaire perso....

n'empêche que faire gober l'excuse de réviser à la mer c'est pas mal...
loulou2a
merci pour ce chapitre



Akane s'est bien intégré au groupe maintenant qu'elle connait le secret







c'ets ta soeur qui tape ta fic, quelle pareseuse!!!!
mogyoda
je suis devenue accro au nouveau clavier du pc des parents...
shigurounette
mdrr, *se met a genous devant mogyoda* s'il te plai mogyo-chan (ou mogyodachounette tu choisis mais je pense que tu vas préférer mogyo-chan....) tape vite la suiiiteuu!! >o< parce que j'aiem vrament beaucoup cette fic!! (*-*) et que d'après ceque j'ai compris tout les chapitres jusqu'aux chapitre8 sont aux brouilns!*-*

mais j'aurais bien voulu que leur week end soit un peu plus long..en tout cas bravo (lalalru) et bon courage (mogyo-chan)
mogyoda
mogyo-chan... ou moga-chan comme vous voulez...

taper la suite? pas tout de suite, je suis en pleine écriture d'un chapitre d'une de mes fics (MIRACLE!)
hamam
cool.gifcool.gif

super cette fic je felicite lalaru et mogyoda

bravo les filles
lalaru
oui enfin, feliciter mogyoda... elle a pas fait grand chose quand même! elle a juste tapé mon brouillon sur le pc parce que j'avais la flemme!! lol

donc faut pas lui donner trop de merites, elle va prendre la grosse tete et moi je serais vexée!! lol (et si moi vexée; moi pas ecrire la suite! mdr)

non je plaisante ca m'a fait rire sur le coup, t'inquiete pas!
the_free_cat
Coucou !! J'ai lu ta fic d'une traite et elle est vachement (pardon Hatsuharu =_=''') bien !!! Par contre j'ai remarqué une certaine régression d'activité depuis le 29 janvier si tu vois ce que je veux dire... Ce serait bien que tu penses à mettre la SUITEUH !!!!
Sakuraflower
SALUT TOUT LE MONDE!!!!! VOUS ALLEZ BIEN???

Bon ok on croirait entendre Momiji... lol
Bon en fait je l'avoue j'a vu le pseudo de TCF et j'ai pas pu m'empecher de venir lire la fic *-*. Et je suis tout a fait d'accord avec TCF ^^, elle est super cette fic et petit commentaire (si ma memoire ne me trahit^^) c'est la premiere fic que je lis qui utilise le passe simple^^.
Et tout comme TCF, je remarque aussi qu'il y a une regression d'activite^^ (ok je l'avoue je suis nulle je vole les expressions des autres.... lol) En esperant que tu ecriras la suite^^, je termine ce message et je m'en vais dormir.....


....a pars si je me jette sur une autre fiction -_-'.......... lol
This is a "lo-fi" version of our main content. To view the full version with more information, formatting and images, please click here.
Invision Power Board © 2001-2005 Invision Power Services, Inc.